L’avenir du Grand Prix de France ? … Un colosse aux pieds d’argile !

 

En quittant la conférence de presse que donnaient ce jeudi au siège de la FFM (Fédération Française Motocycliste) à Paris, les responsables du très intéressant projet ‘’ Pole Val de France ‘’ Pupponi – Bietry – Beltoise – Terrones -, on avait sincèrement la désagréable impression que le dossier de la création d’un futur circuit automobile en Région Parisienne, est devenu avant tout un véritable enjeu politique.

Les deux projets, celui du  ‘’ Pole Val de France ‘’ se trouvant sur les terres tenues par des hommes politiques de gauche cependant que celui de Flins-Les Mureaux, se trouve dans un fief bien ancré à droite, lui !

Alors entre un projet fort contesté à Flins, la radio RMC  y a consacré un long dossier ce vendredi dans sa célèbre émission ‘’ Les Grandes Gueules ‘’ (et voir notre enquête en pièce-jointe) et soutenu par la droite et son Président du Conseil Général  Pierre Beydier – en grande difficulté au micro de RMC ce vendredi – et celui du Pole Val de France, soutenu donc par François Pupponi, un Député-maire de gauche, c’est un peu et c’est un euphéminsme, la guerre des clans. Et du lobbying !!

Avec en point d’orgue quand même soulignons-le pour couronner le tout, l’énorme et invraisemblable contradiction des deux projets !

Deux financements que tout oppose à commencer par le bon sens et les contradictions.

Des fonds publics … pour la droite et Flins ! Et des capitaux privés (Emirat de Dubaï) pour le Pole Val de France et la gauche !!!

Franchement on croit tout simplement R E V E R  et nager dans le délire.

FLINS : A MARCHE FORCE…

Il y a réellement de quoi s’interroger. Tout de même… Sur ces contradictions affichées par ces financements pour le moins surprenants, non.

La droite, avec l’argent des contribuables pour financer un circuit  destiné à accueillir un GP vorace qui coute la bagatelle… de 23 millions d’€ , en ne laissant que des clopinettes – voir dossier en fin d’article sur les contrats du GP de France –

La gauche, avec des fonds provenant d’un groupe privé, un… Géant au Moyen Orient et basé dans l’Emirat de Dubaï et qui porte le non réputé et respecté dans les affaires internationales de Bhukatir.

Surprenant

Un incroyable paradoxe opposant les deux dossiers complètement insensé et inimaginable.

N’oublions pas tout de même qu’à une certaine époque, le gouvernement de gauche avec à sa tète, les défunts Président et Premier Ministre  François Mitterrand  et Pierre Bérégovoy, avaient été fortement décriés pour avoir soutenus et financés… le circuit Nivernais de Magny cours et sa technopole pour ‘’ l’ami ‘’ Guy Ligier et situé … en terre socialiste !

En ce temps-là, pas si lointain, l’opposition de droite avait hurlé et crié au scandale de l’utilisation de fonds publics !!

Et avait baptisé cette réalisation de ‘’ circuit Rose ‘’  et ‘’ d’Ecurie Royale ‘’ ….

Sans commentaires !

Alors comprenne qui pourra aujourd’hui, de voir l’argent public utilisé en pleine crise économique et alors que dans le département des Yvelines, les chômeurs sont hélas légion et se comptent par dizaines de milliers, pour financer un circuit destiné à recevoir le sport le plus riche au monde : La Formule 1

Car en face le dossier ‘’ Pole Val de France ‘’ est une évidence lui, face à la réalité économique et la conjoncture.

En effet lui, il doit voir le jour avec des… capitaux privés.

En face, comment peut t ’on accepter et tolérer que le Conseil Général des Yvelines finance et soutienne le projet de Flins, en plein marasme ? Avec l’argent public.

Sur que les électeurs qui ne cessent de se rassembler au sein d’associations ne laisseront pas faire. A ce jour, plus de 420 recours sont déjà connus.

Un P’tit rappel, le Maire de Versailles, un certain Pinte, s’est fait chassé et débarqué de sa mairie, lors des dernières élections et ce pour avoir voulu accueillir le GP de France à Versailles !!!

Financer à hauteur de 120 millions d’€ mais c’est un chiffre erroné car tous les circuits au monde coutent deux, voire trois fois ce prix,  le projet de Flins,  n’est pas raisonnable.

Ce dossier est d’une utopie contraire au bon sens.

Sans compter, rappelons-le qu’une partie des terrains – comme en a convenu Pierre Beydier sur RMC – se trouve en zone inondable, qu’il se trouve des lignes à haute tension et des stations de pompage d’eau qui alimentent grâce à la nappe phréatique 400.000 franciliens quotidiennement !

Alors ou est le bon sens ?

