F1 : La FOTA a dévoilée ses propositions a Genève

 

 
La FOTA, présidée par le patron de la Scuderia Ferrari, Luca di Montezemolo a publié ce jeudi matin à Genève, la liste complète des propositions souhaitées pour permettre de pérenniser les Grands Prix de Formule 1.

Lesquelles concernent  la technique, le sport et la communication.
 
La FOTA souhaite on le sait réduire les coûts, garantir l’intérêt et permettre à la F1 de devenir plus accessible.

Les coûts des moteurs, divisés par deux entre 2008 et 2009, seront ainsi diminués de 37,5% entre 2009 et 2010, alors que ceux des boîtes de vitesses et des châssis doivent respectivement baisser de 60% et 30%

Parmi les mesures phares proposées, citons notamment :

L’adoption d’un système KERS  . "Kynetic energy recovery system"  (système de récupération de l’énergie cinétique) permettant de transformer l’énergie stockée lors des freinages en chevaux supplémentaires, dont le développement a généré d’énormes coûts à l’intersaison et qui devrait être standardisé et identique pour toutes les écuries

Un tout nouveau barème de distribution des points, lequel serait applicable dès cette saison. Une réduction de la longueur des Grands Prix et enfin une meilleure communication des informations lors des week-ends de Grands Prix. Exemple, la quantité d’essence embarquée par chaque monoplace avant de prendre le départ étant communiquée..

D’autre part, les responsables de la FOTA désirent que les changements de pneumatiques soient maintenus jusqu’ en 2010.

Date à laquelle, les ravitaillements en carburant, lors des GP ne seront plus autorisés.

Toutes ces mesures proposées seront présentées au Conseil Mondial de la FIA (Fédération Internationale du Sport Automobile) le 17 mars prochain. Le nouveau patron de McLaren, Martin Whitmarsh, déclarant :

Ces propositions seront soumises au Conseil de la FIA et nous lui demandons son approbation.»

Résumé des propositions de la FOTA

Technique
 
2009 

Huit moteurs par pilote et par saison – Approuvé
Moteur disponible pour 8 millions d’euros par saison – Approuvé
Réduction des souffleries et de la CFD (étude de la dynamique des fluides) – Approuvé
 

2010  

Moteur disponible pour 5 millions d’euros par saison
 Boîte de vitesses disponible pour 1,5 million d’euros par saison
 KERS standard, avec un prix de 1 à 2 million par saison
 Réduction de 50% des investissements dans le développement aérodynamique par rapport à 2009
Télémétrie et système radios standardisés

Sport

2009

 Réduction des essais (50%) – Approuvé
 Nouveau système de points (12, 9, 7, 5, 4, 3, 2, 1) 
 Quantité de carburant au départ, choix de pneus et données sur les ravitaillements rendus publics.

2010

 Nouveau système de qualifications
 Nouveautés dans l’attribution des points 
 De nouvelles réductions des essais)
 Réduction de la durée des Grands Prix : 250km ou un maximum de 1h40 contre 305km ou un maximum de deux heures actuellement 

Commercial

2009

 -Plus de données fournies aux médias
 -Un représentant officiel par équipe à la disposition pour les télévisions pendant les GP
 -Séances d’autographes des pilotes pendant les week-ends de GP
 
 

Toutes ces propositions sont la résultante d’une étude de marché effectuée par la FOTA et effectuée dans dix-sept pays. 25% étaient des supporters « réguliers »., 44% des supporters « modérés » et 31% des supporters « irréguliers ».

Cette enquête démontre que le public désire que le vainqueur soit mieux récompensé, que les arrêts-ravitaillement aux stands, le soient plus pour les changements de pneumatiques que pour les ravitaillements en essence, les stratégies de course avec la quantité de carburant embarqué au dépa, n’étant pas très importantes  ni essentielles pour les téléspectateurs.

Comme on le voit, les patrons des Teams F1, ont visiblement enfin pris conscience qu’ils devaient revoir leur copie, la F1, perdant in peu plus de crédibilité, année après année.

Il n’est pour s’en convaincre qu’à constater les inquiétants chiffres de spectateurs assistant aux Grands Prix historiques, les manches Européennes, toutes victimes d’une insolente désaffection : France – Allemagne – Belgique – Angleterre. Et même celui d’Italie à Monza, pourtant considéré comme le véritable temple et l’arène des GP!

Hier encore, les promoteurs Belges faisaient  grise mine et état d’un déficit frôlant les … 4 millions d’€ lors du dernier GP à Spa !!

Ceci explique probablement l’urgence de revoir complètement l’organisation de la F1 et de ses GP

Gilles Gaignault

F1

About Author

admin

Leave a Reply