Kia Soul : Ce premier Crossover urbain est appelé à un beau succès

 

 
Le constructeur Coréen Kia est particulièrement dynamique.

Il est, associé à l’autre Coréen Hyundai, passé en dix ans du rang de … seizième constructeur mondial, au cinquième !

Fabuleuse progression.

La recette d’un tel succès ?

Des véhicules toujours plus innovants et aussi un très haut niveau de qualité de fabrication.

La preuve ?

Le Kia Soul, premier Crossover urbain. Un genre qu’il fallait franchement oser et qui ne manquera pas assurément d’être rapidement imité…

Mais Kia, c’est aussi des prix tirés pour des véhicules vraiment très bien équipés.

Résultat ?

Les immatriculations de la firme Kia ont progressé  en France de … 59% en janvier 2009 sur un marché qui affiche pourtant lui, en recul de 7,9% !

Preuve que les modèles de sa gamme plaisent et rencontrent un vif succès.

Alors, petite visite guidée du Kia Soul.

Si jusqu’à présent les Coréens s’étaient fait une spécialité des gros 4 × 4 et des voitures "communes", la donne est en train de changer. Pour ce qui est des gros tout-terrain,  ‘’l’âge d’or ‘’ semble bien révolu.

Et quant à la seconde catégorie, les choses sont actuellement en train d’évoluer. Une évolution qui prend l’allure de nécessité absolue pour espérer survivre aux terribles turbulences que traverse actuellement la planète automobile.

Baptisé Soul – c’est à dire "âme", le dernier né de la firme Kia témoigne de cette évolution. C’est une voiture aux dimensions moyennes et aux allures de jouet.

Elle affiche des formes anguleuses, comme taillées à la serpe. Le constructeur a délibérément choisi de rompre avec les codes esthétiques européens qui veulent des véhicules qui se fondent au mieux dans le paysage (des véhicules "consensuels", comme l’a déclaré un grand patron français).

Le Soul est un modèle haut sur roues, doté d’un capot plat et d’un hayon formant un angle droit. Cette architecture originale permet de dégager de l’habitabilité sans se condamner au design de boîte à chaussures dont sont souvent affligés les petits monospaces. Le Soul affiche une personnalité plutôt exotique.

Ce véhicule se positionne au confluent de plusieurs tendances montantes dans l’univers automobile. Le Soul attire immanquablement le regard. Il évoque le concept, très en vogue aujourd’hui, du "Crossover". Il est à la croisée de plusieurs univers.

Celui du 4×4 pour l’allure extérieure, celui de la voiture urbaine pour le côté pratique et d’une petite familiale pour l’espace intérieur. Ce modèle s’adresse tout particulièrement aux femmes qui apprécieront les aspects ludiques et pratique du Soul.

Sans oublier la position de conduite haute qu’elles affectionnent  toutes toujours pour son côté sécurisant.

Kia veut établir un lien plus "émotionnel" avec l’acheteur, comme l’a fait Fiat avec sa 500. Le Soul propose ainsi une liste impressionnante d’options. L’acheteur dispose, non pas d’un vulgaire produit de masse, mais d’une voiture personnalisée à laquelle il veut parfaitement s’identifier.

Ce besoin d’individualisation est largement consacré par la vogue du tuning. Ainsi le catalogue propose-t-il un choix très large d’accessoires. Cela va des élargisseurs d’ailes, aux enjoliveurs de feux arrière, aux grilles de calandre, aux stickers de carrosserie adhésifs, en passant par les seuils de porte façon aluminium…

Sur la version la mieux dotée, les haut-parleurs des portières sont cerclés de LED (diodes électroluminescentes) rouge-orange qui émettent des battements lumineux au rythme de la musique !

Côté moteur, un vigoureux Diesel 1,6 litre de 128 ch. est proposé. L’ESP (correcteur électronique de trajectoire) et l’AFU (aide au freinage d’urgence) sont de série.

La garantie de cinq ans, kilométrage illimité, est un gage de qualité.

Autre argument, et non des moindres, le Soul est plutôt bon marché. De 14 990 à 20 690 euros pour un véhicule très bien doté en équipements de série.

Voilà qui devrait assurer au Soul un franc succès commercial.

Texte : Gilles Gaignault
Photos : Olivier Thibaud

Sport

About Author

admin

Leave a Reply