Série FFSA – Championnat VHC : Le passé répond présent au Vigeant

  En historique comme ailleurs, la trêve hivernale prend fin. Sur le circuit du Vigeant, ce week-end, l’heure des retrouvailles sonnera pour tous ceux qui s’appliquent à redonner vie au sport automobile des années 60, 70 ou 80.

 

Six Trophées ou Challenges, réunissant plus de 150 pilotes, égrèneront ainsi leurs douze courses au fil de ce premier rendez-vous de la Série FFSA des véhicules historiques 2009.

 

L’occasion d’un premier tour de paddock…

 

Challenge GT – Tourisme : Affluence en piste.

Le Challenge organisé par l’ASAVE se porte à merveille, ce n’est pas nouveau. Malgré la conjoncture du moment, ils sont 36 pilotes à avoir réservé leur week-end au Vigeant, soit pas loin de la moyenne générale (42) de la saison passée.

Pour ce retour sur le circuit de la Vienne après deux ans d’absence, on attend aux premières loges des GT près d’une dizaine de Porsche 911, pour lesquelles la Coupe Georges Sevin vient d’être instituée, et un lot presque aussi fourni de propriétaires d’Alpine dans le cadre du Challenge des moteurs Gordini.

La Ferrari 308 GTB de Pagès et la Morgan de Servies y joueront également les premiers rôles à l’instar de Boissy (Ford Escort BDG) ou de Basso (BMW 30 CSL) en Tourisme.

« C’est le point fort de notre discipline. Chez nous, entre gentlemen drivers,  il y a constamment de la bagarre à tous les étages ! »

Se plait à souligner l’organisateur, Alain Goupy.

Trophée Saloon Cars : sixties et seventies à l’honneur.

Rôdé par une double décennie de compétitions, le « Saloon Cars » est le paradis des sorciers de la mécanique. Comme au bon vieux temps !

Au Vigeant, on jouera le premier volet de la course à la succession de Bellement-Vallet (Lotus Europe), Basso (BMW 30 CSL) tous présents dans la Vienne – et Lenoir (BBM), les Champions respectifs en sixties, seventies et protos.

 

Car aux côtés des Tourisme-GT « 60-70 », l’organisation de Claude Maurel (lui-même en lice sur une BMW 2002) encourage la présence de Sport-Protos, antérieurs à 1983,  en vue de la future constitution d’un plateau spécifique.

Trophée Maxi 1000 : les petites s’en mêlent !

Question côte de popularité le Trophée, animé par Edmond Savelli a pour habitude de faire un tabac auprès du public. Toutes les petites moins de 1300 cm3 produites avant 1977 y ont leur royaume. De quoi retrouver en action des mini bolides qui ont laissé d’impérissables souvenirs dans les mémoires de bien des spectateurs… Telle cette Cooper S au volant de laquelle Michel Frenoy remet son titre 2008 en jeu. Au Vigeant, ils seront 25 à l’accompagner en piste, dont James et Maxime Lefebvre sur de redoutables Alpine A110. Pour l’anecdote, cette course marque également le retour de la plus petite auto de la Série VH : la… Trabant de Michel Abeille !

Le Groupe 1 : « la » nouveauté.

Didier Gheza est aux anges.

« Nous seront déjà 16 au Vigeant et une dizaine d’autres autos sont en préparation. Pour un challenge qui démarre, c’est plutôt bon signe », se félicite l’homme orchestre du Groupe 1 (des autos de la période 1966-1978), dont les fidèles évoluaient jusqu’alors au sein du Challenge ASAVE.

Désormais, la catégorie a gagné son autonomie et cela risque d’inciter pas mal de pilotes de groupe 1 de l’époque à sortir de leur retraite… Pour cette course inaugurale, on retrouvera notamment en première ligne la Vauxhall de Claude Boissy, la Ford Capri RS de Patrick Bourguignon et la propre BMW 30 CSI de Didier Gheza.

Formula Ford Historic : le rythme de croisière. 

Au Vigeant, ils seront au moins 22  à se retrouver en piste pour un nouvel hymne à la gloire de la Formule Ford.

 « Pour un début de saison c’est positif, d’autant que de nouveaux pilotes s’apprêtent à nous rejoindre dès La Bresse », se réjouit l’organisateur Régis Prevost, lui-même attendu au volant d’une Mac Namara 1970 entièrement rénovée au cours de l’hiver. Si la tendance générale est plutôt de se tourner vers les monoplaces les plus anciennes (1967-1971), le Champion en titre, Didier Mantz, a effectué le chemin inverse : laissant sa Royale 1971 à Jérôme Peyrat, il étrennera une Merlyn 1975 au Val de Vienne.

 

 

 

Trophée Formule Ford Kent : une déjà longue histoire.

 

Au Vigeant débute la douzième saison d’un Trophée, dont la popularité n’est plus à démontrer. Au moins 25 Formule Ford seront en action, toutes construites entre 1967 et 1992 et animées du moteur Ford 1600 cm3 Kent, comme le veut le règlement. Une douzaine de nouveaux adeptes est également attendu au fil des premières courses. Des petits nouveaux qui viendront allongé la liste des… 523 pilotes ayant déjà pris part au trophée depuis sa création !

 

Jacques Furet

Photos : Jacques Furet et Gilles Vitry

 

Les horaires

 

Samedi 11 avril : séances d’essais qualifs de 9h10 à 12h20 et 13h45 à 14h10, puis courses 1 Maxi 1000 (14h30), Challenge ASAVE (15h15), FFord Kent (16h) et Saloon Cars (16h45).

Dimanche 12 avril : courses 1 Groupe 1 (8h45), FFord Historic (9h30), courses 2 Saloon Cars (10h15), Maxi 1000 (11h), FFord Kent (11h45), Groupe 1 (13h45),  FFord Historic (14h30), Challenge ASAVE (15h15). + Consolantes en fin de meeting. Circuit utilisé : tracé (sans chicane) N°2, long de 3729 m.
 
Entrée spectateur gratuite. Paddock compris, ou un espace sera dédié aux voitures d’exception et de prestige

Les superbes Formules 3  » Historiques  »

Sport

About Author

admin

Leave a Reply