WRC : 50 éme victoire pour Loeb-Elena au Rallye de Chypre

 

 
Sébastien Loeb
s’est imposé pour la cinquantième fois de sa carrière lors du Rallye de Chypre, devant Mikko Hirvonen et Petter Solberg, de retour sur le podium.
 
Sébastien Loeb réussit le début de saison parfait : Trois victoires en trois rallyes et son record une fois encore amélioré en devenant le premier pilote de l’histoire à atteindre la barre des … 50 succès en Championnat du Monde des Rallyes.

Fabuleux Loeb, extraordinaire Eléna, son lieutenant.

Quel tandem incroyable qui depuis bientôt six ans domine, survole, écrase cette discipline. Pour le plus grand bonheur de la firme Française Citroën. Ne laissant que des miettes à la concurrence !

Ce week-end, le pilote Citroën a dominé la première journée, disputée sur des spéciales sur asphalte, et il ne lui a fallu ensuite, les écarts étant creusés qu’à assurer, lors des deux dernières journées, courues elle sur terre.

Quoiqu’il en soit, cette première expérience d’un Rallye mixte –asphalte-terre – confirme la supériorité incontesté et incontestable de l’équipage Loeb-Elena. Capable de gagner sur tous les types de terrain : asphalte – terre – neige – glace. Et maintenant mixte asphalte-terre

Qu’ajouter ?

Que le duo Loeb – Elena se retrouve déjà bien placé en orbite pour tenter de décrocher à l’automne, un sixième titre mondial. Et… consécutif !

Mikko Hirvonen avec sa Ford Focus a pourtant tout donné ce dimanche pour tenter d’inquiéter le pilote Alsacien de Citroën. Mais en vain !

Le Finlandais  s’incline finalement pour… 27 »2 et il prend une bonne deuxième place mais il lâche encore deux points sur son rival au Championnat. Il compte désormais huit points de retard.

Dani Sordo, excellent second vendredi soir après avoir abandonné cette position de dauphin samedi a encore perdu dimanche une place au cours de la dernière étape. L’Espagnol a eu des problèmes de boîte de vitesses et Petter Solberg en a  profité pour récupérer la troisième place.

Le Champion du Monde 2003 ne disputait pourtant que son deuxième rallye avec sa Citroën Xsara privée. Mais il semble bien plus à l’aise qu’en 2008, chez Subaru, où il n’était monté qu’une seule fois sur le podium.

Petter Solberg qui pilote donc cette saison une Citroën Xsara, brillant auteur de deux temps scratches samedi, a véritablement épaté le public, en parvenant ce dimanche matin à subtiliser la troisième place à l’Espagnol Dani Sordo, le second pilote des Citroën C4 WRC ‘’ officielles ! dans l’ES 13.

Fabuleuse performance du Norvégien qui dés son deuxième rallye grimpe déjà sur le podium

Dani Sordo termine finalement quatrième devant Matthew Wilson avec l’une des Ford Stobart, Conrad Rautenbach avec une des Citroën Junior Team et Federico Villagra sur la Ford Munchi’s.

Deux pilotes du Citroën Junior Team ont abandonné ce dimanche après être sortis de la route. Sébastien Ogier était remonté à une inouie cinquième place mais il a eu un accident à moins d’un kilomètre de la fin du rallye ! Dommage, oui dommage car il avait lerythme.

Et, Evgeny Novikov a également dû renoncer.

A l’arrivée, Sébastien Loeb commentait :

 « Cinquante succès. C’est incroyable et cinquante c’est vraiment un joli nombre. Je me rappelle avoir battu le record de victoire de Carlos Sainz et Colin McRae et ça me parait loin. 50, c’est un nombre sympa. Je suis absolument ravi. Mais je ne vais pas m’arrêter là ! La prochaine, la numéro 51, est importante pour Daniel Elena qui boit beaucoup de Pastis (rires)" »

Daniel Elena, justement son  copilote ajoute:

 « C’est vraiment sympa. Maintenant, la chose la plus importante est d’essayer de gagner les 12 rallyes cette année ! »
 

Olivier Quesnel,‘’ The Boss ‘’ de la firme aux Chevrons, ravi poursuit:

«  L’équipe dans son ensemble a réalisé une course parfaite. Sébastien a fait une course extraordinaire, sur tous les plans. Avec la maîtrise qu’on lui connaît, il a abordé chaque spéciale avec la victoire comme objectif ultime. Le tout en préservant la mécanique, mise à rude épreuve sur ce terrain. Dani n’est certes pas sur le podium, mais je lui avais demandé d’être à l’arrivée pour nous apporter des points Constructeurs. Le fait que Petter Solberg (Citroën Xsara) soit devant lui ne change rien à l’affaire. Ce qui compte, ce sont les 16 points d’avance que nous avons ce soir. Après trois rallyes, c’est un bilan qui ne peut que me combler ».

