F1 : Les extracteurs sont donc officiellement jugés légaux par la FIA

 

 
Le Tribunal d’Appel de la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile) a  donc tranché et rejeté la demande de plusieurs équipes comme Ferrari – Renault –  BMW Sauber  et Red Bull. Lesquelles contestaient la légalité des extracteurs appelés également diffuseurs à doubles canaux  et utilisés depuis le début de la saison 2009  par d’autres écuries comme Brawn – Toyota et Williams

Selon les trois juges du tribunal d’appel de la FIA, ces diffuseurs sont bien  légaux !

Après avoir entendu mardi au siège de la FIA, Place de la Concorde à Paris, les représentants des sept équipes plaignantes lors d’une audience où  le Team McLaren-Mercedes, était également représentée, les juges de la FIA ont donc décidé de confirmer la légalité de ces diffuseurs.

  Ross Brawn quittant le siége de la FIA

La polémique était apparue  dés le début de l’année, lorsque lors des premiers essais de la Williams FW31 puis de la Toyota TF109.

Ces  monoplaces utilisant un diffuseur bien plus efficace que celles des Teams contestataires parmi lesquels en premier lieu se trouvait Flavio Briatore, le souvent controversé patron du Team Renault. Mais aussi Ferrari et BMW

Quelques semaines plus tard à quelques jours de l’envol pour l’Australie, la toute nouvelle équipe Brawn débarquait en Espagne et présentait  elle aussi une monoplace, équipée de ce même type d’extracteur !!!

Profitant du règlement qui est selon certains ingénieurs croisés tout récemment sur les circuits ‘’ un peu  flou ‘’, le génial ingénieur Ross Brawn – l’homme qui a inventé les monoplaces Ferrari lesquelles ont permis à un certain Michael Schumacher d’écraser et d’atomiser ses concurrents –  qui venait de reprendre la défunte équipe Honda pour la rebaptiser Brawn GP,  expliquait que lui aussi, il avait adopté ce concept sur sa  nouvelle monoplace de GP, la BGP 001.

Les diffuseurs permettent de canaliser les flux d’air sous la voiture et d’améliorer son adhérence

Immédiatement les Teams Renault – Ferrari et Red Bull décidaient de contester la légalité de ces diffuseurs et de porter réclamation dés la manche d’ouverture à l’occasion du premier Grand Prix en Australie à Melbourne.

On sait ce qu’il advint ! Les Brawn –Toyota et Williams survolant la course …

Du coup, la colére grondait encore plus fort !!! chez les opposants…

Réclamation était de suite portée… Mais les  équipes incriminées restaient de marbre, les commissaires techniques de la FIA? les ayant acceptés, jugés conformes et considérés parfaitement légaux.

Une semaine plus tard, rebelote en Malaisie à Sépang ou Brawn, renouvelait sa performance de Melbourne, empochant une seconde victoire consécutive !!

Ce mercredi matin 15 avril 2009, les juges du tribunal d’appel de la FIA viennent donc de donner raison aux commissaires techniques

« Sur la base des arguments entendus et des preuves présentées, la Cour a conclu que les commissaires avaient eu raison de considérer que les voitures concernées étaient en accord avec le règlement »

Précise la FIA, dans un communiqué.

Ross Brawn a déclaré immédiatement connu la décision :

" Nous sommes content de la décision prise par la Cour d’Appel Internationale de la FIA aujourd’hui. Nous respectons le droit de nos adversaires de contester le design ou les concepts utilisés sur nos voitures. Le département techique de la FIA, les autorités du Grands-Prix d’Australie et de Malaisie et maintenant cinq juges de la Cour d’appel Internationale ont confirmé notre croyance selon laquelle nos voitures répondaient aux normes de 2009. Nous avons connu un début de saison très excitant en prenant la première place du championnat et nous voulons poursuivre dans cette voie."

Il ne reste plus maintenant aux sept écuries contestataires qui ne disposent pas de ces diffuseurs à bosser vite et à travailler d’arrache –pied pour rattraper le temps perdu et en disposer le plus vite possible !

A moins qu’elles ne sortent elles aussi très rapidement, ce type d’élément, l’ayant gardé… bien au chaud, dans l’attente de la décision de la FIA…

Et pourquoi pas, pour certaines des le prochain GP, celui de Chine, prévu en fin de semaine à Shanghai !!!

En F1, tout est possible tout est réalisable !!!

Gilles Gaignault

Photos:  Bernard Asset Olivier Thibaud

F1

About Author

admin

Leave a Reply