Rallye de Tunisie :Despres et Chicherit donnent le ton…

En arrivant sur le continent africain, les concurrents du 27ème Rallye OiLibya de Tunisie ne s’attendaient pas à une météo aussi…. « parisienne » !

En effet, la grisaille s’est insidieusement installée sur la région de Tunis et pour le premier secteur chronométré, sur la plage de Gammarth, mais la pluie a fort heureusement cessé juste quelques minutes avant la première moto.

Malgrè tout, les compétiteurs sont restés relativement prudents sur les 5 km de la « Super Spéciale », prélude aux 4 500 km de course qui se profilent …

En moto, le Français Cyril Desprès s’est imposé devant Jordi Viladoms et Olivier Pain, vainqueur du rallye en 2008. Sur quatre roues, Guerlain Chicherit signe le scratch devant une autre BMW X3, celui du jeune Russe Leonid Novitskiy et le buggy de Pascal Thomasse, lequel devance le Proto Dessoude de l’ancien Champion du Monde moto en endurance, Christian Lavieille.

Chez les quads, Lionel Lainé prend le large de la catégorie en signant le 11ème temps scratch.
Premiers kilomètres contre le chrono et premiers moments de plaisir pour les concurrents du 27ème  rallye OiLibya de Tunisie. Sur la plage de Gammarth, la pluie a marqué une pause au moment même où le premier concurrent moto s’élançait en piste. Le soleil a même décidé de faire une franche apparition.

Chez les motos, Cyril Desprès a donné le ton sans vraiment faire le forcing. Au guidon de sa KTM, le Français s’impose avec 18’’ d’avance sur l’Espagnol Jordi Villadoms, tandis que le vainqueur 2008, Olivier Pain signe le 3ème chrono devant le Polonais Jakub Przygonski. Marc Coma et David Casteu se classent respectivement 5ème et 6ème .

Le Chilien Francisco Lopez, « Chaleco » a quant à lui connu des problèmes électriques et ne peut faire mieux que le 20ème temps. Chez les quads, Lionel Lainé s’impose largement devant le Champion du Monde de la spécialité le Tunisien Karim Dilou et l’Italienne CameliaLiparoti.  

Cette dernière s’est fait une grosse chaleur en sortant du parc fermé. Du carburant a coulé sur la ligne d’échappement et le quad s’est embrasé, mais plus de peur que de mal car la jeune femme est malgré tout parvenue à prendre le départ quelques minutes plus tard.

Les BMW réalisent le doublé chez les autos. Guerlain Chicherit récent vainqueur du AbuDhabi Desert Challenge signe le meilleur temps devant Leonid Novitskiy et le surprenant buggy de Pascal Thomasse.

Après une bonne reconnaissance à pied, ce dernier a en effet appréhendé à merveille les difficultés pour signer une belle performance. A une toute petite petite seconde derrière Thomasse, Christian Lavieille impose son Proto Dessoude devant Orlando Terranova sur le troisième BMW X3.

Pour ses premiers kilomètres au volant de la Mitsubishi ex Aphand, Nicolas Misslin prend la sixième place devant le tout nouveau buggy à moteur Porsche de Jean-Louis Schlesser.

En catégorie Production, François Lethier sur son Toyota se classe premier devant le Nissan Pathfinder de Joseph Rosso et le Mitsubishi de Christian Barbier. Les écarts sont infimes et la course ne fait que commencer.

Chez les camions, Richard Gonzalez prend ses marques et le meilleur sur Frédéric Coudereau et Alain Coquelle.

En Classe Open, Fred Alard s’est régalé au volant de son SSV. Un terrain spécialement taillé pour ce type d’engin. Une belle partie de plaisir sur la plage…

Ce jeudi, l’étape conduisant les concurrents jusqu’au bivouac de Oued Mellah sera modifiée. En effet, les intempéries qui se sont abattues sur le Nord de la Tunisie depuis quelques jours ont rendu le terrain extrêmement boueux et impraticable.  La spéciale sera chronométrée sur les 60 derniers kilomètres au lieu des 250 initialement prévus.

Gilles Gaignault
Photos : Alain Rossignol et Olivier Massenet

Sport

About Author

admin

Leave a Reply