Le dossier ‘’ Pole Val de France  » est bien plus sérieux car à Flins on ne ‘’ cause ‘’ que de Formule 1. En face, on propose beaucoup plus de choses et sérieuses elles. Charles Bietry, l’un des hommes à l’origine de Canal, ayant parfaitement expliqué que le circuit s’intègre lui dans un ensemble

Dans le Val d’Oise, on intègre la réalisation  d’une piste moto pour remplacer celle du circuit Carole qui doit fermer, une piste Internationale de karting, et un centre omnisports de 15000 places du type Bercy, pour accueillir de grands événements collectifs internationaux

Bietry explique :

«  Actuellement c’est le désert en France. Nous ne pouvons pas accueillir ce type d’événements Bercy étant au fil des ans devenu avant tout une salle de spectacles et de concerts »

Et de prendre l’exemple de Pau, pour démontrer qu’une grande salle peut parfaitement fonctionner :

« En province à Pau la salle de 9000 places est constamment bourrée. Auparavant le club jouait à la mouthète à Orthez dans une halle de marché et le transfert dans le Palais omnisport de Pau à une quarantaine de km d’Orthez a été une réelle réussite»

Alors entre un projet général et un autre qui ne parle que de circuit F1, franchement comme on dit ‘’ Y a pas photo ‘’

D’ailleurs, si on organisait un référendum dans la conjoncture actuelle sur que le résultat donnerait le dossier Pole Val de France, victorieux !

C’est la raison pour laquelle le Député-maire de Sarcelles François Pupponi se montre réellement serein sur le devenir de son dossier. Lequel est tellement raisonnable mais aussi capital dans cette région de l’Ile de France et du Val d’Oise, complètement démunie et ou on pourrait développer un ‘’ P’tit ‘’ «  Eurodisney » dédié aux sports

Concernant ce dossier, il nous a bien été confirmé que pour prouver le sérieux de leur soutien financier privé, les responsables du ‘’ Pole Val de France ‘’  ont donnés, il y a de longs mois déjà, aux services concernés de Bercy, tous les renseignements et les éléments sur les investisseurs de Dubaï, prêt à s’engager

Actuellement, le manque de concertation avec les autorités compétentes ne manque pas de surprendre alors que le dossier Flins, semble lui  » protégé  » et  suivi avec   » les yeux de Chimène  »,  par les plus hautes autorités de l’état !

Le temps passe, les semaines s’écoulent, les mois défilent et rien n’avance. Et cela porte un énorme préjudice au sport automobile Français et à notre pays.

Car ne rêvons pas : Il ne peut pas y avoir raisonnablement à Flins comme dans le Val d’Oise de GP de France de F1 avant au moins 2012 !

Tout simplement parce que comme l’a expliqué trés calmement ,l’architecte Gilles Teronnes en charge du dossier au Pole Val de France :

« Il faudra entre 30 et 36 mois pour effectuer la construction des infrastructures ‘’

Comme en face à Flins, il faudra faire avec la partie des terrains inondables et les stations de captage d’eau, cela ne peut pas raisonnablement aller beaucoup plus vite.

Prétendre le contraire ne serait que mensonges selon tous les cabinets d’architectes a qui nous avons soumis le dossier Flins !!!

Ce qui nous amènerait au mieux à … 2012

En conclusion  François Pupponi a plaidé pour le ‘’ Pole Val de France ‘’

« J’estime que c’est un manque de respect total de ne pas être reçu par le Président de la République ni par son Premier Ministre qui reçoivent pourtant Alain Prost au nom du dossier concurrent. Et ce alors que nous demandons depuis des mois avec Jean Pierre Beltoise une audience pour exposer notre dossier  »

Et le sympathique Député-maire de conclure avec un tellement évident bon sens :

« Nous on parle d’un véritable projet et de sport automobile et d’un complexe. Alors que Flins ne parle que de F1. »


Ultime information lâché par Pupponi. Laquelle ne manque pas d’interpeller !

«  Arnaud Lagardère (interessé en tant que promoteu du GP) m’ayant messieurs déclaré ‘’ J’irais ou on me dira ‘aller !! ‘’ »

Sans commentaires, n’est-ce-pas …

Eric Barbaroux, délégué général du Grand Prix de France et qui se trouvait bien présent dans l’assistance et qui on le sait comme la FFSA, soutient le dossier Flins à fond, a  surement bien entendu…  Curieusement resté sans nouvelles de cette même  FFSA depuis le 15 octobre 2008, une demande de renseignements complémentaires pour connaître les évolutions est parvenue le jour même, signé de Barbaroux !! Bizarre…

Pour ce qui le concerne, Jacques Bolle l’ancien brillant pilote – victorieux du GP d’Angleterre en 1983 en 250cc – et devenu l’an passé, Président de la FFM,  a tenu à ajouter et à apporter les précisuions suivantes qui elles aussi ne manquent pas d’interpeller:

«  Le projet Pole Val de France est vraiment sérieux. Il y a du bon sens dans leur dossier. De plus et cela nous convient car il parle de moto. J’en profite pour vous rappeler que tous les circuits fonctionnent et tournent grâce à la moto qui représente 50% de réservations d’utilisation de pistes. Jean Pierre Beltoise est venu un jour m’exposer son dossier. C’est la raison pour laquelle je les soutiens. Car par ailleurs les responsables du projet Flins n’ont jamais daignés nous contacter nous ignorant totalement. C’est la raison pour laquelle la FFM soutient le dossier Pole Val de France.»

