Le Salon du cabriolet de Paris

Avec le retour du printemps, le 20e Salon du coupé et du cabriolet à ouvert ses portes ce samedi.

Avec une belle présence de Peugeot . Laquelle vous tend les  bras dès votre arrivée.

C’est avec la même passion qui les anime depuis la création de cet événement, que les organisateurs vous invitent à fêter, en 2009, le 20e anniversaire du Salon du Cabriolet, Coupé et désormais, du S.U.V.

À ses débuts, la manifestation n’accueillait qu’une vingtaine d’exposants sur 4 000 m2. Mais progressivement, elle a pris de l’envergure et compte à présent 190 exposants répartis sur 16 000 m2. Au fil des années, le Salon a su s’imposer, auprès des professionnels comme du grand public, pour s’inscrire désormais parmi les événements majeurs de l’année automobile.

Superbe et fort élégante l’Infiniti

Les conducteurs ont attendu la fin des années 80 pour se laisser attendrir par les cabriolets. La Peugeot 205 ouvrit la voie, bientôt suivie par la Renault 19 et la Peugeot 306 développée chez Pininfarina.

Surfant sur la vague du besoin de différenciation, les découvrables ont vu leur part de marché tripler depuis 2000, un essor, sans précédent, rendu possible par l’apparition des coupés-cabriolets. Généralistes ou spécialisés, tous les constructeurs, ou presque, en possèdent au moins un à leur catalogue. Il faut dire que les CC exhalent le parfum de la voiture idéale, celle capable de concilier la passion et la raison… le rêve de l’automobiliste moderne.

Du véhicule haut de gamme classique aux voiturettes sans permis vous découvrirez bon nombre de modèles et quelques fois les plus inattendus comme ce tricycle sur lequel vous pourrez monter vous-même votre moto pour en faire votre moyen de propulsion.

Vous découvrirez également une école de design automobile « l’école SBARRO » exposant les deux réalisations effectuées par les élèves de la session de Septembre.

Une exposition inédite de photos de cinéma présentée par Gilles Bonnafous, journaliste et historien de l’automobile, Dolce Vita met en scène les cabriolets et coupés italiens des années 50 et 60 dans le 7e art. Une époque de rêve pour le design transalpin qui triomphe en Europe, comme pour le cinéma italien, magnifié par Fellini et Antonioni, mais aussi pour le cinéma français, révolutionné par la Nouvelle Vague.

Les S.U.V qui sont à mi-chemin entre 4×4 et monospaces, les SUV connaissent un incroyable succès d’estime. Parce qu’ils sont plus confortables et conviviaux que les premiers et plus dynamiques et aguichants que les seconds, les Sport Utility Véhicule sont la nouvelle coqueluche des automobilistes, en dépit de leur appellation un brin ésotérique. C’est la raison pour laquelle on les trouve dans ce Salon tendance

Des écoles de conduites sportives comme Propulsion, des organisateurs de raids ou circuits routiers tel que Zaniroli organisation, vous accueilleront.

Ne tardez pas, ce salon reste ouvert tout le week-end.

Bonne découverte …

Philippe Janot

Photos : Philippe Janot-Olivier Thibaut

Un peu de REVE pour le plaisir des yeux… parfois cela fait du bien

DATES : du 27 au 29 mars 2009.

LIEU : Parc des Expositions de la Ville de Paris, Porte de Versailles.

HORAIRES :

Nocturne vendredi 27 mars : 10h – 21h.

Samedi 28 et dimanche 29 mars  : 10h – 19h.

ACCES : Tramway et Métro : Station Porte de Versailles (ligne 12 : Mairie d’Issy – Porte de la Chapelle).Bus : 39 – 49 – PC.

PRIX D’ENTRÉE : 12 € – gratuit pour les moins de 12 ans.

INOUBLIABLE, la Deuche !

Une timide entrée non moins remarquée des véhicules écologique sans permis déjà présent au Mondial de l’automobile 2008.

Salons

About Author

admin

Leave a Reply