24 Heures du Mans : Luca Cordero di Montezemolo donnera le départ

 

L’ACO (Automobile Club de l’Ouest) vient d’annoncer le nom du starter de la prochaine édition des 24 Heures du Mans.

Il s’agit du … Président de Ferrari et de sa maison mère, Fiat, Luca di Montezemolo

En effet, pour honorer  le 60ème anniversaire de la première victoire d’une Ferrari, le 26 juin 1949, pilotée par le tandem Luigi Chinetti -Peter Mitchell-Thomson, c’est le Président de la firme Italienne qui a été choisi pour donner le départ  de la 77ème édition des 24 Heures du Mans, le samedi 16 juin prochain.

Ferrari qui a, rappelons-le, outre ce premier succès, triomphé à… huit reprises dans la célèbre épreuve des 24 Heures du Mans :

Le 13 juin 1954 (José Froilán González – Maurice Trintignant)le  22 juin 1958 ( Olivier Gendebien – Phil Hill)le 26 juin 1960 (Olivier Gendebien – Paul Frère ) – le 11 juin 1961 (Olivier Gendebien- Phil Hill) – le 24 juin 1962 (Olivier Gendebien – Phil Hill) le 16 juin 1963 (Ludovico Scarfiotti – Lorenzo Bandini)le 21 juin 1964 (Jean Guichet- Nino Vaccarella) et enfin la dernière victoire obtenue le dimanche 20 juin 1965, avec la paire composée de l’Autrichien Jochen Rindt et de l’Américain Masten Gregory. Neuvième succès et ultime d’un bolide de la firme, alors installée à Modène.

Un mot pour préciser que cette année le Président de la marque dorénavant basée à Maranello pourra être fier car  pas moins de…  dix Ferrari F430 GT, sont inscrites dans la prestigieuse épreuve mancelle, dans la catégorie GT2.

Enfin, terminons en soulignant que le 29 septembre 1968, Giovani Agnelli, alors Président de la Fiat, avait  donné le départ de la course mancelle. Remportée cette année-là, par l’équipage que formait les inoubliables pilotes Mexicain, Pedro Rodriguez et Belge, Lucien Bianchi, victorieux au volant de la non moins fabuleuse.. Ford GT 40!

Celle-la même qui mit fin au régne des Ferrari le 19 juin 1966, lorsque les deux pilotes Néo-zélandais, Bruce McLaren et Chris Amon offrirent à la firme américaine de Dearborn prés de Détroit, le premier de ses succès, en terre sarthoise…

Gilles Gaignault
Photos : Bernard Bakalian et Max Malka

Sport - Autre

About Author

admin

Leave a Reply