WTCC à Puebla : Les Teams BMW et Chevrolet réalistes

 

 
Après la nouvelle formidable démonstration opérée par les pilotes de l’équipe SEAT Sport lors de la manche d’ouverture du Championnat du Monde des voitures de tourisme (WTCC)  il y a deux semaines au Brésil à Curitiba, ses principaux adversaires les équipes BMW et Chevrolet  ne se font guère d’illusions sur leurs possibilités actuelles de batailler aux avant-postes pour tenter de barrer la route des podiums aux voitures Espagnoles

En effet aussi bien chez BMW que chez Chevrolet, le but est d’abord avant tout  de tenter de limiter la casse et de marquer quelques points.

Il faut dire que les pilotes de SEAT, souverains et quasiment imbattables la saison dernière ou ils ont accumulés les sucés et les deux titres mondiaux, ont attaqués l’année 2009 avec la même facilité déconcertante et déjà frappé un grand coup à Curitiba. Ne laissant que des miettes à leurs rivaux une nouvelle fois surclassés.

A preuve en débarquant à Puebla, le classement provisoire du Championnat WTCC est éloquent :

En tête ex aequo, totalisant tous deux quinze points le Champion et le Vice-champion Muller et Tarquini. Avec à leurs trousses et également curieusement ex aequo et ayant  scorés eux aussi tous deux quatorze points, on trouve le Suédois Ryckard Ryddell et l’Espagnol Jordi Géne.

Car derrière ces quatre hommes, tous membres de l’invincible armada SEAT, le trou est déjà fait ! Qu’on en juge…

Le cinquième du classement provisoire, le pilote Brésilien Augusto Farfus ne totalise lui que… sept maigres points ! Tout simplement impressionnant. Score qui en dit long sur la supériorité des SEAT

Alors en ce début de saison, les bolides ‘’ nés à Martorell  » au nord de Barcelone sont-t’ils une nouvelle fois encore trop fort, face à l’ensemble de leurs adversaires ?

Il est tout de même permis de se poser cette épineuse et aussi inquiétante question !

Après le premier meeting de la saison au Brésil où elles ont remporté les deux courses, se permettant même le luxe d’accrocher les quatre premières places dans les deux courses, les SEAT Léon semblent toujours comme l’an passé, évoluer un cran au-dessus du lot.

A Puebla au Mexique ce dimanche, où le circuit se situe à…. 2300 mètres au dessus du niveau de la mer, l’avantage risque même d’être encore plus flagrant car on le sait l’altitude favorise les motorisations diesel.

D’ailleurs, l’ancien triple Champion du Monde l’Anglais de Jersey Andy Priaulx (2005-2006-2007) avant d’être délogé par la …SEAT d’Yvan Muller et qui conduit l’une des BMW, celle du BMW Team UK et qui n’a inscrit que deux points lors de la manche inaugurale de Curitiba, a déjà annoncé qu’il tenterait une fois encore au mieux de limiter les dégâts :

« Je ne me fais aucune illusion. Nous ne sommes pas les favoris pour terminer devant à Puebla cette année. Mon objectif est simplement d’inscrire des points. Pour y parvenir je dois finir dans le Top 10 en qualification et ensuite disputer les deux courses sans subir d’accident. »

Du côté de ses coéquipiers, on se veut malgré tout un tantinet plus optimiste. Ainsi l’Allemand Jörg Müller, qui au volant de sa BMW a effectué une remontée spectaculaire lors de la seconde course de Curitiba, terminant finalement cinquième derrière la meute des SEAT   après être pourtant parti en fond de grille, veut poursuivre sur sa lancée :

« Personnellement, je suis très heureux avec mon début de saison au Brésil. Je me sens en pleine forme et j’ai été en mesure de le montrer lors de cette deuxième cours Brésilienne. Je vais faire de mon mieux une fois de plus mais je garde espoir de briller »

En revanche chez le troisième constructeur engagé, la firme Américaine Chevrolet, le Suisse Alain Menu ne se fait guère d’illusions, lui :

« L’objectif  si on peut qualifier cela d’objectif est tout simple, c’est de marquer des points. Simplement accrocher quelques petits points. Nous serons à 2300 mètres d’altitude, donc les moteurs turbo diesel seront encore plus avantagés. A priori, sur le papier, il y aura cinq SEAT devant et les autres derrière. Au mieux on visera donc la … sixième  place. »

Un premier élément de réponse a été fourni lors des premiers essais libres.

Le Champion du Monde Yvan Muller a déjà réalisé …le meilleur temps !

Gilles Gaignault

WTCC

About Author

admin

Leave a Reply