WTCC à Puebla : Le beau week-end Yvan Muller et de SEAT

 

L’équipe SEAT a encore vécue un excellent week-end, deux de ses pilotes le Suédois Ryckard Ryddell puis le Français Yvan Muller remportant les deux courses !

Mais contrairement à ce que l’on pensait et malgré ces deux victoires, les SEAT ne se sont pas montrées aussi à l’aise sur le tracé Mexicain de Puebla, ville située à plus de 2000 mètres d’altitude et que l’on croyait plutôt favorable à leurs moteurs turbo

Après la victoire de Rickard Rydell dans la première course de Puebla, c’est ensuite son coéquipier, Yvan Muller, tous deux au volant de SEAT Leon TDI qui a remporté la seconde course dimanche ;

Parti en cinquième position de cette deuxième course après s’être classé quatrième de la première, le pilote Français Champion du Monde en titre, est parvenu à s’emparer du commandement de l’épreuve, à la mi-course au huitième des seize tours.

Ensuite, l’Alsacien a réussi à résister aux attaques de la BMW de son prédécesseur, l’ancien triple Champion du Monde, Andy Priaulx. Lequel n’est jamais parvenu à trouver l’ouverture et se classe donc deuxième place. Devançant la SEAT du Suédois Ryckard Rydell qui s’était pourtant élancé de la huitième position après son succès dans la première course et qui lu aussi tout comme Muller, réalise le week-end parfait !

Au départ de cette seconde course, l’Italien Nicola Larini occupait avec sa nouvelle Chevrolet Cruze la pole grâce à sa huitième place lors de la course précédente. Mais, il  se faisait très rapidement dépasser par quatre pilotes. Tarquini, Géné, J. Müller et Y. Muller.

Une infime erreur du  pourtant Vice-champion du Monde Gabriele Tarquini le faisait très vite rétrograder à la quatrième place. Incident dont profitait son équipier au sein de l’armada SEAT, Jordi Géné, nouveau leader de la course.

Puis lors du sixième tour, une attaque de Tarquini face au pilote BMW Jorg Müller provoquait une inévitable sortie de piste du pilote Allemand bien malchanceux alors qu’il effectuait une course superbe.

Signe du destin, moins d’un tour plus tard sous la pression d’un autre pilote BMW, Andy Priaulx, le Vice-champion du Monde partait à la faute et perdait toute chance de l’emporter.

A mi-course (huitième tour), la SEAT de Jordi Géné menait toujours la danse suivi comme son ombre par Yvan Muller et l’ancien triple Champion du Monde, Andy Priaulx .

Mais c’était au tour de du pilote Espagnol de commettre une légère faute. Fair-play ne cherchant nullement à résister, il s’écartait alors volontairement afin d’éviter l’accrochage laissant ainsi son coéquipier prendre les commandes.

Le Champion du Monde en titre ne commettait lui absolument aucune erreur malgré les multiples tentatives d’attaque d’Andy Priaulx constamment à la recherche de l’ouverture pour tenter de passer mais toujours très correct !

Le Britannique sous le drapeau à damiers finissait à moins de 5 dixièmes.  Derrière Ryckard Rydell, pourtant parti en huitième position concluait lui aussi en beauté son week-end mexicain sur la troisième marche du podium :

A l’arrivée ravi de cette seconde victoire de la saison après avoir remporté la première course de Curitiba au Brésil il y a deux semaines, Yvan Muller déclarait :

 « Chaque victoire est toujours difficile. Mais celle-ci est tout en haut, j’ai dû dépasser plusieurs adversaires puis ensuite résister à ce diable d’Andy, qui était vraiment très rapide derrière moi. J’ai vraiment donné le meilleur de moi-même et ça a fonctionné jusqu’au bout.»

Auparavant Rickard Rydell avait remporté la première course. Le pilote Suédois de SEAT  précédant et c’est une surprise, deux BMW, celle du Brésilien Augusto Farfus, parti en pole, et celle du Britannique Andy Priaulx. Yvan Muller finissant à la quatrième place.

