LMS essais au Castellet : Bruno Senna satisfait

 Studieux, Bruno attentif aux propos de Stéphane Ortelli avec Hugues de Chaunac

‘’Il’’ a été l’inattendue attraction en ce dimanche sur le circuit HTTT Paul Ricard !

Il ?  … Bruno Senna, pardi.

Le neveu de l’ancien triple Champion du Monde de F1, le regretté Ayrton, mort en course le 1er mai 1994 lors du GP de Saint Marin à Imola.

Alors que les toutes nouvelles Aston Martin semblaient devoir tenir  ‘’la vedette’’ en cette première des deux journées réservées aux bolides de la série LMS (Le Mans Séries), il n’en a rie été !

Car si les belles Anglaises ont attirées l’œil, très rapidement, c’est une autre équipe, Française, celle-là et basée à quelques encablures du circuit HTTT Paul Ricard, à Signes qui lui a volé.

L’écurie Oreca d’Hugues de Chaunac ayant invitée le jeune Senna, actuellement sans volant, à venir rouler et tester pour la toute première fois de sa jeune et prometteuse carrière, un prototype d‘endurance, la Courage Oreca.

Après un long relais le matin, le natif de Sao Paulo, enchanté de ce premier galop d’essai déclarait :

« J’ai pris beaucoup de plaisir à conduire la LMP1 Oreca. Le style de pilotage est totalement différent de ce que j’ai pu connaître auparavant. Mais c’est une bonne expérience. Le proto est plus lourd qu’une monoplace. Il faut adapter son pilotage en conséquence, être plus concentré attentif et conservateur avec les pneumatiques. J’ai également découvert la gestion du trafic en piste, qui n’est parfois pas facile avec la différence de vitesse entre proto et GT. »

 L’avenir  immédiat du pilote Brésilien, n’est pas encore décidé.

On le sait, la porte de la F1 et de ses débuts avec la défunte équipe Honda devenue Brawn GP se sont refermées.

Mais, il a une offre sérieuse et ferme de la part de Mercedes pour rouler en DTM et en endurance après ce test provençal, rien n’est arrêté.

 Cette expérience aussi inattendue qu’intéressante, semble l’avoir charmé, et l’on peut parfaitement imaginer que cette prise de contact n’était pas la dernière.

 Et qu’il se pourrait fort bien que l’on croise à nouveau Bruno dans les paddocks des LMS (Le Mans Séries).

En tout cas, Hugues de Chaunac semblait ravi de ce coup d’essai. Et prêt à renouveler au plus vite l’expérience se disant intéressé pour faire rouler Bruno Senna cette saison.

En LMS ? Aux 24Heures du Mans ?

Il est encore trop tôt pour l’affirmer.

Mais pourquoi pas envisager un tandem … Senna-Solberg ?

Les deux pilotes, ayant été emballés par leurs premiers tours de roues respectifs au volant de la Courage Oreca !

Affaire à suivre de près… ces prochaines semaines !

Gilles Gaignault

Photos :Fabrice Galou – Bernard Asset

LMS

About Author

admin

Leave a Reply