Rallyes-raid et Dakar : Pour Mitsubishi, l’aventure est définitivement terminée …

scoop

 La dernière victoire obtenue au Portugal en septembre 2008

L’annonce sera officialisée dans quelques heures mais nos sources au sein même de la maison-mère au Japon sont formelles :

«La firme Mitsubishi va annoncer son retrait définitif des Rallyes-raids et du Dakar » !

Mitsu et le Dakar c’est bien fini. La décision que tout le milieu du 4×4 craignait est malheureusement tombée au Japon.

Osamu Masuko, le PDG de Mitsubishi Motors Corporation, la branche automobile du tout puissant groupe Mitsubishi  va annoncer à Osamu Nakayama, Président de  la filiale Française MMSP (Mitsubishi Motor Sports SAS) basée à Pont de Vaux que l’aventure en Rallye-raid et au Dakar s’arrête définitivement !

Confirmant ainsi la première décision annoncée le 4 février dernier lors du Salon Automobile de Genève :

« La soudaine détérioration de l’économie mondiale oblige  notre entreprise à surveiller plus étroitement ses ressources »

 

 

 

Et d’expliquer ce jour-la que le constructeur nippon prévoyait un déficit net de  ses comptes sur l’année en cours et arrêtés au 31 mars de  60 milliards de yens !

A charge pour Osamu  Nakayama maintenant de mettre la clé sous la porte après avoir procédé au licenciement de la totalité du personnel. Car au Japon, les plus hautes instances ont décidées de tout arrêter. Pas question de vendre ou même louer le matériel. Stop. Point final. On en reste la.

La formidable aventure Mitsubishi en Rallye-raid ponctuée de cinquante cinq victoires dont douze succès au Dakar est héla bien terminée.

Ainsi ont en décidés les patrons au Japon…

Cette décision va bien sur être une énorme déception pour Dominique Seryes et ses troupes. Lesquels espéraient pouvoir poursuivre cette belle aventure, née un jour de juin 1982.

Mais justement revenons en arrière au tout début de cette très belle histoire imaginé par le pilote Ecossais, Andrew Cowan et le regretté patron de Mitsu Rallyart le regretté UB, Ulrich Brehmer.

Joint par nos soins hier mercredi, Bernard Maingret qui avec son frère Christian est précisément à l’origine des débuts de Mitsubishi au Dakar, nous a raconté comment l’histoire a débutée :

A l’époque les frères Bernard et Christian Maingret s’occupaient de la préparation des motos de l’équipe officielle Yamaha et de ses véhicules d’assistance pour le Rallye Dakar. L’entreprise Moraco étant lié depuis des années à Sonauto importateur Yamaha pour l’entretien et le suivi des motos de GP, dont celle du regretté Patrick Pons tout premier pilote Français sacré Champion du Monde zen 1979 en sports mécaniques – et de Christian Sarron futur Champion du Monde, lui aussi. La Moraco préparant tout le matériel de YamahaSonauto (Bol d’Or -Rallyes Cote d’Ivoire-Cote d’Azur Abidjan Nice puis le Dakar)

Bernard Maingret explique :

«Justement Sonauto, c’est le lien car Mitsubishi était à l’époque aussi importé par Sonauto.»

En ce temps-la, la firme venait de dévoiler au Japon le tout premier Pajero.

« Un jour on a reçu un coup de fil d’UB (Ulrich Brehmer) le patron en France de Mitsu nous demandant de nous rencontrer. Fin juin début juillet un matin en arrivant à l’atelier je découvre avec mon frère stationné devant un Pajero. C’était le tout premier en Europe. Il était venu par la route depuis Genève. Pourtant nous n’avions rien  encore conclus avec UB. Dans la foulée le lendemain nous avons eu une réunion à Mont de Vaux avec Brehmer et le pilote Ecossais Andrew Cowan

Finalement on s’est mis d’accord pour tenter l’aventure. Et afin de voir ce sont était capable ce Pajero, nous avons loué à l’été 82, la piste de Mauléon prés de Lourdes dans les Pyrénées et ou venait de se dérouler les 24 H 4X4. Il s’agissait de réaliser un test pour étudier la fiabilité de cet engin inconnu en Europe. Cowan a parcouru 2500 kms sans rencontrer aucun pépin »

Du coup, l’affaire est conclue, les frères Maingret acceptent l’offre de Mitsubishi de préparer le Pajero pour le prochain Dakar du Team Mitsubishi Rallyart  a lieu lors de l’édition 1983 ou Andrew Cowan remporte la catégorie Marathon.

