F1 : Le projet de l’éventuel circuit a été validé par le Conseil Général des Yvelines , mais…

Le projet de l’éventuel circuit, destiné à organiser un hypothétique Grand Prix de France de Formule 1, dans les Yvelines a été présenté ce jeudi par Pierre Bédier, le  Président du Conseil Général.
 
De très nombreux cabinets d’architecte avaient répondus à l’appel d’offres, lancé comme l’exige la loi. Quatre dossiers avaient ensuite été retenus, à l’issu d’une réunion des responsables du Conseil Général.

Et ce jeudi, on a officiellement appris la désignation de l’heureux lauréat :

Le projet de l’architecte Jean-Michel Wilmotte.

L’heureux ?

Pas si sur, car le circuit situé sur les communes de Flins et des Mureaux est loin, très loin de faire l’unanimité et est appelé à devoir surmonter bien des obstacles, comme le précisera et le démontrera notre enquête, publiée demain samedi 14 mars sur autonewsinfo.

Pour l’heure, le site choisi propose 95 hectares. La piste développant 4,5km et offrant la possibilité d’accueillir jusqu’à 120 000 spectateurs.

Le cout du financement de sa construction est estimé à 112 millions d’euros.

Rappelons tout de même que fin janvier, une commission  »mixte paritaire » où des sénateurs et des députés étaient présents, a déjà supprimé un amendement, adopté en catimini et à la va-vite quelques jours auparavant par le Sénat !

Lequel avait pour but de donner une autorisation expresse pour la construction de ce circuit en région parisienne.

Le Conseil Général des Yvelines continue donc de travailler sur son projet, sans visiblement se préoccuper   »des oppositions  » qui ne cessent de s’élever et de voir le jour, au fil des semaines … Et a adopté ce jeudi ’’ le projet Wilmotte  ‘’ en séance exceptionnelle du Conseil Général.

« La totalité des 18 membres du jury ont voté pour ce projet. Ce dossier a une vertu, c’est qu’il est respectueux de l’amélioration du site qui actuellement est une friche qui n’est pas mise en valeur »

A déclaré, Pierre Bédier, lequel a aussi ajouté :

« Une idée de développement durable dans la filière automobile »

Le circuit proposé

« Se caractérise par une longue ligne droite avec une courbe prise en accélération sur une distance totale de l’ordre de 1.000 mètres, débouchant sur un virage légèrement relevé qui devrait permettre de nombreux dépassements. Un long virage à facettes situé au cœur du circuit se révélera techniquement sélectif »

Selon le dossier de presse !

Pour ce projet, le cabinet de l’architecte Parisien, Jean-Michel Wilmotte s’est associé à Clive Bowen de la société britannique Apex, spécialiste de la réalisation de circuits

Nous démontrerons des ce samedi dans notre enquête, intitulée :

«  Flins : le circuit a-t-il vraiment encore une chance d’exister ? Pas si sur ! »

Que tout compte fait , tout n’est pas aussi rose et limpide dans ce dossier, loin de voir le permis de construire autorisé et validé !
 
Gilles Gaignault

Photos : Flavien Delaine

GP France F1

About Author

admin

Leave a Reply