Bilan et conséquences de la prime à la casse

A l’issue d’une table ronde organisé par AutoSout24, le 24 mars dernier à Paris, dans les salons de la Maison des Arts et Métiers, le site Internet d’annonces automobiles AutoScout24 avait invité quelques  professionnels et des experts de l’automobile à débattre d’un sujet brûlant :  

 

« Que faire pour sortir le marché des véhicules d’occasion (VO) de la crise et booster les ventes de véhicules neufs (VN) ? ».

Coordination de la table ronde :

• Eric BATAILLE, Directeur Général d’AutoScout24

• Denis ASTAGNEAU, Journaliste à France Inter / France Info

 

Intervenants :

• Dominique ALLAIN, Directeur Général d’EurotaxGlass’s

• Jean-François BELLAIGUE, Président du Groupement des Concessionnaires Citroën (GCC)

• Jean-François CHANAL, Président du Syndicat National des Loueurs de Voitures Longue Durée (SNLVLD)

• Muriel GOFFARD, Directrice de compte au département Automobile de TNS Sofres

• Jean-Charles HERRENSCHMIDT, Président du Groupement des Concessionnaires Peugeot (GCAP).

• Olivier LAMIRAULT, Président de la Branche des Concessionnaires VP du CNPA

• Christophe LOUVARD, Directeur Général d’Autobiz

• Xavier MORVAN, Président de St Herblain Automobiles

• Jean-Roch PIAT, Directeur Général de BCAuctionsont

 

 

Une affirmation collégiale à cette question à été émise. Les distributeurs et une large majorité de consommateurs sont les grands oubliés des mesures gouvernementales et de la prime à la casse. Une lacune qui coûte cher à l’ensemble des acteurs du marché automobile et menace ses emplois. On estime que près de 9 000 emplois chez les concessionnaires, revendeurs et garagistes, qui vont être supprimés en France dans le premier semestre 2009.

 

Si la prime à la casse semble profiter aux acheteurs de VN, qui par définition ont un « bon pouvoir d’achat », elle oublie totalement les acheteurs de VO à budget contraint qui sont majoritaires sur le marché (rappel : plus de 5 millions de VO vendus à des particuliers par an contre seulement 1 million de VN).

 

Proposition d’extension sur les VO

 

En conclusions de nouvelles mesures s’imposent en urgence pour relancer les ventes!

Une proposition pourrait être faite, sur le thème d’une prime à la casse sur les VO dans le réseau professionnel de la vente de voitures d’occasion, mais en aucun cas sur des transactions de particulier à particulier.

philippe Janot

Economie

About Author

admin

Leave a Reply