THP Spider Cup à Nogaro : Gaël Castelli première mais ensuite revanche pour Gregory Guilvert

 

Sous une pluie persistante depuis les premiers tours de roue à Nogaro, la THP Spider Cup a salué la victoire dans la première course du benjamin de la discipline, Gaël Castelli qui inaugure le palmarès 2009.

Quatrième du Championnat la saison passée, le jeune Gaël Castelli, âgé de 19 ans résidant en Isère à Crolles a réussi son entrée en matière. Pourtant rien n’était écrit d’avance avec la présence sur le papier de trois des grands favoris : Julien Briché, Grégory Guilvert et Julien Beltoise.

 

Le premier cité déclarait forfait, préférant finalement se préserver pour sa course en GT. Quant aux deux autres, cette première course s’est rapidement transformée en cauchemar !

Crédité de la pole position et fort de sa victoire acquise dans une autre catégorie quelques heures plus tôt, Guilvert prenait les commandes et creusait l’écart d’emblée sur son compagnon du Team Lompech, Julien Beltoise. Suivaient l’Allemand Oliver Freymuth, Quentin Morel et Gaël Castelli sous l’emprise du franco-polonais Stéphane Romecki alors que du côté de Julien Rueflin, second sur la grille, la soupe était plutôt à la grimace dans ce premier tour après un départ manqué.

Deux boucles plus tard, les premiers rebondissements modifiaient déjà la donne. Julien Beltoise alors en seconde position renonçait sur problème de commande de boîte de vitesses et Olivier Freymuth cédait à l’attaque de Morel avant de partir à la faute et de perdre tout contact avec les hommes de tête.

Une aubaine pour Castelli, placé en observateur. Patient et tenace, Castelli assistait aux abandons successifs de Morel (13e tour) sur problème de capteur puis de Guilvert donc la voiture prenait … feu dans l’ultime boucle.

Castelli, héritait ainsi de la victoire devant les duettistes Romecki (20 ans), nouveau venu dans la discipline et Freymuth.

 Sitôt redescendu de cet inattendu podium,  Gaël Castelli racontait :

« J’ai eu de la chance ! J’ai opté pour une course sage dès le départ en jouant de prudence. Ma patience a payé. Je suis très heureux de débuter ainsi la saison. C’est mon troisième podium en trois participations à Nogaro. L’an dernier dans le cadre du GT FIA, je m’étais imposé dans la course 1 de la THP Spider Cup avant de terminer 2second le lendemain. »

 Stéphane Romecki, ravi de son classement ajoutant :

« En partant six sur la grille, j’espérais malgré tout signer un podium. J’avais du mal à stabiliser la voiture sous la pluie. Il m’a fallu donc assurer tout en attaquant pour résister à Freymuth en fin de course. Notre duel est resté très propre. Demain ce sera une autre histoire car je pars dernier n’ayant pu participer à la séance qualificative suite à un problème ».

Enfin, Oliver Freymuth précisait :

« J’ai été surpris par des loupés de boîte de vitesses et je suis parti à la faute en début de course. Bien que sur la réserve, j’ai bien roulé pour signer mon premier podium en THP Spider Cup en trois années de participation ».

Lundi la revanche de Gregory Guilvert 

Cette fois par des cieux plus cléments, la deuxième course gersoise de la THP Spider Cup a récompensé le francilien Grégory Guilvert qui l’emporte devant l’Allemand Oliver Freymuth, leader du Championnat.

L’équipe Lompech Sport a travaillé dur pour remettre en état le Spider THP de Grégory Guilvert, suite à l’ incendie moteur de la veille dans l’ultime boucle alors qu’il était en tête.

Cette fois, le Vice-champion 2008 a connu plus de succès malgré un départ difficile. Débordé par le lauréat de la première course, Gaël Castelli, Guilvert voyait Julien Beltoise, son camarade de la première ligne de la grille de départ, renoncer à l’amorce du second virage suite à un problème de boîte de vitesses.

