IRC Rallye de Curitiba : L’Anglais Meeke en tète sur Peugeot

 

Le jeune pilote Anglais Kris Meeke au volant de la Peugeot 207 S2000  de l’équipe Kronos avec laquelle le Français Sébastien Ogier a remporté le dernier Rallye Monte Carlo (le Britannique ayant lourdement endommagé la sienne au cours de cette épreuve) a pris la tête du Rallye de Curitiba, seconde manche du Championnat IRC 2009

Et ce après avoir remporté la totalité des spéciales au programme ce vendredi de la première étape.

L’Italien Giandomenico Basso qui conduit l’une des Abarth Grande Punto occupe la seconde place à 48’’6 et le vainqueur du Championnat IRC 2008, le Français Nicolas Vouilloz, leader de l’équipe Belge Peugeot Kronos, le suit à 3 dixièmes !

Kris Meeke qui roule pour le compte de l’importateur Anglais ‘’Peugeot UK’’ s’est immédiatement porté au commandement  du rallye de Curitiba. Le jeune espoir Britannique s’est montré d’attaque dès la première spéciale, ‘’Campo Magro 1’’, en signant le meilleur chrono avec dix secondes d’avance sur son dauphin après les 18 kilomètres du tracé.

Satisfait de cette belle entrée en matière, l’Anglais lâchait :

« Il y a des spéciales très belle ou je sens que je peux attaquer  »

 

L’attaque, Kris Meeke ne l’a jamais perdu tout au long de cette première journée ou il faisait chaud.  A preuve le jeune espoir Anglais a signé la totalité des sept temps scratchs du jour, ne laissant que des miettes à ses rivaux

Car, derrière ces derniers ont tout tentés mais sans empêcher Meeke de les dominer. Même le chevronné Belge Freddy Loix sur une autre Peugeot  207 S 2000 du Team Kronos a tout tenté pour limiter les écarts. Mais, hélas pour lui sa position d’ouvreur lui a occasionné pas mal de soucis, comme il l’explique :

« Il y a beaucoup de graviers et je dois balayer la piste. Ce n’est pas facile.»

Du coup Loix que les observateurs considéraient comme le vainqueur potentiel en débarquant à Curitiba, se trouve relégué déjà loin au soir de cette première étape, ayant lâché 1’ 22’’5. Un handicap énorme difficile à rattraper, sauf coup de théâtre chez les leaders

D’allieurs, l’un des favoris, candidat à la victoire finale, le jeune Finlandais Anton Alen au volant d’une Abarth Grande Punto, a tapé une pierre lors de l’ES3. Le Finlandais, fils du grand Markku Alen, vainqueur au Brésil, il y a tout juste trente ans en 1979, a endommagé son pneu arrière gauche ainsi que sa suspension, ce qui lui a fait perdre plus de six minutes et trente secondes juste avant de rejoindre le parc d’assistance à l’heure du déjeuner. Ce samedi matin, Anton s’élancera avec lui un handicap insurmontable, se trouvant lui relégué à près de 10 minutes du leader !

Finalement, les seuls qui soient parvenus à suivre le rythme infernal de Kris Meeke sont donc Giandomenico Basso  et Nicolas Vouilloz.

Accusant  respectivement 48’’6 et 48’’9 de retard au terme de cette première journée, ils conservent eux toutes leurs chances pour la suite ce samedi, si l’on précise qu‘après Freddy Loix ce vendredi et on a vu ce que cela avait donné, Meeke aura son tour lui, la lourde tâche d’ouvrir la route!

Parmi les autres informations du jour, signalons l’abandon de l’Argentin Marcos Ligato qui roule au volant d’une Mitsubishi et ce lors de l’ES4. Le pilote ayant été victime d’une crevaison. Laquelle a endommagé son radiateur, incident qui l’a hélas contraint à l’abandon

Alors qu’un autre local est parvenu à tirer son épingle du jeu réussissant une belle étape. Alejandro Cancio, également sur une Mitsubishi se retrouve quatrième et l’Argentin n’accuse qu’un peu plus d’une minute de retard au classement général provisoire sur le leader et il se permet même de devancer…. Freddy Loix !

 Christian Colinet

Le classement aprés la première étape

1. Meeke-Nagle   (Peugeot 207 S2000)  en 50’47"
2. Basso-Dotta (Abarth Grande Punto S2000) à 48"6
3. Vouilloz-Klinger    (Peugeot 207 S2000) à 48"9
4. Cangio-Garcia    (Mitsubishi Lancer) à 1’03"6
5. Loix-Smeets   (Peugeot 207 S2000)   à 1’22"5
6. Tomboly-Fabiani    (Mitsubishi Lancer) à 2’31"6
7. Scheer-Rocha    (Mitsubishi Lancer) à 5’36"6
8. Alen-Alanne   (Abarth Grande Punto S2000) à 7’52"9

Rallye IRC

About Author

admin

Leave a Reply