Une innovation géniale : Un casque avec airbag !!!

 

 A l’origine de la création de ce casque, l’entreprise APC SYSTEMS BCN est le résultat de l’initiative de deux personnes :

Le Docteur Aleix Millet :

Après avoir traité de nombreux accidentés de motos dans les services d’urgence hospitaliers de Barcelone et observé trop souvent que si le casque protège généralement bien la tête, ce sont en fait les flexions au niveau de la nuque qui entraînent les blessures les plus graves. Ce passionné de motocyclisme  préconise en 2002 la conception d’un casque destiné à protéger la zone critique, sensible et exposée des vertèbres cervicales.

Antonio Palencia :

Sensible à cette idée il entreprend pendant deux ans une rigoureuse étude en observant notamment la croissance du parc de deux roues et d’accidents dans de nombreuses villes et l’absence d’équipements de protection pour deux roues  efficaces pour éviter les lésions cervicales.

 

En 2004, la société APC SYSTEMS est donc créée pour concevoir, fabriquer et commercialiser un système de protection suffisamment rapide et performant pour protéger les lésions cervicales des usagers de deux roues, soit :

Créer le 1er casque avec airbag incorporé au monde.

Plus de six ans de recherches en I+D, crash tests, en collaboration avec une sélection d’entreprise européenne « High Tech » dont notamment : Dekra en Allemagne
(leader mondial de Crash test auto et moto)

L’Institut de recherche de Saragosse, composé de 23 compagnies d’assurances et 2,5 millions d’euros d’investissements (à ce jour) ont été nécessaires pour valider et finaliser le projet et s’assurer du parfait fonctionnement du casque APC dont l’airbag se déploie en moins de …15 dixièmes de seconde, afin de stabiliser et maintenir les cervicales en cas d’accident.


Caracteristiques et fonctionnement du casque APC SYSTEM

L’APC system se compose de deux modules :

1 – Le casque (calotte de dernière génération tri composite, dispositif électronique de communication par radio fréquence, batterie de dernière technologie LiPo, gonfleur avec hélium, sac airbag)

2 – Le boîtier de contrôle, véritable « cerveau » du système, se fixe très facilement sous le siège du deux roues.
(puissant adhésifs de fixation et velcro) et se connecte simplement à la batterie ou au démarreur  (seulement 2 câbles électriques).
Il est équipé d’un logiciel de détection de chocs qui communique en permanence avec le casque, pour pouvoir activer dès le premier impact le déploiement de l’airbag jusqu’à la septième vertèbre* (*au delà de laquelle les lésions dorsales sont généralement de moindre gravité)

Ce boîtier de contrôle permet de stocker en mémoire jusqu’à cinq casques différents.
La toute première synchronisation du boîtier de contrôle (une fois ce dernier connecté à la moto) avec le casque prend moins de 10 secondes. Les synchronisations suivantes se réalisent automatiquement d’elles mêmes.
Le contrôle de l’état de fonctionnement des deux modules est facilité par un code de couleur (rouge, vert, orange) visible sur deux leds (le premier situé à l’arrière de la calotte de casque et le deuxième situé sur le boîtier de contrôle).

La conception du casque APC System a d’abord pris en compte des critères de sécurité puis de confort.
Ainsi l’installation, l’entretien, la communication avec le casque et le système de détection d’accidents assurent simplicité d’utilisation et sécurité maximum pour le motard.

Le casque APC system n’a pas besoin d’un entretien particulier et peut être rechargé de la même manière que nous rechargeons un mobile (avec une autonomie nettement supérieure pouvant aller jusqu`à plus de 12 jours).

Pour offrir une garantie de qualité et fiabilité et une réponse optimale, l’APC System a été réalisé selon les plus strictes exigences et les plus hauts standards de qualité, fiabilité et sécurité.

Fournisseurs du matériel (calotte de dernière génération tri composite,  dispositif électronique de radio fréquence, batterie de dernière technologie LiPo, gonfleur avec hélium, sac airbag) exclusivement européens et hautement certifiés dans le secteur auto moto.

Montage, assemblage, et contrôle final rigoureux (vernis de tropicalisation et acrylique déposé sur l’électronique pour assurer sa résistance aux tests de vieillissement, vibrations, chocs thermiques, atmosphères confinées salines, contrôle de traçabilité de fabrication des produits durant toutes les différents process etc).