Un mot enfin pour expliquer que la FFSA  laquelle à première vue mais c’est une très bonne vision et analyse des choses, de notre part, soutient elle Flins en sous –main et en lobbying n’avait fort curieusement plus jamais donné signe de vie aux responsables du Pole Val de France, jusqu’à cette missive du … 24 mars.

Alors en conclusion  il faut du bon sens en pensant avant tout à l’intérêt général. Et souhaitons que nos dirigeants au plus haut niveau qui depuis leurs arrivées aux commandes n’en manquent pas quotidiennement de bon sens et de logique, prennent eux la bonne décision, la seule qui s’impose.

Car le temps passe et défile.

Et qu’on accepte enfin de jeter un oeil sérieux sur le dossier ‘’ Pole Val de France ‘’

Lequel tient la route et respire bon

Un mot encore pour dire que le Conseil Général des Yvelines a publié ‘’ officiellement ‘’ un DCE (Dossier de consultation d’entreprise) en date du 18 mars dernier sous le numéro AO 09130904. Ce document sert à chiffrer le montant des travaux de la construction et les délais suivant les plans fournis par le trés réputé cabinet d’architecte retenu, celui de Jean Michel Wilmotte.

Quelques jours plus tard, en date du 26 mars, publication d’un avis d’appel public à concurrence pour la délégation de service public de l’exploitation d’un circuit automobile et de son complexe à Flins. Et intitulé

« Contrat d’affermage pour un circuit destiné à accueillir le GP e France »

Lequel s’adresse à un promoteur potentiel. Mais ‘’ surprise ‘’ , ce dernier devra s’engager pour dix ans ! Et non pas pour le seul GP de France de F1 mais pour l’exploitation compléte à l’année du site !!!

« Avec obligation d‘accueillir le GP de France de F1 chaque année eu égard à l’objectif général de développement économique et de la promotion de la filière automobile (durée 120 mois) »

C’est clair, il ne s’agit pas ou plus de dénicher un promoteur pour le Grand Prix mais bel et bien d’un promoteur qui s’engage pendant dix ans à gérer le circuit que se propose de réaliser le Conseil Général des Yvelines !

Bon courage à celui qui se laissera séduire…

Nous lui conseillons vivement de prendre déjà connaissance du contrat actuel liant la FFSA à Bernie Eccelstone et publié en pièce-jointe !!!!

Mais à propos des publications faites par le Conseil Général en date des 18 et 26 mars, quid du permis de construire ???

Comment, peut-on raisonnablement lancer des appels d’offres sans l’obtention du permis de construire ? Et en toute connaissance de cause des innombrables et centaines de recours !

Dont celui tout de même de la Région Ile de France auprès du … Conseil d’état ???

Et si au fond, Flins ne voyait pas le jour.

Et que le gouvernement de droite ne daigne pas soutenir le projet ‘’ Pole Val de France ‘’ sur un territoire acquis à la gauche ?

Et qu’au final aucun des deux projets de circuit en Région Parisienne ne voit le jour ?

On pourrait alors repenser à … Magny cours 2.

Dont Xavier Darcos, Ministre de l’Education Nationale a déclaré cette semaine mardi dans la séance des questions orales au gouvernement, à la députée Mme Martine Carrillon-Couvreur, Députée de la Nièvre.

Dans sa réponse, Xavier Darcos (Ministre de l’Education Nationale, intervenant en l’absence des ministres concernés) a annoncé que

« Le Gouvernement est, bien entendu, favorable au projet de modernisation et de développement du circuit automobile, intitulé Magny Cours II qui vise à maintenir le Grand Prix de France de Formule 1 à Magny-Cours. »

Qu’ajouter ? ….

Qu’en l’état c’est  pour le moins  » granguignolesque ‘ !

Enquête de Gilles Gaignault

Photos : FFM

Sujet publiè le 7 novembre 2008 sur autonewsinfo sur les contrats de Magny cours

http://www.autonewsinfo.com/index.php?option=com_content&task=view&id=2195&Itemid=226

Sujet publiè le 26 mars sur la conférence de presse du Pole Val de France

http://www.autonewsinfo.com/index.php?option=com_content&task=blogcategory&id=145&Itemid=226

GP France F1

About Author

admin

Leave a Reply