WSR à Spa : Succés de Martinez et de Walker

Martinez victorieux de la première course samedi

Certes le jeune Espagnol Martinez et le Britannique Walker, sont les lauréats des deux courses mais ce fut un beau week-end pour le régional du jour, le Belge Bertrand Baguette

Deux semaines après le coup d’envoi des WSR (World Séries by Renault) sur le circuit de Barcelone, les jeunes pilotes de la discipline se sont retrouvés ce week-end sur le superbe et sinueux circuit de Spa-Francorchamps pour y disputer les troisième et quatrième manches du Championnat  WSR

Proposant des courses toujours très spectaculaires, les World Séries by Renault ont su attirer une foule estimée à … 78.000 personnes !

Après un premier podium décroché en Catalogne, le grand espoir Belge, Bertrand Baguette, avait la ferme intention de frapper un grand coup à domicile.

Bertrand Baguette auteur de deux podiums

Dès les essais collectifs du vendredi, le pilote du Team Italien Draco  s’emparait déjà du meilleur temps. Une performance que Bertrand Baguette rééditait lors des qualifications, se propulsant ainsi dans le groupe des pilotes amenés à disputer la ‘’Superpole’’.

Un ultime exercice contre le chronomètre qui voyait une fois encore Bertrand signer la pole position de manière autoritaire…

« Je suis vraiment content. En première partie de séance, je n’ai pas eu un run très clair, et je me suis qualifié de justesse pour la Superpole. Par contre, lors de cette ultime session, j’ai fait trois tours sans être gêné, ce qui m’a permis de signer la pole. Nickel chrome ! »

Samedi après-midi, c’est sous un beau soleil qui illuminait le toboggan ardennais que les monoplaces  s’élançaient,

Bertrand attaquant la course depuis la huitième place sur la grille de départ, inversion du ‘’Top 8 ‘’ de la Superpole, oblige !

Mais assez vite, le pilote Belge regagnait plusieurs places pour se retrouver rapidement déjà en quatrième position, dans le sillage de Marcos Martinez, son équipier Marco Barba et l’espoir Français Charles Pic.

Des adversaires que Bertrand parvenait à dépasser un à un au fil des tours, se retrouvant en seconde position, derrière Marcos Martinez. L’Espagnol réussissait à défendre chérement sa place de leader en fin de course, franchissant en vainqueur la ligne d’arrivée. Cependant que le brillant Baguette, décrochait la seconde place :

« C’est une bonne journée pour nous. J’ai pris un bon départ et j’ai eu un peu de réussite aux Combes. Je n’étais pas sur la bonne trajectoire mais finalement, cela a joué en ma faveur. Difficile par contre de revenir sur Marcos en fin de course, car j’ai vraiment tapé dans mes pneumatiques pour dépasser les autres concurrents… »

James Walker vainqueur dimanche

Le dimanche, pour la seconde manche, Bertrand avait bon espoir de tirer profit de sa Superpole, s’élançant enfin en tête de la meute, flanqué du Britannique James Walker. Lequel avait abandonné la veille.

Durant les deux premiers tours, le pilote du Team Draco parvenait à faire la différence, se ménageant une petite avance avant que la voiture de sécurité ne rentre en piste, réduisant  malheureusement cet infime avantage pris en tout début de course.

 « Dès le restart, j’ai retrouvé un très bon rythme, mais je savais que je devais changer de pneus arrière, et non avant, durant le pit-stop obligatoire. Conséquence d’un plat en qualifications avec le train devant servir pour la deuxième partie de la course, résultat d’un souci de balance des freins. J’ai dû perdre une grosse seconde sur Walker lors de cet arrêt, et lorsque je suis revenu en piste, le Britannique était hélas devant moi. J’ai rapidement compris qu’il me serait difficile d’aller le rechercher… »

Pour la deuxième fois du week-end,  Bertrand Baguette franchissait le drapeau à damier à la seconde place, déçu de ne pas gagner sur son circuit et devant son public !  Mais néanmoins ravi de l’excellente opération dans l’optique du Championnat :

« J’ai un petit goût de trop peu, c’est sûr. J’aurais aimé l’emporter devant tous mes supporters, mais ne faisons pas la fine bouche, en amassant 27 points sur les 33 distribués ici, je fais une excellente affaire au Championnat. Avant Monaco, je me retrouve avec un retard de huit points seulement  sur Marcos Martinez, mais l’Espagnol n’est pas le plus dangereux de mes adversaires. Walker, Molina et Pic sont derrière moi, et ça, c’est le plus important… »

Cap donc sur la Principauté Monégasque le week-end du 24 mai, pour la suite – forcément prestigieuse – de la compétition des World Séries by Renault

Avec un Bertrand Baguette bien décidé à poursuivre sur sa formidable lancée !

Christian Colinet  – Photos : WSR

Le classement de la course 1

1 – Marcos Martinez – Pons : Les 22 tours en 46’36"943
2 – Bertrand Baguette – Draco à 3"816
3 – Miguel Molina – Ultimate à 11"052
4 – Charles Pic – Tech 1 à 14"668
5 – Daniil Move – P1 à 14"887
6 – Oliver Turvey – Carlin à 15"262
7 – Marco Barba – Draco à 19"257
8 – Pasquale Di Sabatino – RC à 19"775
9 – Chris Van der Drift – Epsilon Euskadi à 20"051
10 – Jaime Alguersuari – Carlin à 30"837
11 – Brendon Hartley – Tech 1 à 36"491
12 – Adrian Zaugg – Interwetten à 37"383
13 – Greg Mansell – Ultimate à 38"213
14 – Tobias Hegewald – Interwetten à 38"466
15 – Fairuz Fauzy – Fortec à 52"416
16 – Frankie Provenzano – Prema à 1’04"325
17 – Federico Leo – Pons à 1’09"708
18 – Sten Pentus – Fortec à 1’17"802
19 – Julian Leal – Prema à 1’20"170
20 – Anton Nebilitskiy – Comtec à 1’43"028

Tour le plus rapide : Bertrand Baguette –  2’06"518

Abandons

James Walker
Alexandre Marsoin

 Le classement de la course 2

1 – James Walker – P1 : Les 21 tours en 47’45"056
2 – Bertrand Baguette – Draco à 6"421
3 – Miguel Molina – Ultimate à 11"983
4 – Daniil Move – P1 à 18"066
5 – Marcos Martinez – Pons à 18"982
6 – Jaime Alguersuari – Carlin à 19"008
7 – Adrian Zaugg – Interwetten à 22"645
8 – Pasquale Di Sabatino – RC à 23"839
9 – Greg Mansell – Ultimate à 24"362
10 – Brendon Hartley – Tech 1 à 26"984
11 – Fairuz Fauzy – Fortec à 28"144
12 – Sten Pentus – Fortec à 28"785
13 – Marco Barba – Draco à 42"898
14 – Frankie Provenzano – Prema à 43"563
15 – Oliver Turvey – Carlin à 43"745 *
16 – Tobias Hegewald – Interwetten à 48"874
17 – Federico Leo – Pons à 57"682
18 – Julian Leal – Prema à 1’07"675

* Penalité de 25"

Tour le plus rapide: James Walker 2’04"030

Abandons :

Charles Pic
Anton Nebilitskiy
Adrian Valles
Chris Van der Drift

WSR

About Author

admin

Leave a Reply