Le tandem constitué de Sébastien Loeb et Daniel Elena remporte de plus à Chypre sa quatrième victoire d’affilée : De 2004 à 2006, puis 2009.  Et aussi sa quatrième victoire consécutive en WRC (Grande-Bretagne fin 2008, puis Irlande, Norvège et Chypre en 2009).

Et le Champion de Citroën d’ajouter :

«  Je suis très heureux de ce qu’on est en train de réussir et je n’ai pas l’intention de m’arrêter là.»

Voila ses rivaux avertis pour la suite du programme au calendrier 2009 !!!

De son coté, Petter Solberg, transcendé par ces exploits chypriotes et dont c’est le premier podium depuis sa seconde place à l’Acropole en Grèce l’an dernier, lorsqu’il  il pilotait encore pour l’écurie Subaru Prodrive, déclarait  enthousiaste:

« J’étais heureux de gagner une spéciale dernièrement  en Norvège mais là c’est juste incroyable ! Je suis heureux, heureux, heureux.»

Finalement ce sont une fois encore, une fois de plus les pilotes de l’équipe Ford qui faisaient la «  Soupe à la grimace .»

Car le Team Ford à de nouveau vécu un rallye franchement décevant et frustrant en assistant totalement impuissant à la victoire de ce diable et intouchable Sébastien Loeb.

Hirvonen, a perdu trop de temps vendredi  lors de la première journée alors que sa voiture réglée pour rouler sur terre roulait… sur asphalte. Par la suite le Finlandais n’a jamais pu combler ce retard et il finit encore second comme en Norvège :

«Je pense que nous avons perdu vendredi »

Reconnaissait  laconiquement, le Vice-champion du monde. Lequel  pointe maintenant à huit points derrière le pilote Français au clasement privisoire. Et le grand battu de ce Rallye de Chypre, Mikko Hirvonen, racontait :

 « Si ça continue comme ça, j’aurai bientôt 50 deuxièmes places à mon palmarès. On a perdu le rallye vendredi, je ne pilotais pas bien et nous avons fait beaucoup de petites erreurs stupides, nos pneus ne fonctionnaient pas bien sur l’asphalte, nous étions un peu perdus. C’était beaucoup mieux samedi et dimanche, et finalement ce n’est pas un désastre du tout. On n’a perdu que deux points sur Seb et on a été très rapides sur la terre pendant deux jours, donc ça va. Le rallye mixte, ce n’était pas une mauvaise idée, et d’ailleurs le deuxième passage faisait plus penser à de la terre, car la route était très sale. Je suis content que tout cet asphalte soit derrière moi et je suis sûr que Seb n’aura pas une minute d’avance le vendredi soir au Portugal. Ce sera très sympa de voir Marcus (Grönholm) revenir au Portugal, et même s’il n’a pas piloté depuis longtemps, il pourrait y avoir une belle bagarre. Je me débrouille tout seul, je n’ai pas besoin de préparateur mental, et je crois dans ce que je fais. Pour battre Sébastien, qui est le meilleur pilote de l’histoire, je sais que c’est très difficile, mais que c’est possible. Je continue à apprendre, à chaque rallye ».

Quant à ce sacré Latvala, malgré ses promesses de ne pas tenter le diable, il a encore fini… Dehors !

 
Pour ce qui le concerne, Dani Sordo expliquait

« J’ai volontairement levé le pied et abandonné le combat face à Solberg »

Et de préciser que le Norvégien  n’est pas engagé lui dans le Championnat du Monde constructeurs avec son écurie privée. Et que dans ces conditions Dani a sagement choisi de ralentir en fin d’épreuve afin de jouer la sécurité dans l’optique de scorer de précieux points :

« Je me suis vite aperçu qu’il était plus rapide que nous à partir du milieu de l’avant-dernière spéciale (ES13). J’ai donc volontairement choisi de lever le pied et décélérer préférant finir quatrième et sécuriser ainsi les points pour le classement constructeurs »

Derrière, la bataille pour la cinquième place entre le Champion du Monde Junior, le Français Sébastien Ogier, occupée précisément par le Français au départ de l’ES14, et l’Anglais Matthew Wilson a connu un épilogue hélas terrible et dramatique avec l’abandon malheureusement du tricolore ! Et ce à moins d’1 km de l’arrivée !
 