Simulations d’accidents avec mesures des vitesses d’impacts, d’absorption de chocs, rapidité de déploiement du système de protection et résistance du sac airbag APC.
Utilisation de cartouche d’hélium sous pression et non de CO2 pour éviter tout éventuel risques de brûlures et de pertes d’audition lors du gonflage à la différences des systèmes traditionnels d’airbag (pas d’explosion de gaz et activation 5 moins bruyante…).

Sac airbag composé d’un tissu spécialement adapté au gaz hélium et sa forte pression (grâce à des coutures renforcées, scellées et des zones siliconées), mais aussi à l’abrasion (supérieures à celle du cuir).

Niveaux de protection

À ce jour il est reconnu que dans un accident de deux roues le premier impact direct reçu est aussi important que les impacts postérieurs pouvant se produire lors de la chute de l’usager de deux roues ou contre tout obstacle présent sur la route.

Les seuls autres systèmes avec protection airbag pour usager de deux roues actuellement commercialisés utilisent tous un système d’activation “mécanique”, avec à un lien physique type câble qui relie l’usager de deux roues à sa moto et ne sont pas spécialement conçus pour protéger les vertèbres cervicales notamment lors du premier impact.

Ces systèmes de protection n’utilisent pas un logiciel de détection tel qu’APC qui non seulement évite tout lien physique  mais surtout fournit un temps d’activation et de déploiement de l’airbag (inférieur de 15 dixièmes de seconde) suffisamment rapide  pour prévenir les lésions cervicales lors d’un premier impact , lesquelles surviennent généralement 25 dixièmes de seconde après le premier impact comme observé dans les vidéos de crash tests de Dekra en Allemagne.

Le casque innovateur APC évite ainsi les lésions cervicales en empêchant les mouvements tels que le coup du lapin, l’hyperflexion, la compression cervicale tels que détaillés ci-dessous.
-Hyperextension : Mouvement extrême de la tête vers l’arrière.
-Hyperflexion : Mouvement extrême de la tête vers l’avant
-Hyperflexion latérale : Mouvement extrême latéral de la tête.
-Charge axiale : Compression de la colonne vertébrale.

Grâce à la précision d’analyse de son logiciel incorporé, l’APC System identifie les impacts graves tout en écartant toute possibilité de déclenchement intempestif (trottoir, chute à l’arrêt, impact léger)

L’airbag APC System même lorsqu’il est complètement gonflé permet le retrait du casque dés le premier instant (afin qu’entre autre chose que les secours puissent intervenir sans entrave).
De plus, tout de suite après le premier impact, il se dégonfle graduellement.

Commercialisation

Le casque APC System qui entre autre a déjà reçu le Grand Prix :

– Meilleure initiative innovante de la Ville de Barcelone (2006)
– Collège des ingénieurs de Barcelone (2006)
– Sécurité Routière de la Ville de Barcelone (2007)

vient d’être

– homologué par la compagnie d’assurance MAPFRE (présente dans 42 pays)
– sélectionné parmi les 100 meilleures idées (13 secteurs sélectionnés) dont l’un des deux      seuls du secteur « véhicules » (Actualidad Economica Mars 2009)

Commercialisé depuis août 2008 en Espagne, il se trouve désormais disponible en :
France, Belgique, Luxembourg, Allemagne, Suisse, Autriche, Italie, Angleterre, Pays Bas, Norvège, Chypre… et continue son expansion.

Il devrait continuer à séduire toutes les personnes qui désirent « un plus de sécurité dans leurs déplacements » deux roues.

Le prix qu’APC juge à la hauteur de sa qualité et ses prestations de facilité d’utilisation et sécurité maximale est pour la France de :

898 euros TTC (casque + boîtier de contrôle de détection de chocs)
698 euros TTC (casques sans boîtier de contrôle de détection de chocs…pour le passager ou les autres utilisateurs de la moto qui n’ont donc pas besoin d’un deuxième boîtier de contrôle)

Quelle géniale invention! Nul doute que ce casque  » magique  » est appelè à connaitre trés rapidement un énorme succés commercial car franchement le prix n’a rien de repoussant… Et puis, la sécurité n’a pas de prix !

 Gilles Gaignault

Moto

About Author

admin

Leave a Reply