Dès le premier virage des seize tours du circuit mexicain, Rydell, qui s’était élancé de la quatrième position réussissait à dépasser son équipier le Vice-champion du Monde Gabriele Tarquini et la BMW d’Andy  Priaulx et se calait dans le sillage de l’autre BMW, celle de Farfus. Assez rapidement le Suédois s’emparait de la tête qu’il n’allait plus lâcher. Au troisième tour,  Yvan Muller parvenait à doubler Andy Priaulx, mais l’ancien  triple Champion du Monde récupérait cette quatrième place dés le tour suivant ! Démontrant ainsi que les BMW 320 si étaient de retour au premier plan  devenant de plus en plus efficaces au fil des tours.

Une infime P’tite de Gabriele Tarquini au neuvième passage offrait alors la troisième place à Priaulx et la quatrième à Muller.

La fin de course voyait le retour du pilote Britannique lequel revenait comme une bombe sur son coéquipier Augusto Farfus. Mais Andy échouait à quelques dixièmes de seconde pour la seconde place.

Gilles Gaignault

Le classement de la course 1

1. Rickard Rydell (Suède) Seat Léon TDI les 16 tours en 26’40"728
2. Augusto Farfus (Brésil) BMW 320 si à 1"508
3. Andy Priaulx (GB) BMW 320 si à 1"986
4. Yvan Muller (France) Seat Léon TDI à 4"620
5. Jorg Muller (Allemagne) BMW 320 si à 5"717
6. Gabriele Tarquini (Italie) Seat Léon TDI à 9"473
7. Jordi Gene (Espagne) Seat Léon TDI à 19"399
8. Nicola Larini (Italie) Chevrolet Cruze à  22"794

Le classement du Championnat du monde (après 3 courses)

1. Rickard Rydell 24 points
2. Yvan Muller 20 pts
3. Gabriele Tarquini 18 pts
4. Jordi Géné 16 pts
5. Augusto Farfus 15 pts
6. Jorg Muller 8 pts
7. Andy Priaulx 8 pts
8. Sergio Hernandez 3 pts
9. Félix Porteiro 3 pts
10. Tom Coronel 1 pt
11. Nicola Larini 1 pt

 Le classement de la seconde course

1. Yvan Muller (France) Seat Léon TDI)
2. Andy Priaulx (GB) BMW 320 si) à  0"459
3. Rickard Rydell (Suède) Seat Léon TDI) à 1"240
4. Augusto Farfus (Brésil) BMW 320 si) à 1"973
5. Sergio Hernandez (Espagne) BMW 320 si) à 5’’819
6. Alessandro Zanardi (Italie) BMW 320 si) à  6’’281
7. Jordi Géné (Espagne) Seat Léon TDI) à 11’’755
8. Gabriele Tarquini (Italie) Seat Léon TDI) à 12’’189
9 – Felix Porteiro (Espagne) BMW 320si à 15”513
10 – Nicola Larini (Italie) Chevrolet Cruze à 16”593
11 – Franz Engstler  (Allemagne) BMW 320si) à 21”037
12 – Alain Menu (Suisse) Chevrolet Cruze à 22”795
13 – Jorg Muller (Allemagne) BMW 320si à 22”987
14 – Robert Huff (GB) Chevrolet Cruze à 23”644
15 – Tom Coronel (Hollande) Seat Leon à 24”218
16 – Stefano D’Aste (Italie) BMW 320si à 25”331
17 – Jaap Van Lagen (Hollande) Lada 110 à 39”330
18 – George Tanev (Russie) BMW 320si à 39”790
19 – Viktor Shapovalov (Russie) Lada 110 à 44”302
20 – Kirill Ladygin (Russie) Lada 110 à  48”970

Le classement du Championnat du Monde (après 4 courses)

1. Yvan Muller 30 pts
. Rickard Rydell 30 points
3. Augusto Farfus 20 pts
4. Gabriele Tarquini 19 pts
5. Jordi Géné 18 pts
6. Andy Priaulx 16 pts
7. Jorg Muller 8 pts
8. Sergio Hernandez 7 pts
9. Félix Porteiro 3 pts
. Alessandro Zanardi 3 pts
11. Tom Coronel 1 pt
12. Nicola Larini 1 pt

WTCC

About Author

admin

Leave a Reply