F1 : La FIA annoncera sa décision ce mercredi

 

 
C’est aujourd’hui mardi que se réunissaient au siège de la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile) Place de le Concorde à Paris le tribunal d’appel .

Et, c’est seulement ce mercredi que cette même FIA communiquera la décision définitive  prise par les juges du tribunal d’appel concernant les extracteurs arrières des monoplaces incriminées : Brawn – Toyota et Williams-Toyota !

On saura alors si la FIA valide ou non les extracteurs et confirme ou infirme le résultat des deux premiers GP de la saison courus en Australie et en Malaisie.

Le tribunal d’appel de la FIA est composé de trois juges. Lesquels examinaient ce mardi l’appel interjeté par plusieurs équipes qui contestent la légalité des extracteurs des écuries coupables de tricherie.  Et notamment  Renault – Red Bull-Renault et Ferrari . Lesquels Teams estiment que ces extracteurs appelés également diffuseurs  ne sont pas et conformes au nouveau règlement  édicté tout récemment cet hiver par le pouvoir sportif (FIA).

D’ou l’appel

Rappelons qu’après les deux courses de Melbourne et de Sépang, les trois équipes mises en cause par leurs rivales figurent aux …. trois premières places du classement des constructeurs. Ceci explique probablement cela !


Selon les plaignants, les extracteurs arrières des monoplaces incriminées dont le dessin diffère très nettement des choix effectués par les équipes contestataires ferait gagner entre … une demie et une seconde au tour aux heureux bénéficiaires.

Si les trois juges du tribunal appel confirment leur validité, les sept autres écuries devront alors rapidement redessiner l’arrière de leurs monoplaces  pour tenter de rattraper le retard pris.

Mais si d’aventure, les trois juges tranchent en faveur des plaignants, ils peuvent aussi complètement chambouler la physionomie du Championnat du Monde en annulant le résultat des bolides contestés et en retirant tous les points acquis par les trois équipes Brawn – Toyota et Williams !

On n’ose déja imaginer le tollé que la décision provoquera dans un sens ou dans l’autre !!!

 Le leader du  classement provisoire du Championnat du Monde n’étant plus le Britannique Jenson Button, leader du Team Brawn mais l’ Espagnol Fernando Alonso, le Champion de Renault !

Comme on le voit, quel que soit la décision annoncée ce mercredi on se dirige tout droit vers une nouvelle polémique dont la Formule 1 se serait surement bien passée en cette période ou le monde de l’industrie automobile et déjà lui en pleine crise….

Mais pas sur que cela serve  beaucoup l’univers des GP, lui aussi déjà bien mal en point ! Avec seulement vingt monoplaces en piste contre le double dans les années 90 !

Gilles Gaignault
Photos : Bernard Bakalian.

F1

About Author

admin

Leave a Reply