Puis, nouveaux coups durs parmi les favoris avec les retraits successifs de Quentin Morel  (boite de vitesses) Stéphane Romecki (accrochage) et de Gaël Castelli (bobine) alors leader et crédité du meilleur tour en course.

Grégory Guilvert récupérait ainsi le leadership et maintenait une avance de près de quatre secondes pendant toute la course. Il passait le damier en vainqueur prenant ainsi sa revanche sur la veille. Derrière, Oliver Freymuth jouait de régularité en maintenant à distance le jeune Julien Rueflin qui complétait le podium.

En terminant par deux fois dans le Top trois, Oliver Freymuth se propulse en tête du Championnat avec cinq unités d’avance sur les ex-æquo Rueflin et Guilvert.

Pour la quatrième place, la bagarre fut très animée entre les Frédéric : Bry et
Lajoux ainsi que le manceau Thomas Dagoneau. Lajoux commettait une faute le
contraignant à l’abandon. Dagoneau eut raison de Bry dans l’ultime tour.

A l’arrivée Grégory Guilvert déclarait :

« J’ai fait une course de « fiabilité », c’est-à-dire aucune prise de risque technique compte tenu de mon abandon de la veille. Néanmoins, je concrétise et c’est bien là l’essentiel pour le Team Lompech »

De son côté Oliver Freymuth, ajoutait :

« C’était le week-end parfait. J’ai vu que je ne pouvais pas lutter face à Guilvert, j’ai donc opté pour une course sage sans commettre la moindre erreur. Me voilà ainsi en tête du championnat ».

Quant à Julien Rueflin, il concluait :

« J’avais une super voiture et je pense ne pas l’avoir exploité à son juste niveau. C’est néanmoins une grande satisfaction de signer ce premier podium ».

Le résultat de la course 1

 :
1. G. Castelli, 15 tours en 26’52’’158 – 2. S. Romecki à 22’’886 – 3. O. Freymuth à 23’’710
– 4. J. Rueflin à 31’’009 – 5. T. Dagoneau à 38’’714 – 6. F. Lajoux à 39’’024 – 7. F. Bry à 41’’158 – 8. P. Fessler à 42’’790 – 9. M. Valverde à 56’’624 – 10. F.Perlot à 59’’491

Meilleur Tour : Quentin Morel : 1’45’’277

 


 
 Classement Course 2 Nogaro

1. G. Guilvert les 15 tours en 24’32’’666 – 2. O. Freymuth à 3’’627 – 3. J. Rueflin à 5’’393 – 4. T. Dagoneau à 13’’150 – 5. F. Bry à 13’’743 – 6. F. Deyres à 31’’021 – 7. P. Fessler à 32’’439 – 8. H. Roger à 1’14’’242 – 9. C. Peltier à 1’32’’589 – 10. F. Lajoux à 4 tours

Meilleur tour : Gaél  Castelli : 1’35’’635

Classement général provisoire de la THP Spider Cup

1 Oliver Freymuth Oliver (31 pts)
2ex  Julien Rueflin et Gregory Guilvert (26 pts)
4  Gael Castelli (23 pts)
5 Thomas Dagoneau (22 pts)
6 Stéphane Romecki (18 pts)
7 Frédéric Bry (16 pts)
8ex Frédéric Lajoux et Patrick Fessler (11 pts)
10  Frédéric Deyres (8 pts)
11 Hervé Roger (6 pts)
12ex Morgan Valverde et Christophe Peltier (5 pts)
14ex  Fabien Pierlot et Quentin Morel (4 pts)
16 Eric Trouillet – Alexandre Rambure  Paul Paranthoen – Jean Charles Miginiac – Mathieu  
     Lecuyer et Anthony Beltoise (2 pts)

Prochaine épreuve : Dijon-Prenois : 8-10 mai 2009

Spider Peugeot

About Author

admin

Leave a Reply