Coma et Terranova aux commandes…

Cette deuxième étape conduisant ce jeudi les concurrents de Tunis à Oued Mellah s’est déroulée enfin sous le soleil… Un chaud soleil enfin revenu aprés deux jours de grisaille et de pluie !
 
Au départ à six heures ce matin à Gammarth, Stéphane  Clair l’organisateur a retrouvé le sourire. Un grand ciel bleu illumine la baie de Tunis… La journée s’annonce belle !

Aprés une longue liaison, les 60 km du tout premier secteur chronométré  de ce Rallye OilLibya n’ont posé aucun problème de franchissement, juste quelques rencontres « amicales » avec des figuiers de barbarie pour certains et la mise en place d’une déviation bien contrariante pour les pilotes de tête.

 
Finalement, en moto Marc Coma s’impose devant David Casteu et Francisco « Chaleco » Lopez et prend la tête du   classement général provisoire. Chez les autos, une BMW X3 en chasse une autre…
 
Après Guerlain Chicherit lauréat mercredi du prologue, c’est aujourd’hui jeudi Orlando Terranova son équipier Argentin au sein du Team officiel BMW X Raid qui remporte cette première spéciale devant le troisième larron du trio des pilotes BMW, le jeune Russe Leonid Novitskiy aux commandes de la 3ème BMW X3.
 
Nicolas Misslin au volant de son Mitsubishi MPR13 ex usine et qui semble avoir déja bien apprivoisé cette monture gavée de chevaux s’empare de la troisième place, 10 petites secondes devant Christian Lavieille sur le Proto Nissan Dessoude.

 
Un secteur chronométré de 60 kilomètres, un tracé technique sinueux, de la glisse, des cactus et des flaques…voici le programme de cette deuxième journée du 27ème Rallye Oilibya de Tunisie. Une déviation mise en place par l’organisation, afin d’éviter un champ, a quelque peu semé la zizanie dans les rangs des compétiteurs, sur deux ou quatre roues. Certains ont perdu de précieuses minutes, mais la course ne fait que commencer…
 
En moto, Marc Coma reste serein en sachant que seulement une soixantaine de kilomètres ont été parcourus. Prendre la tête aujourd’hui n’est pas gage de victoire dans huit jours à l’arrivée du Rallye à Tozeur.

 
Dans la catégorie 450 cc, Olivier Pain a lui aussi « jardiné » en cherchant sa route tandis que Luca Manca réalise la performance du jour. Le jeune Italien prend la tête de la catégorie et la 4ème place de la spéciale. Christian Califano  l’ancien rugbyman a récolté beaucoup de poussière dans les yeux et fut très gêné durant tout le parcours.
 
Virginie Prémat soeur d’Alexandre Premat pilote Audi en endurance auto et seule féminine en moto, a franchi la ligne d’arrivée avec quelques morceaux de figues de barbarie joliment déposées sur le casque!
 
En quad, Lionel Lainé tient plus que jamais la tête et enfonce le clou sur le Champion du Karim Dilou tandis que le Russe Vladimir Marugov et l’Italienne Camélia Liparoti se suivent de près (cette dernière s’étant même perdue aujourd’hui).

 
En auto, l’Argentin Orlando Terranova au volant de sa BMW X3 prend la tête devant le Russe Leonid Novitskiy aussi sur X3 et le Français Nicolas Misslin sur Mitsubishi. Le Proto Nissan Dessoude de Christian Lavieille finit quatrième devanta troisième BMW X3 de Guerlain Chicherit et devant le « renard du désert », Jean-Louis Schlesser qui comme à son habitude aime à se placer en embuscade, préférant un moment plus propice à son buggy-Porsche pour attaquer.
 
Un autre Buggy, celui de Régis Delahaye, est quant à lui parti à la faute et a effectué plusieurs tonneaux sous les yeux d’Eric Vigouroux qui roule lui sur son Trophytruck aprés une pige sur le Hummer lors du dernier Dakar en Amé&rique du sud .
 
En tête du Wildcat Trophy, Jérôme Pelichet avait un peu de mal à se mettre dans le rythme ce matin, mais sa navigatrice Eugénie Decré en a pleinement profité en se réjouissant de ces 60 km de vraie spéciale ! Les Bowler sont vraiment déja à la fête.
 
Chez les T2, Christian Barbier sur Mitsubishi s’adjuge la première place devant François Lethier sur Toyota. Michele de Nora, aussi sur Toyota vient compléter le trio.
 
En T4, le camion Renault Kerax de l’équipage Coquelle- Becart-Lefevre est en tête devant le Man de Coudereau- Micquiaux- Kedzierski.
 
Enfin, en Classe Open, le SSV de Fred Alard poursuit sur sa lancée. L’engin a gagné en fiabilité et le pilote prend beaucoup de plaisir. Pour le moment tout va bien !
 
Demain, la caravane du Rallye OiLibya de Tunisie se déplacera vers Ras el Oued en se rapprochant peu à peu de la frontière libyenne. Une étape de 365km dont 356 de spéciale…et un petit avant goût de sable.
 
Gilles Gaignault
Photos : Alain Rossignol

Sport

About Author

admin

Leave a Reply