LMS -24 Heures du Mans : Le grand retour de Mazda

 

A l’occasion des journées d’essais organisées sur le circuit HTTT Paul Ricard,  le Président de Mazda France, Thierry Guillemot a confirmé ce lundi, l’information du ‘’grand retour ‘’ de la firme Japonaise Mazda cette saison sur les pistes d’endurance :
 
En effet, l’importateur français fournira des moteurs à l’écurie Française ‘’Oak Racing ‘’ propriété de Jacques Nicolet pour les 24 Heures du Mans et les LMS (Le Mans Séries) . 

« Nous voulons prendre le contre-pied de ce qui se passe actuellement dans l’automobile, afin de développer la notoriété de notre marque autour d’une image plus sportive »  

Et de rappeler que la crise économique a incité curieusement … cinq constructeurs japonais à mettre fin cet hiver, à leur engagement en sport mécanique:

Honda (F1), Subaru et Suzuki (rallye), Mitsubishi (rallye-raid) et Kawasaki (MotoGP).

Les moteurs Mazda préparés en Angleterre par le motoriste AER, équiperont les deux châssis Pescarolo, engagés par l’écurie nivernaise Oak Racing de Jacques Nicolet dans la catégorie LMP2

Le Président nous a précisé que le contrat portait sur deux ans.

Et, Thierry Guillemot de conclure :

« Même avec des moyens certainement plus modestes que les grandes usines, nous considérons que l’endurance est une fantastique  vitrine et une vraie opportunité, en termes de communication interne ou externe, dans cette série LMS et aux 24 Heures du Mans. J’ai été attiré par la compétence  des hommes de l’équipe Oak et la convivialité qui anime cette écurie. »  .

Rappelons que la firme Mazda reste et demeure  »le premier et le seul  » constructeur japonais, à avoir remporter les 24 Heures du Mans, le 23  juin 1991, avec une voiture, la Mazda 787 B, équipée d’un moteur rotatif, préparée par l’équipe Française Oreca d’Hugues de Chaunac  et pilotée par  l’Anglais Johnny Herbert, le Belge Bertrand Gachot et l’Allemand  Volker Weidler.

En tout cas, pour ces essais sous le soleil Provençal , qui illuminait les magnifiques installations du circuit HTTT Paul Ricard, la Pescarolo-Mazda a brillamment commencé ses séances de roulage, après le shakedown effectué il y a huit jours, sur la piste de Magny cours aux portes des ateliers du Team Oak

François Sicard, le dynamique et très compétent Team-manager, toujours aussi calme  mais efficace, orchestrait comme il en à l’habitude, de main de maitre, ses troupes, toujours aussi motivées  et impatientes d’attaquer enfin une nouvelle saison

L’occasion pour nous de découvrir parmi les pilotes, le ’’P’tit nouveau ‘’,  le Suisse Karim Ajlani. Lequel aura pour mission d’épauler le brillant espoir,  Mathieu Lahaye et faire oublier Pierre Ragues, dont le cœur reste avec les hommes d’Oak racing ! A preuve sa présence fréquente dans le stand de la Pescarolo Mazda, ces deux jours…

Mais le Caennais rêvait de rouler dans la catégorie Reine celle des LMP1. Ce que son ancienne équipe ne pouvait lui offrir, roulant toujours en LMP2.  D’où son départ  puisque l’ancien kartman avait reçu une offre du Team Signature.  

Lequel va effectuer ses grands débuts en endurance, faisant jusqu’alors rouler exclusivement des monoplaces

Mais au vu des premiers tours de piste de son remplaçant, nul doute que l’équipe Oak s’est déniché un sacré pistard. Un nouveau talent.

Gilles Gaignault

PS:   Nous reviendrons sur nos entretiens avec tous ces hommes avant le début du Championnat LMS, les 4 et 5 avril prochains à Barcelone, à l’occasion des 1000 kms, la manche d’ouverture

Sport - Autre

About Author

admin

Leave a Reply