Il ne faudra pas attendre bien longtemps pour que Mitsubishi gagne le premier de ses douze Dakar. La victoire arrive en janvier 1985ou l’équipage Patrick Zaniroli-Jean da Silva triomphe et remporte le Paris-Dakar.

Pour Ulrich Brehmer et les Frères Maingret, c’est la consécration.  ‘’ UB ‘’ – l’homme au chapeau – n’est hélas plus de ce monde aujourd’hui, ayant été emporté le … 11 septembre 2001, par le cancer. Mais celui qui fut l’emblématique boss  sur le terrain du Team Mitsubishi reste bien présent dans le cœur de ceux qui avec les Maingret ont lancés l’histoire du Pajero.

A la suite de la disparition d’UB c’est à la demande des Japonais, Dominique Seryés qui va reprendre les rênes et poursuivre avec succès cette formidable aventure. Seryés  connaissant parfaitement le Dakar dont il avait gagné l’édition 1993 aux cotés de Bruno Saby

 

On sait la suite brillante. Le Team empochant victoire sur victoire, au fil des ans et des compétitions…

Hélas avec la crise économique mondiale, l’histoire s’arrête sur la déception du Dakar 2009 en Amérique du sud ou le dernier né des bolides Mitsubishi,a subi la loi des Volkswagen Touareg

Avant de partir pour Barcelone ou il doit participer ce week-end à la première manche du Championnat LMS (Le Mans Séries) Luc Alphand nous a raconté hier ses années Mitsubishi :

« Je leur doit tout. J’ai découvert les Rallyes-raid et le Dakar avec eux. A travers leur service-client. A l’époque ne disposant pas d’une voiture usine je regardais ave envie ceux qui gagnaient le Dakar. Je me souviens parfaitement bien de ma toute première expérience sur le Dakar en 1998. »

S’adaptant parfaitement l’ancien Champion de ski victorieux de la Coupe du Monde ne va pas tarder à briller remportant des 1999, la catégorie T1-Marathon. Finissant 14éme au général. Il rejoint alors pour deux ans l’équipe de Jean Louis Schlesser qui aligne des Kangoo (2000-2001) Puis retourne chez Mitsu. En 2002, Luc gagne la catégorie diesel au Dakar ou il se classe septième. Sa progression est flagrante et il fait dorénavant partie des cadors de la discipline. En 2003 et 2004 rejoint alors le Team BMW ou il pilote le X5. Remporte sa toute première spéciale à Louxor en Egypte.

« Tu parles si je m’en souviens ! Je bats mon idole Ari Vatanen qui conduisait l’un des Nissan officiels »

Luc est aussi et surtout le tour premier à gagner une spéciale en diesel.

En 2005 nouveau retour chez Mitsubishi. Termine second derrière Stéphane Peterhansel assurant un beau doublé.

Et la consécration arrive en 2006 ou Luc Alphand remporte enfin le Dakar

«  C’était la délivrance. Je savais que j’étais capable de le faire »

Il confirme en 2007 ou il finit une fois encore second précédé par son équipier, Peterhansel

Malgré les propositions qui lui ont été faites au cours des derniers mois, Luc Alphand sera resté fidéle jusqu’au bout à l’équipe qui lui a permis de réaliser son rêve : Gagner le Dakar !

Voila l’histoire s’arrête. Cette très belle aventure se termine.

Hélas toutes les plus belles histoires ont toujours une fin…

Gilles Gaignault

 

 

Le prodigieux palmarès des Mitsubishi

(Mise à jour : 01/04/2009)
 

Dakar : 12 victoires dont 7 consécutives en 25 participations successives.

Mitsubishi Motors en Rallyes tout-terrain c’est :

Plus de 55 victoires dont :

– 12 Dakar,

– 4 Coupes du Monde constructeurs,

– 1 Coupe du Monde équipage,

– 1 Coupe d’Europe des Baja.

– 7 doublés aux Dakar 1985, 2001, 2004, 2005 et 2007, Baja Portugal 2001, Tunisie 2002, Baja Espagne 2005, Patagonie 2006 ;

– 6 triplés aux Dakar 1992, 1997, 1998, Argentine 2000, Dubaï 2002,  Italian Baja 2003 ;

– 1 quadruplé au Dakar 2003 ;

– Les 8 premières places au Dakar 2002.

