1000 kms de Barcelone : Premier succès pour la nouvelle Lola Aston Martin


Pour sa toute première sortie en compétition, la toute nouvelle Lola Aston Martin  a remportée ce dimanche sur le circuit catalan de Montmélo situé au nord de Barcelone, les 1000 kilomètres de Catalunya.

En l’absence des voitures à moteur diesel, les Peugeot et Audi, souveraines depuis deux saisons, la nouvelle Lola Aston Martin est donc la première voiture à …moteur essence à gagner une course en LMS (Le Mans Séries), depuis deux ans.

La Lola Aston Martin, Numéro 007 l’emporte donc après six heures de course comme le stipule le règlement, car la voiture victorieuse n’a pu boucler que 209 des 215 boucles qui lui auraient permis de parcourir 1000 kilomètres. Le règlement laissant le choix entre les 215 tours ou six heures

La seconde place revient à la dernière née des Pescarolo, confiée au tandem Jean Christophe Boullion – Christophe Tinseau qui n’a cédé la tète de la course qu’à … vingt cinq minutes du drapeau à damiers ! 

Lorsque l’Allemand Stephan Mucke est parvenu à dépasser Christophe Tinseau qui venait quelques tours plus tôt de relayer JC Boullion.

 

Le podium est complété par la Courage-Oreca du duo inattendu qu’aligne cette année Hugues de Chaunac et composé du très expérimenté Stéphane Ortelli et du débutant …Bruno Senna, jusqu’alors essentiellement pilote de monoplaces et qui découvre les subtilités des épreuves d’endurance ou il faut savoir gérer sa course dans le trafic.

Lequel s’est parfaitement adapté comme en témoigne ce premier podium dans sa nouvelle discipline.

Seule petite déception, les Courage-Oreca finissent derrière la nouvelle Pescarolo, tout juste alignée en piste alors que les bolides d‘Oreca ont accumulés les roulages les semaines précédentes !

Les deux Pescarolo OAK  finissent roue dans roue

 

De ces 1000 kilométres de Barcelone, nous retiendrons aussi la prestation décevante mais également tout à fait surprenante des… Audi !

Imbattables depuis des années en endurance, les voitures Allemandes confiées à un Team privé, l’équipe Kolles n’ont jamais au cours de ce meeting Espagnol été en mesure de briller et de poursuivre leur irrésistible moisson de victoires ! Bien au contraire, les  deux Audi R10 TDI encore souveraines l’an passé et aux 24 Heures du Mans et au classement final de cette série LMS, ont sombrées ce week-end…effectuant une course bien  pâle !!!

Dorénavant pilotées par de jeunes pilotes beaucoup moins expérimentés et aguerris que leurs glorieux ainés de l’armada du Docteur Wolfgang Ulrich, véritable épouvantail depuis une décennie sur toutes les pistes du monde, cette jeune promotion de ‘’ rookies ‘’ de l’endurance, a montrée ses limites …

C’est d’ailleurs une excellente nouvelle pour les hommes de l’écurie Peugeot ! Lesquels savent ce dimanche soir que les deux Audi R10 TDI alignées le 13 juin prochain au départ des 24 Heures, ne seront surement pas des adversaires supplémentaires aux cotés dés toutes nouvelles Audi R15. version 2009. Et tout récemment déja lauréates, elles, des réputées 12 Heures de Sebring.

Si avant cette manche d’ouverture du Championnat LMS, on pouvait craindre que les ’’ vieilles ‘’ et anciennes Audi, soient tout comme leurs descendantes les R15 de sérieuses rivales pour les quatre Peugeot 908 HDi FAP, à l’occasion des prochaines 24Heures du Mans, on peut logiquement penser et supputer ce dimanche soir que cela ne sera pas le cas. Tant les équipages et l’encadrement technique du Team Kolles est loin, très loin du niveau des voitures Françaises. N’ayant plus rien à voir avec le passé récent…

Sur que le déroulement des 1000 kilomètres de Barcelone a été suivi à la loupe par le staff Peugeot. Lequel sait maintenant qu’avec quatre bolides 908 HDi face aux trois Audi R15, l’équipe Française conserve toutes ses chances…

D’ailleurs, malgré l’absence des Peugeot en course, le Team-manager de l’équipe de Velizy, Serge Saulnier était bien présent lui dans le paddock !

 … En observateur discret mais néanmoins très attentif  à ce qui se passait sous ses yeux !

Curieusement en débarquant sur le circuit catalan jeudi dernier, nous étions loin d’imagier pareil scénario, considérant que la firme d’Ingolstadt possédait bel et bien … cinq chances. !

Trois avec la R15 et deux avec les R10 éprouvées et si souvent victorieuses.

Trois jours pluS tard, nous révisons notre jugement car la réalité est maintenant tout autre… Audi présentera seulement ses trois R15 pour tenter de battre le clan Peugeot. Et  tenter de conserver sa mainmise sur l’épreuve mancelle qu’elle a déjà gagnée à huit reprises depuis 2000.

Pour en revenir à la course, précisons que la victoire en LMP2 est revenue à la Lola Judd du Team Italien Racing Box du trio Biagi -Bobbi – Piccini.

Dans cette catégorie, saluons la belle performance d’ensemble de l’équipe nivernaise Oak Racing de Jacques Nicolet et que manage à la perfection François Sicard. Les deux Pescarolo dorénavant équipées du moteur Mazda AER finissent roue dans roue aux dixième et onzième places ! Et ce à la grande satisfaction du PDG  de Mazda France, Thierry Guillemot, présent dans le stand Oak, tout au long de cette manche d’ouverture. Pour sa première sortie en compétition, on ne peut qu’apprécier le résultat.

Dans la catégorie GT1, longtemps dominée par la Corvette de l’équipe Luc Alphand Aventures et qui finit finalement seconde après une légère incursion hors piste du…  patron ‘’ Je suis un âne, j’ai fait une bêtise de débutant ‘’ c’est au final , la Lamborghini  du Team Sparta Racing confiée à la pair Russo- Hollandaise , Rusinov-Kox qui l’emporte. Mais Yann Clairay – Patrice Goueslard et  » Lucho  » ont fait une belle course.

Enfin, en GT2, la victoire revient à la Porsche  de l’écurie Felbmayer que se partageaient  Lieb et Lietz . La Porsche IMSA de Raymond Narac s’est retirée suite à des ennuis d’embrayage

Gilles Gaignault

Photos : Infoscourse

LMS

About Author

admin

Leave a Reply