F1 : Luca di Montezemolo critique les choix de la FIA

 

 

Luca Cordero di Montezemolo juge le nouveau système d’attribution pour l’attribution du titre de Champion du Monde des pilotes

« Complètement  absurde et dangereux ».

Le Président de la Scuderia Ferrari  mais aussi de la FOTA (Association des écuries) souhaite que les dirigeants de la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile) prennent leurs décisions, après avoir pris les avis des principaux acteurs, en l’occurrence les équipes mais aussi les pilotes, en les consultant !

A partir de cette année, le pilote sacré Champion du Monde, sera en effet celui qui aura obtenu le plus de victoires et l’obtention des points au Championnat, ne servant finalement qu’à départager deux pilotes à égalité.

Comme la totalité des pilotes, Luca Montezemolo s’est exprimé ce vendredi et comme eux, il y est totalement hostile et contre ce nouveau système et s’oppose radicalement à ce changement.

« Je pense que c’est complètement absurde, grave et dangereux de se retrouver dans une telle situation et ce bizarrement une semaine avant le premier Grand Prix. Ce choix arbitraire est mauvais pour la crédibilité, la sécurité, les équipes, les supporters, les journalistes et les sponsors qui investissent »

Et le tout puissant et très respecté Président de l’ équipe Ferrari de poursuivre

« Je souhaite un climat responsable, instauré par nous, les équipes, avec une réduction des coûts de 50%. Il est important d’avoir une ambiance sereine et d’éviter des changements en permanence, qui créent une incertitude pour ceux qui travaillent et prennent des décisions pour le futur. »

Comme on le voit, Luca di Montezemolo n’apprécie  vraiment pas et confirme les propos tenus par tous les pilotes qui se sont exprimés (Alonso – Hamilton – Button – Heidfeld) Sans oublier, Michael Schumacher, assurant que  cette nouvelles règle imposée par la FIA  (Fédération Internationale de l’Automobile) porte sérieusement atteinte à la crédibilité du Championnat du Monde de Formule 1.
 
Ces paroles pleines de bon sens, Luca di Montezemolo, les a tenus ce vendredi  en marge d’une visite du Président de la République Italienne, Giorgio Napolitano, au siège de Ferrari, situé en Emilie-Romagne à Maranello à coté de Modène.

Reste maintenant à connaître la réponse de Max Mosley, le Président de la FIA !

Laquelle ne devrait pas tarder, tant il n’aime pas les critiques.

Mais la, il se trouve confronté à … une belle unanimité et se doit de régir  au plus vite, au risque d’ouvrir la porte… à un conflit !

Gilles Gaignault
Photos : Bernard Bakalian

F1

About Author

admin

Leave a Reply