Cyril Despres s’exprime en moto et Terranova confirme en auto

La troisième étape du Rallye OiLibya de Tunisie entre Oued Mellah et Ras el Oued a permis aux concurrents d’entrer enfin dans le vif du sujet. Avec d’une part une spéciale longue de 356 km mêlant passages cassants, compressions et piste sablonneuse et d’autre part un secteur chronométré Africain comme l’ont souligné avec joie les pilotes auto et moto.

Une journée qui a vu du changement au classement général moto

Le Français Cyril Desprès prend ce vendredi soir la tête du classement provisoire avec un peu plus de deux minutes d’avance sur Marc Coma et un peu plus de douze sur David Casteu.
Les deux  premiers pilotes au général ont déjà creusé un bel écart sur leurs poursuivants, « l’explication » a commencé entre les deux hommes. Avant l’entrée ce samedi en Libye… ou un parcours redoutable les attend !

En quad, Lionel Lainé mène toujours confortablement la danse.

Alors qu’en auto, l’Argentin Terranova confirme sa bonne prestation de la veille en signant à nouveau le scratch au volant de son BMW X5. Avec 1’40’’ d’avance au général surson dauphin et néanmoins équipier au sein du Team BMW X Raid, le Russe Leonid Novitskiy, l’Argentin conserve un infime et léger avantage, tandis que le suivzant, Nicolas Misslin qui pilote l’une des redoutables Mitsubishi  » ex  » usine qu’il vient de racheter se retrouve déja lui à plus de 5 minutes.

Un mot sur l’ami Schless. Jean-Louis Schlesser s’embourbe, « sauvé » par un beau geste sportif de Guerlain Chicherit, le troisième homme de l’équipe BMW X Raid et victorieux de la Super spéciale mercredi dans les dunes de Gammarth-La Marsa au nord de Tunis.
Les deux équipages perdent dans l’affaire une bonne quinzaine de minutes sur les leaders …

Pour eux, plus question de flâner !

Les choses sérieuses ont débuté aujourd’hui vendredi avec un tracé varié. Une belle et vraie spéciale Africaine, alternant cassant et rapide à la navigation relativement complexe.
De quoi ravir  en moto Cyril Desprès qui sur sa KTM signe le meilleur temps et s’empare de la tête au classement général. Marc Coma termine à trois minutes sur ce tronçon et
pointe un peu plus de deux minutes derrière le Français au cumul. « Chaleco » Lopez et David Casteu suivent, mais avec déjà plus de dix minutes de retard.

Après trois étapes, le trou s’est creusé entre les deux pilotes de tête et le reste de la meute. Pourtant, Jordi Viladoms et Pal Anders Ullevalseter n’ont pas vraiment traîné, tout comme Olivier Pain qui signe le meilleur chrono des 450cc et reprend la tête de la catégorie devant Luca Manca au bénéfice d’un écart minime.
Les quads ont aussi apprécié l’exercice et Lionel Lainé, une nouvelle fois s’impose devant le Champion du Monde en titre, le sympathique Tunisien Karim Dilou et l’Italienne Camelia Liparoti.
De l’avis général, cette étape fut un régal tant pour les motards que pour les pilotes auto.
Orlando Terranova a récidivé, et comme jeudi signe le scratch. La BMW X3 de l’Argentin s’impose une nouvelle fois devant le Russe Leonid Novitskiy et le Mitsubishi MPR13 de Nicolas Misslin et ce malgré une crevaison et qui de jour en jour prend de l’assurance et fait tomber les temps.
Pour l’anecdote, la BMW X3 a atteint … 208 km en vitesse de pointeaujourd’hui sur la piste !

Difficile d’aller chercher les belles Allemandes sur ce terrain là…

Derrière ce trio de tête, qui est aussi celui du classement général provisoire, Eric Vigouroux sur son impressionnant Protruck a repris une place et passe devant Christian Lavieille et son Proto Nissan Dessoude.
La galère du jour revient comme on l’a dit plus haut à Jean-Louis Schlesser, pris dans un bourbier après une erreur de navigation et suivi « par chance » par le BMW X5 de Guerlain Chicherit.
Par un geste vraiment chevaleresque et très sportif, le pilote de la BMW n’a pas hésité un seul instant a sortir son aîné de ce mauvais pas et de lui lancer :

« Ce n’est pas dans la boue que je veux te battre, mais sur le sable !».

Après cet incident, le Buggy Schlesser dégringole au classement provisoire et tombe à la huitième place derrière Pascal Thomasse cependant que Guerlain Chicherit se retrouve lui sixième et talonne de près l’ancien Champion moto, Christian Lavieille.
En T2, le Russe Artem Varentsov prend le commandement devant François Lethier et son compatriote Igor Bondarev. La bagarre est très serrée dans la catégorie entre ces trois protagonistes.

Chez les camions, Sylvain Besnard signe le scratch du jour sur son Mercedes devant Micquiaux et Gonzalez.

En classe Open, Frédéric Alard a vécu une « grosse » journée. Le SSV tient le choc et avance bon train.
Ce samedi, le rallye franchira la frontière Libyenne après une spéciale de 288 km aux allures de Far West… Il faudra à nouveau soigner la navigation !

Ce n’est pas Jean Louis Schlesser qui dira le contraire…

 

Gilles Gaignault

Photos : Alain Rossignol

Sport

About Author

admin

Leave a Reply