 

RESUME

1983 5ème Paris Alger Dakar   11ème  Cowan – Malkin
      14ème  Debussy – Delaval

1984 6ème Paris Alger Dakar   3ème   Cowan – Syer
      7ème   Rigal – Fourticq

1985 7ème Paris Alger Dakar   1er    Zaniroli – Da Silva
      2ème Cowan – Syer

1986 8ème  Paris Alger Dakar   3ème Rigal – Maingret
      5ème Cowan – Syer
      7ème Zaniroli – Da Silva
 Australian Safari Rally   1er   Cowan – Cocentas
 Baja Montes Blancos   1er   Da Silva – Rigal

1987 9ème Paris Alger Dakar   3ème Shinozuka – Fenouil
      8ème Cowan – Syer
 Rallye de Tunisie   1er   Da Silva – Maingret

1988 10ème Paris Alger Le Cap  2ème Shinozuka – Magne
 Australian Safari Rally   1er    Dunkertous – Mc Kimmie
      6ème Stewart – White (PX 33)
 Rallye de Tunisie   2ème Lartigue – Maingret
 Rallye de l’Atlas    2ème Lartigue – Maingret

1989 11ème Paris Alger Dakar   3ème Tambay – Lemoine
      6ème Shinozuka – Magne
      7ème Fontenay – Musmara
 Rallye des Pharaons   3ème Lartigue – Maingret
 Rallye de Tunisie   1er Lartigue – Maingret

1990 12ème Paris Tripoli Dakar  4ème Cowan – Delferrier
      5ème Shinozuka – Magne
 Rallye des Pharaons   3ème Shinozuka – Maingret
 Australian Safari Rally   1er   Shinozuka – Magne
 Rallye de Tunisie   1er   Shinozuka – Magne
 Rallye de l’Atlas   1er   Shinozuka – Magne

1991 13ème Paris Tripoli Dakar  2ème Lartigue – Magne
      3ème Fontenay – Musmara
      4ème Erikson – Parmander
 Baja Aragon    1er   Erikson – Parmander
      2ème Lartigue – Magne

1992 14ème Paris Sirte Le Cap  1er    Auriol – Monnet
      2ème Weber – Hiemer
      3ème Shinozuka – Magne
 Rallye de Tunisie   4ème Fontenay – Delferrier
Rallye de l’Atlas   1er   Saby – Serieys
2ème Al Hajri – Corner    

1993 15ème Paris Dakar   1er    Saby – Serieys
      4ème Weber – Hiemer
      5ème Shinozuka – Magne
 Rallye de Tunisie   1er    Al Hajri – Magne
      2ème Fontenay – Musmara
 Rallye de l’Atlas   1er    Saby – Serieys
 Italian Baja    1er    Fontenay – Musmara
 Baja Espagnole    2ème  Weber – Hiemer
 UAE Desert Challenge   1er    Al Hajri – Magne

1994 16ème Paris Dakar Paris  4ème Masuoka – Schulz
 Rallye de l’Atlas   2ème Saby – Serieys
 Australian Safari   1er   Fontenay – Musmara

Jean-Pierre Fontenay et Bruno Musmara vainqueurs de la Coupe du Monde 1994 T1

1995 17ème Grenade – Dakar   2ème Saby – Serieys
      3ème Shinozuka – Magne
      4ème Fontenay – Musmara
 Paris Moscou Pekin   1er   Fontenay – Musmara
      3ème Tambay – Occelli

1996 18ème Dakar    3ème Fontenay – Musmara
 Rallye de l’Atlas   2ème Fontanay – Musmara
 UAE Desert Challenge   1er   Saby – Serieys

1997 19ème Dakar    1er   Shinozuka – Magne
      2ème Fontenay – Musmara
      3ème Saby – Serieys

1998 20ème Paris Grenade Dakar  1er    Fontenay – Picard
      2ème Shinozuka – Magne
      3ème Saby – Serieys
 Italian Baja    2ème Shinozuka – Magne
 Rallye de Tunisie   2ème Shinozuka – Magne
 Rallye de l’Atlas   2ème Shinozuka – Magne 
 UAE Desert Challenge   1er    Fontenay – Picard

Mitsubishi vainqueur de la Coupe du Monde des Constructeurs 1998

1999 21ème Grenade Dakar   2ème  Prieto – Serieys
      3ème Kleinschmidt – Thorner
      4ème Shinozuka – Magne

Mitsubishi vainqueur de la Coupe du Monde des Constructeurs 1999

2000 22ème Dakar Le Caire   3ème  Fontenay – Picard
      5ème  Kleinschmidt – Thorner
      6ème  Masuoka – Schulz
 Rallye de Tunisie   2ème  Kleinschmidt – Thorner
 Rallye du Maroc   3ème  Fontenay – Picard
      4ème  Kleinschmidt – Thorner
 Baja Espagnole    2ème  Kleinschmidt – Thorner
 Master Rallye    2ème  Kleinschmidt – Thorner
 Por las Pampas (Argentine)  1er    Shinozuka – Gallagher
      2ème Kleinschmidt – Schulz
      3ème Fontenay – Picard
 UAE Desert Challenge   3ème  Shinozuka – Gallagher
      4ème  Fontenay – Picard
      6ème  Kleinschmidt – Schulz

