F1 en Australie : Des vainqueurs HEUREUX

Les deux  » HEROS  » qui apportent la consécration à Brawn lâchaient, sitôt redescenus du podium et du… paradis d’un jour !

:

Rubens Barrichello, le second:

"La voiture est solide, très solide ! J’ai été tapé par derrière, j’ai heurté une autre voiture devant moi… Ce fut une rude course, complètement différente de celle de Jenson [Button]. Après le (signal de) départ, je ne pensais vraiment pas pouvoir finir sur le podium. Après le départ, j’ai touché le bouton d’anti-calage. La voiture s’est donc mise au point mort. Je me suis sorti d’affaire assez vite mais j’avais perdu beaucoup de vitesse par rapport aux autres. Puis, j’ai été tapé à l’arrière, par une McLaren. Ça m’a mis en travers et j’ai alors été heurté violemment par une autre voiture. De là, la voiture en fut affectée, mais j’ai plutôt bien survécu. Néanmoins, lors de mon relais, mon aileron avant s’affaissait et j’ai raté un freinage par manque de stabilité, et heurté Kimi [Räikkönen]. En fait, il a fermé la porte et je n’ai pu l’éviter. Pendant cette course, j’ai éprouvé des sentiments mêlés mais elle fut fantastique. J’ai commencé 2e et terminé 2e. J’aurais aimé une place de mieux, mais vu mon départ je suis ravi de cette position".

F1

About Author

admin

Leave a Reply