La pression était évidemment sur Ogier qui sortait de la route… Rageant aussi prêt du but après trois jours ou le pilote natif de Gap a encore démontré toute l’étendue de son jeune talent après Monte Carlo- l’Irlande et la Suède.

Auparavant, son équipier au sein du ‘’ Citroën Junior Team ‘’, le Russe  Evgueni Novikov avait également jeté l’éponge . 

Dur, dur pour l’équipe Citroën ‘’ B’’

Mais heureusement, le troisième larron, le pilote Zimbabwéen, Conrad Rautenbach sauvait l’honneur du ‘’Citroën Junior Team’’ en récupérant la sixième place, devancé par la  Ford de Wilson.

Benoit Nogier, le Team manager du Citroën Junior Team? racontait   :

«  Ne voir qu’une seule voiture à l’arrivée est une déception. Nos équipages ont réalisé des chronos encourageants tout au long du week-end. Evgeny Novikov est parti sur un bon rythme ce dimanche matin mais il est sorti de la route dans la première spéciale sans pouvoir repartir. Sébastien Ogier avait pris le meilleur sur Matthew Wilson. Il n’a manqué que quelques centaines de mètres pour achever une très belle prestation. Conrad Rautenbach a été constant tout le week-end et permet à l’équipe de marquer de gros points. Le prochain rallye, au Portugal, devrait être un peu plus facile à aborder pour des pilotes encore en plein apprentissage »

Gilles Gaignault

Sébastien Loeb : Le compteur affiche 50 victoires !

Le classement général du Rallye de Chypre

1 Sébastien Loeb (Citroën C4) 
2 Mikko Hirvonen  (Ford  Focus RS) à  27’’2
3 Petter Solberg (PS Citroën Xsara) à 1’49’’4
4 Daniel Sordo (Citroën C4) à 2’26’’3
5 Matthew Wilson (Stobart VK Ford Focus RS) à 6’41’’0
6 Conrad Rautenbach (Citroën Junior Team C4) à 11’11’’9
7 Federico Villagra (Munchi’s Ford Focus RS) à 13’18’’5
8 Khalid Al Qassimi (Ford Focus RS) à 13’44’’1
9 Patrik Sandell  (Skoda Fabia S2000) à 19’36’’6
10 Armindo Araujo (Mitsubishi Lancer Evo IX) à 19’54’’9
11 Nasser Al-Attiyah (Subaru Impreza) à  20’35’’4
12 Jari-Matti Latvala  (Ford Focus RS) à 22’24’’3
13 Toshi Arai (Subaru Impreza) à 28’10’’7
14 Martin Prokop (Citroën C2 S1600) à 30’19’’3
15 Andis Neiksans (Mitsubishi Lancer Evo IX) à 31’11’’9
16 Charalambos Timotheou (Mitsubishi Lancer Evo IX) à 31’27’’0
17 Michal Kosciuszko  (Suzuki Swift S1600) à 31’56’’1
18 Henning Solberg  (Stobart VK Ford Focus RS) à 33’04’’1
19 Gaurav Singh Gill (Subaru Impreza WRX STI) à  40’47’’5
20 Frederic Sauvan (Mitsubishi Lancer Evo IX) à 48’35’’5

Le classement général provisoire du Championnat du Monde

1     Sébastien Loeb :  30 points
2     Mikko Hirvonen :  22 points
3     Daniel Sordo :  17 points
4     Henning Solberg :  10 points
5     Petter Solberg :  9 points
6     Matthew Wilson :  8 points
7     Jari-Matti Latvala :  6 points
8     Chris Atkinson :  4 points
9     Sébastien Ogier :  3 points
–      Conrad Rautenbach  3 points
11   Federico Villagra :  2 points
–      Khalid A Qassimi :  2 points
13   Urmo Aava :  1 point

 Le classement général provisoire des constructeurs

1. Citroën :  48 points
2. Ford : 32 points
3. Stobart-Ford : 22 points
4. Citroën Junior Team : 11 points
5. Munchi’s-Ford : 3 points

 

WRC

About Author

admin

Leave a Reply