Mitsubishi vainqueur de la Coupe du Monde des Constructeurs 2000

2001 23ème Dakar    1ère  Kleinschmidt – Schulz
      2ème Masuoka – Maimon
      5ème Sousa – Polato
      6ème Fontenay – Picard
Italian Baja    1ère  Kleinschmidt – Schulz
 Rallye du Maroc   2ème Kleinschmidt – Schulz
Baja Portugal    1er   Sousa – Jesus
     2ème Kleinschmidt – Schulz
 Baja Espagnole    2ème Sousa – Jesus
 Master Rallye    2ème Kleinschmidt – Schulz    
 Por las Pampas    2ème Kleinschmidt – Schulz

Mitsubishi vainqueur de la Coupe du Monde des Constructeurs 2001

2002 24ème Dakar    1er   Masuoka – Maimon
      2ème Kleinschmidt – Schulz
      3ème Shinozuka – Delli-Zotti
      4ème Fontenay – Picard
      5ème Sousa – Jesus
      6ème Al Hajri – Stevenson
      7ème Alphand – Debron
      8ème Kolberg – Larroque
 Italian Baja    2ème Fontenay – Siviero
      3ème Shinozuka – Picard
 Rallye de Tunisie   1er   Peterhansel – Cottret
      2ème Al Mutaiwei – Schulz
 Rallye du Maroc   2ème Masuoka – Schulz
 UAE Desert Challenge   1er   Peterhansel – Cottret
      2ème Fontenay – Picard
      3ème Biasion – Siviero

2003 25ème Dakar Sharm el Sheikh 1er    Masuoka – Schulz
      2ème Fontenay – Picard
      3ème Peterhansel – Cottret
      4ème Sousa – Magne
Italian Baja    1er   Masuoka – Schulz
      2ème Peterhansel – Cottret
      3ème Sousa – Magne
 Rallye de Tunisie   2ème Biasion – Siviero
 Rallye du Maroc   2ème Sousa – Magne
 Rallye d’Orient    1er    Sousa – Magne
 Por la Pampas (Argentine)  2ème Sousa – Magne
UAE Desert Challenge   1er    Peterhansel – Cottret
4ème Sousa – Magne
     6ème Mayer – Schulz

Carlos Sousa et Henri Magne vainqueurs de la Coupe du Monde 2003 sur L 200 Strakar

2004 26ème Dakar    1er   Peterhansel – Cottret
      2ème Masuoka – Picard
 Rallye de Tunisie   1er   Peterhansel – Cottret
 Baja Vodafone (Portugal)  1er   Sousa – Magne
Rallye du Maroc   1er   Peterhansel – Cottret
      3ème Sousa – Magne
 Baja Pennino (Italie)   1er   Sousa – Magne
 Baja Espagnole   1er   Sousa – Magne
UAE Desert Challenge   1er   Masuoka – Schulz
      
2005  27ème Dakar    1er Peterhansel – Cottret
      2ème Alphand – Picard
      6ème Roma – Magne
 Por las Pampas    2ème Peterhansel – Cottret
      4ème Roma – Magne
 Rallye de Tunisie   1er   Alphand – Picard
      3ème Masuoka – Maimon
 Baja Espana    1er    Roma – Magne
      2ème  Peterhansel – Cottret
 Baja Portalegre   1er    Alphand – Picard
UAE Desert Challenge   1er    Peterhansel – Cottret

2006 28ème Dakar    1er Alphand- Picard
      3ème Roma – Magne
      4ème Peterhansel – Cottret
 Rallye de Patagonie   1er Alphand – Picard
      2ème Roma – Magne
 Rallye de Tunisie   1er Peterhansel – Cottret
 Transiberico    2ème Roma – Magne
      3ème Alphand – Picard
 UAE Desert Challenge   1er Alphand – Picard
2ème Peterhansel – Cottret

2007  29ème Dakar    1er Peterhansel – Cottret
      2ème Alphand – Picard
 Transiberico    2ème  Roma – Cruz
 Baja Espana    1er Peterhansel – Cottret
 Por Las Pampas   1er Alphand – Picard
 UAE Desert Challenge   1er Peterhansel – Cottret

2008 Pax (Dakar Series)   1er Peterhansel – Cottret
Transibérico    1er Alphand – Picard
Baja Portalegre   1er Peterhansel – Cottret (Racing Lancer)

Dakar

About Author

admin

Leave a Reply