F1 ; Schumacher et Hamilton contre le nouveau système prôné par la FIA

 Le paddock déja en …ébullition !!!

Quarante huit après l’annonce du nouveau système de désignation du Champion du Monde en F1, désigné non plus sur sa régularité et sa quantité de points mais sur le nombre de victoires, l’hostilité des acteurs, les pilotes ne cesse de grandir .

Ainsi après Jenson Button qui le tout premier et s’est élevé contre la nouvelle formule prôné par la FIA et avalisé mardi par son Conseil Mondial, lors de sa tenue à Paris, après Nick Heidfeld et l’ancien double Champion du Monde l’Espagnol, Fernando Alonso hier mercredi, ce jeudi cela a été le tour de deux ‘’ vedettes ‘’ du monde des Grands Prix, de prendre à leur tour position contre.

Tout d’abord, l’ancien multiple Champion du Monde l’Allemand Michael Schumacher. Puis ensuite le dernier pilote couronné la saison écoulée, le Britannique Lewis Hamilton. Tous deux comme leurs pairs, s’élevant contre la nouvelle procédure

Michael Schumacher déclarant :

« Je ne peux pas comprendre en quoi ce nouveau règlement, en particulier le classement du Championnat du monde des pilotes aidera la F1 à se développer. C’est  franchement étonnant qu’un tel changement ait lieu si près du début de la saison »

Et concernant cette mesure, la polémique fait rage et ne cesse au fil des heures de grandir après l’annonce faite mardi par la FIA, d’attribuer le titre mondial des pilotes, en fonction du nombre de victoires en Grand Prix, et non plus du total de points.

A son tour, le Champion du Monde en titre, Lewis Hamilton, a fait part lui aussi de son étonnement et de son désaccord.

« Je n’apprécie vraiment pas du tout cette décision. Une équipe et ses pilotes doivent être récompensés pour leur constance »

Rappelons tout de même les propos de Jenson Button :

« J’ai dans l’idée que le public va avoir énormément de mal à comprendre pourquoi et comment un pilote crédité de six victoires et totalisant  60 points pourra devenir Champion en lieu et place d’un autre pilote qui aurait lui accumulé 100 points sans autant de succès.»

Et le pilote de Ross Brawn, de poursuivre avec une certaine logique ;

 « Bien évidemment  c’est incitatif et cela pousse à gagner mais c’est aussi risqué. Après neuf courses, on pourrait déjà connaître le vainqueur du Championnat. Et ce dernier pourrait tranquillement manger des glaces tandis que le gars en deuxième place au classement est déjà 18 points devant »

Des paroles pleines de bon sens !

Quant à l’ancien double Champion du Monde, l’Espagnol Fernando Alonso, lui il ne comprend pas une telle décision :
 
« Je ne comprends pas le besoin de constamment changer les règles de ce sport. Je crois que ce type de décisions peut seulement déconcerter les fans. La Formule 1 se développe depuis plus de 50 ans grâce aux écuries, aux parraineurs, aux pilotes, et surtout, grâce aux amateurs du monde entier, et aucun d’eux n’a jamais pu exposer son point de vue devant la FIA »

Voila une position qui a au moins le mérite d’être courageuse et clair !

Comme on le voit, la polémique ne fait que commencer et les pilotes doivent bientôt se réunir. Tout comme les équipes. Car leur Président, patron de la Scudéria Ferrari, Luca di Montezemolo, n’est pas lui non plus, du tout d’accord avec le nouveau système.

Les écuries, les constructeurs et les pilotes étant les seuls véritables  acteurs, nul doute que la FIA devra très certainement au plus vite, revoir sa copie…

Au risque d’ouvrir un nouveau conflit. Dont la F1 en cette période de très grave crise économique dans le monde automobile, n’a franchement vraiment pas besoin !

Gilles Gaignault

Photos : Bernard Asset – Fabrice Galou

F1

About Author

admin

Leave a Reply