F1 : Une bien curieuse réforme des points !

 

Une fois passée la surprise de l’inattendu effet d’annonce de la mise en place de la réforme concernant la distribution des points et l’attribution du titre de Champion du Monde de F1, il est tout de même permis de poser quelques questions embarrassantes !

A commencer par la vraie question.

Quid d’un pilote qui  brillerait et attaquerait la saison 2009 en fanfare et remporterait plusieurs Grands Prix d’affilée? pour ensuite rouler  » tranquille-tranquille », sans prendre le moindre risque, se contentant d’assurer.

Alors que ses rivaux se partageant les victoires et les points jusqu’à pouvoir largement le dépasser n’auraient déjà plus aucune chance d’empocher le titre mondial !

Et ce alors qu’il resterait pourtant encore des GP à courir !

Quel intérêt aurait alors ces dernières épreuves ?

Ce mercredi, notre excellent confrère de la radio RTL, Jean Alphonse Richard, poussait même le bouchon encore plus loin, en rappelant qu’un pilote qui gagnerait les huit premiers GP de suite – ce qui n’a rien d’impossible – tuerait … le Championnat, avant la mi-saison.

Et nous de rappeler les succès à répétition de Michael Schumacher et d’un certain Nigel Mansell en 1992, avec la Williams-Renault, auteur d’un phénoménal début de Championnat, qui l’avait vu triompher dans les six premiers GP :

(Afrique du sud – Mexique – Brésil – Espagne – Saint Marin)

Le regretté Ayrton Senna, parvenant à stopper cette fabuleuse série le 31 mai, à l’occasion du GP de Monaco, oû il l’emportait sur l’irrésistible pilote Anglais, avec toutefois une marge cependant des plus  infimes : 0’’ 215 !

D’ailleurs, l’un des pilotes engagés cette saison en F1, le britannique Jenson Button désormais au volant de la Brawn, n’a pas tardé à réagir ce mercredi.

L’ancien pilote Honda estime que ce nouveau système inventé par la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile) pour décider du  Champion du Monde, va  inévitablement entraîner une énorme confusion dans l’esprit des fans et du public !

Et Jenson de livrer sa pensée à nos confrères Italiens du très sérieux quotidien turinois, ‘’ La Gazetta dello Sport ‘’ :

« J’ai dans l’idée que le public va avoir énormément de mal à comprendre pourquoi et comment un pilote crédité de six victoires et totalisant  60 points pourra devenir Champion en lieu et place d’un autre pilote qui aurait lui accumulé 100 points sans autant de succès.»

Et le pilote de Ross Brawn, de poursuivre avec une certaine logique exactement comme notre confrère, Jean Alphonse Richard :

« Bien évidemment  c’est incitatif et cela pousse à gagner mais c’est aussi risqué. Après neuf courses, on pourrait déjà connaître le vainqueur du Championnat. Et ce dernier pourrait tranquillement manger des glaces tandis que le gars en deuxième place au classement est déjà 18 points devant »

Des propos plein de bon sens !

Un Jenson Button que le ‘’ grand manitou ‘’ qui règne sur les affaires commerciales de la F1 alias Bernie Ecclestone, imagine déjà comme la  grosse et inattendue surprise du début de saison 2009 !

Son équipe Brawn GP, ayant survolée toutes les séances d’essais auxquelles la pourtant toute jeune équipe à participée aussi bien à Barcelone la semaine dernière qu’à Jerez de la Frontera, ces derniers jours :
 
 « Si  le Team Brawn a vu juste, alors il y a une chance pour que les trois premières courses reviennent à Jenson »

Pronostique ainsi ce cher Ecclestone. Lequel s’empresse d’ajouter :

«  Maintenant, avec l’importance des victoires dans le Championnat, s’il a trois victoires en poche des les premiers GP, alors ce sera pas mal du tout, même si à la fin il faudra compter avec les vieux briscards que sont  Fernando Alonso 6 Kimi Räikkönen  ou bien Felipe Massa. Sans oublier le Champion en titre et Lewis Hamilton.»

 Interrogé à son tour, Nick Heidfeld le pilote Allemand du Team BMW a indiqué :

 « C’est une affaire de goût, mais moi je n’aime pas cela. Je trouvais l’ancienne règle meilleure. Avec le système des points c’était plus compréhensible : c’est celui qui est le plus régulièrement dans les premiers qui doit gagner ».

Quant à l’ancien double Champion du Monde, l’Espagnol Fernando Alonso, lui il ne comprend pas une telle décision :
 
« Je ne comprends pas le besoin de constamment changer les règles de ce sport. Je crois que ce type de décisions peut seulement déconcerter les fans. La Formule 1 se développe depuis plus de 50 ans grâce aux écuries, aux parraineurs, aux pilotes, et surtout, grâce aux amateurs du monde entier, et aucun d’eux n’a jamais pu exposer son point de vue devant la FIA »

Voila une position qui a au moins le mérite d’être courageuse et clair !

Quoiqu’il en soit et comme on vient de le démontrer, le nouveau système comporte bien des failles et des zones d’ombre…

Il va vite falloir y remédier, au risque que le public et les téléspectateurs désertent bien avant la mi saison les circuits d’une part et leurs écrans TV d’autre part ….

Gilles Gaignault
Photos : Fabrice Galou -Bernard Asset – Bernard Bakalian

F1

About Author

admin

Leave a Reply