F1 : Toyota envisage de se retirer à la fin de la saison…

 

Déjà cet hiver, le Team Toyota à l’instar de l’équipe Honda avait laissé entendre qu’Il s’interrogeait sur son avenir. Finalement son partenaire historique la firme Panasonic ayant renouvelé son accord  l’écurie Toyota confirmait son engagement en F1 !

Mais on n’était pas passé loin d’un… retrait total des Grands Prix

Cette fois-ci, le mal semble plus sérieux.

En effet comme Ferrari, il y a quelques jours par l’intermédiaire de son Président Luca Cordero du Montezemolo, Toyota renouvelle ses menaces de retrait et d’abandon des Grands Prix, à la fin de l’actuelle saison.

Certes les chiffres de ses pertes  publiés ce vendredu sont effarants,  plus de 3,3 milliards de dollars et ne plaident pas pour une poursuite de sa présence en F1 !

Mais le mal n’est pas la. Du moins pas exclusivement.

En effet tout comme Ferrari mais aussi en coulisse Mercedes BMW et même Renault, les dirigeants de la firme Japonaise ne souhaitent et ne veulent pas du nouveau règlement que désire imposer Max Mosley le Président de la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile)

Du coup, comme Ferrari ils menacent de déserter et de claquer la porte !

Et ce quelques jours à peine après l’annonce faite par la FIA de vouloir mettre en place un budget limité aux équipes et ce avec effet immédiat des 2010 !!!

Toyota est donc le second constructeur après la Scudéria a officiellement déclaré qu’il envisage très sérieusement de se retirer de la F1 à la fin de l’actuel Championnat :

 « En l’état actuel des choses et selon les règlements qui ont été annoncés et publiés, nous ne pouvons pas nous inscrire pour 2010»

Ces propos émanent du Président de Toyota : John Howett !

C’est donc du lourd  du sérIeux.

Et le dirigeant nippon de poursuivre :

« De notre point de vue, il y a beaucoup de questions qui nécessitent d’être clarifiées avant de prendre une décision. Nous voulons être présent, nous estimons avoir été un bon employé de l’entreprise F1 jusque-là mais désormais nous devons réfléchir longuement sur ce que nous allons faire dans le futur  ».

Petite précision mais d’importance. Le pouvoir sportif autrement dit la FIA a fixé au 29 Mai, la date limite des inscriptions au Championnat du Monde de Formule 1  2010.

Du coup, il ne reste pas beaucoup d temps aux écuries de F1 pour  se décider et confirmer leur présence au départ des GP 2010 !

 
Même si selon certaines rumeur il se murmure que devant le tollé provoqué par ses récentes prises de position la FIA reculerait et accorderait tout compte fait finalement un délai supplémentaire aux Teams actuellement récalcitrants et peu enclins à envoyer la confirmation de leurs engagements.

Et le boss de la firme Japonaise Toyota de glisser au passage en guise d’avertissement :

«Je pense qu’il y a d’autres disciplines où nous pourrions avoir notre place. Nous sommes une équipe de sport automobile, et nous sommes pour faire baisser les coûts. Nous ne sommes pas nécessairement contre un budget limité mais tout dépend de la manière dont il est décidé et administré. Nous souhaitons rester en F1 mais nous devons aussi considérer les alternatives qui s’offrent à nous et discuter avec les autres constructeurs pour savoir quelles sont leurs intentions.»

A ce sujet, nous pouvons ajouter que selon d’autres bruits et informations, chez Toyota on pencherait pour un retour en … endurance  et aux 24 Heures du Mans !

L’épreuve mancelle des 24 Heures et les épreuves d’endurance du LMS (Le Mans Séries) connaissant actuellement un certain succès y compris médiatique et populaire.

Avec des plateaux plus que fournis : 82 demandes de participation aux 24 Heures cette année et plus de 50  voitures régulièrement inscrits en LMS.

C week-end à l’occasion des 1000  km de Spa Francorchamps en Belgique, on dénombre ainsi 51 voitures en piste : 15 LMP1 – 17 LMP2 – 19 GT1 et GT2.

41 équipes sont représentées de 12 Nationalités. Cinq manufacturiers sont présents : Michelin – Dunlop – Pirelli – Hankook et Avon.

Preuve que cette discipline retrouve une certaine aura… au moment ou les GP F1 semblent eux souffrir.

Eu égard à la situation économique et à la conjoncture Internationale qui ne parait pas devoir s’améliorer aussi rapidement que les constructeurs le pensaient, le secteur automobile étant sinistré, il n’est pas dit qu’en 2010, tous le acteurs actuels que sont justement ces grands constructeurs se retrouvent tous sur la ligne de départ du premier GP de F1

Gilles Gaignault¨

Photo : Bernard Asset

F1

About Author

admin

Leave a Reply