LMS : Bruno Senna au volant de la Courage-Oreca aux essais LMS au Castellet

 

La surprise est de taille et avait été bien gardée ces derniers jours :

Bruno Senna est arrivé ce dimanche sur le circuit HTTT Paul Ricard pour participer aux séances d’essais organisées par les promoteurs de la série LMS (Le Mans Séries)

Le jeune Brésilien recalé par la direction de la nouvelle écurie de F1, Brawn racing et qui pourrait à l’invitation de Norbert Haug disputer la saison DTM au volant de l’une des Mercedes officielles, va en effet rouler ces deux prochains jours au volant de l’une des deux Oreca-Courage d’endurance !

L’équipe dirigée par Hugues de Chaunac après avoir déjà tout récemment ici-même au Castellet fait tourner deux anciens Champions du Monde, le Norvégien Petter Solberg, couronné en Rallye en 2003 et le Français Yvan Muller, sacré lui l’an dernier en WTCC, a invité le jeune espoir Brésilien

Pour Bruno de galop d’essai est sa toute première expérience en endurance car il n‘a jamais encore conduit dans cette discipline :

Comme le confirme ‘Hugues de Chaunac :

 « C’est un réel honneur de pouvoir permettre à Bruno de rouler dans une nouvelle discipline. C’est une surprise de dernière minute, une sacrée belle surprise ! Tout s’est finalisé au dernier moment : j’étais à Londres il y a encore quelques heures. Je suis ravi que Bruno ait accepté de nous rejoindre pour ce test. On connaît ses qualités de pilote ; l’an dernier, il a fini Vice-champion en GP2. C’est donc une bonne opportunité pour le Team Oreca-Matmut de pouvoir compter un pilote aussi renommé et talentueux  dans ses rangs. C’est un essai important dans l’optique des 24 Heures du Mans, même si aucune décision n’est arrêtée. Parallèlement à son objectif principal de rouler en F1, il va pouvoir découvrir le pilotage d’un prototype et nous en sommes très heureux. »

Une chose est d’ores et déjà sure et certaine.

Sans volant en F1 cette année,, ‘’ son objectif majeur ‘’   Bruno a grand besoin de roulage. Par conséquent la possibilité de tourner aussi bien en DTM dans une équipe prestigieuse comme Mercedes qu’en endurance dans celle non moins réputée qu’Oreca ne peut être qu’une excellente affaite pour lui.

Comme il le précise :

Avant de se glisser dans le cockpit de sa nouvelle et inattendue monture, le neveu du Grand Ayrton a lâché :

« Je tiens à remercier le Team Oreca et Hugues de Chaunac pour cette belle opportunité. Cela va me donner un aperçu de ma profession de pilote que je ne connais pas encore complètement. Même si je ne tiens  pas me détourner de mon objectif prioritaire qui reste de courir en F1, il y a des opportunités qui ne se refusent pas et peuvent servir à améliorer mes performances. Rouler en proto en endurance  en fait partie, et je suis impatient de relever ce défi. J’ai déjà je pense démontrer mes capacités avec mes résultats obtenus en GP2, mais pour  courir en F1 je souhaite être en mesure de collaborer du mieux  possible techniquement. Avec la réduction des essais en F1, il va devenir  difficile pour de jeunes pilotes de pouvoir développer cet aspect des choses mais en utilisant mon  temps libre de manière constructive, comme rouler en endurance, je crois que cela peux  réellement contribuer à m‘améliorer et à acquérir encore un peu plus ‘expérience. Laquelle me sera bien vite profitable. »

En attendant des jours meilleurs en … Grand Prix.

Gilles Gaignault

Photo : Fabrice Galou

F1

About Author

admin

Leave a Reply