Nascar à Talladega : Succès surprise et inattendu du rookie Brad Keselowski !

 

 A l’issu d’un dernier tour  démentielle et spectaculaire, Brad Keselowski  sur Chevrolet a  remporté ce dimanche l’épreuve Nascar qui se courait sur le Super ovale de Talladega, l’une des pistes les plus réputées du circuit Américain Nascar.

Keselowski précède deux autres pilotes Chevrolet, le chevronné Dale Earnhadt Jr et Ryan Newman.

Encore inconnu  des spécialistes de la discipline, ce jeune pilote âgé de 25 ans, au volant d’une Chevrolet du Team Hendrick Motorsports, est incroyablement parvenu vu son cruel manque d’expérience à passer  à travers les multiples  incidents de course.

Mais il est à l’origine d’une manœuvre plus qu’osée qui restera dans les annales de la discipline tant elle a eu des conséquences spectaculaires et dramatiques. 

Bien calé dans le sillage de la Ford de Carl Edwards, le novice Brad Keselowski  passe dans le sillage du pilote qui le précède, les voitures de tête, les Chevrolet de Dale Earnhadt Jr et de Ryan Newman.

Le rookie ne se laisse nullement intimidé par les  manœuvres de blocages. Bien au contraire !

Car finalement collé dans les échappements, sa poussette fut même tellement appuyée qu’elle fini par envoyer baldinguer Edwards en tête-à-queue avant que le voiture de Ryan Newman ne le percute de plein fouet et le fasse s’envoler dans les grillages de protection ! Accident qui a au final blessé sept personnes atteintes par les projections des débris dans les tribunes. 

 
A l’arrivée, l’inattendu vainqueur déclarait encore tout ému de ce qui venait de se passer :

« J’étais ici pour gagner. Je suis désolé que cet incident de course ait hélas causé ce grave accident. Je suis sincèrement désolé pour les fans qui ont été blessés mais c’est la course et les règles de la bagarre en peloton à si haute vitesse en Nascar qui veut cela.»

De son côté, Carl Edwards qui revient très certainement de loin, avouait avoir vécu un véritable cauchemar :

« Brad me poussait et faisait tout ce qu’il pouvait pour tenter de me doubler. Subitement, il a essayé de me dépasser par la droite et j’ai alors tenté de le bloquer mais je n’ai pas réalisé qu’il était si loin et j’ai tourné. Je suis chanceux d’avoir heurté le mur d’une façon qui a évité à mon toit de m’écraser le cou car sinon le résultat aurait été terrible. Mais plus de peur que de mal. Brad a fait  du good job, du super boulot. Félicitations pour cette superbe victoire. Mais la Nascar nous met tous en danger. On va certainement continuer le spectacle jusqu’à ce que l’un d’entre nous se tue et alors seulement, les organisateurs finiront par changer les règles.»

Signalons qu’en tout début d’épreuve, un autre gros carambolage avait impliqué quelques pilotes de notoriété, quatorze bolides étant pris dans ce gros carton dont ceux de Mark Martin récent vainqueur à Phoenix et surtout du leader du classement provisoire de cette série Nascar, Jeff Gordon !

Lequel cède le commandement du Championnat Nascar Sprint Cup à Kurt Busch
Signalons les dix septième places du pilote Italien Max Papis et la vingtième de l’ancien pilote de F1, le Colombien Juan Pablo Montoya.

A retenir également l’annonce faite par le groupe GM  de stopper à partir de 2010 la commercialisation de sa marque Pontiac, victorieuse à 155 reprises de courses de type Nascar !

Christian Colinet
Photo : Nascar

Le classement de la course de Talladega

 

1. Brad Keselowski (Chevrolet) 188 tours
2. Dale Earnhardt Jr (Chevrolet) 188
3. Ryan Newman (Chevrolet) 188
4. Marcos Ambrose (Toyota) 188
5. Scott Speed (Toyota) 188
6. Kurt Busch (Dodge) 188
7. Greg Biffle (Ford) 188
8. Brian Vickers (Toyota) 188
9. Joey Logano (Toyota) 188
10. Jeff Burton (Chevrolet) 188
11 – Reed Sorenson (Dodge) 188
12 – David Ragan (Ford)  188
13 – Joe Nemechek (Toyota) 188
14 – Paul Menard (Ford) 188
15 – Regan Smith (Chevrolet) 188
16 – Casey Mears (Chevrolet) 188
17 – Matt Kenseth (Ford)  188
18 – Max Papis (Toyota)  188
19 – Elliott Sadler (Dodge) 188
20 – Juan Montoya (Chevrolet) 188
21 – Denny Hamlin (Toyota) 188
22 – Michael Waltrip (Toyota) 188
23 – Tony Stewart (Chevrolet)  188
24 – Carl Edwards (Ford) 188
25 – Kyle Busch (Toyota) 188
26 – David Reutimann (Toyota)  188
27 – John Andretti (Chevrolet) 188
28 – Bobby Labonte (Ford) 179
29 – Robby Gordon (Toyota) 179
30 – Jimmie Johnson (Chevrolet)  179
31 – David Stremme (Dodge)  179
32 – Jeremy Mayfield (Toyota) 179
33 – Martin Truex Jr. (Chevrolet) 179
34 – Sam Hornish Jr. (Dodge)  179
35 – A.J. Allmendinger (Dodge) 164
36 – Kasey Kahne (Dodge)  133
37 – Jeff Gordon (Chevrolet)  128
38 – Kevin Harvick (Chevrolet)  127
39 – Clint Bowyer (Chevrolet)  8
40 – David Gilliland (Chevrolet)  6
41 – Scott Riggs (Toyota)  6
42 – Jamie McMurray (Ford)  6
43 – Mark Martin (Chevrolet)  6

 

Le classement   général provisoire de la Sprint Cup

1. Kurt Busch : 1299 points
2. Jeff Gordon: 1294 pts
3. Jimmie Johnson: 1235 pts
4. Tony Stewart: 1232 pts
5. Denny Hamlin: 1190 pts
6. Kyle Busch: 1124 pts
7. Carl Edwards: 1119 pts
8. Clint Bowyer: 1098 pts
9. Jeff Burton: 1092 pts
10. Greg Baffle: 1081 pts
11. David Reutimann: 1077 pts
12. Matt Kenseth: 1063 pts

Nascar

About Author

admin

Leave a Reply