Ouverture du Mondial Superbike ce week end en Australie

 Un candidat au titre, le Japonais Noriyuki Haga

La saison du Championnat du Monde ‘’ Superbike’’ s’ouvre ce week-end en Australie.

Championnat qui débute en l’absence de Troy Bayliss, dorénavant retiré de la compétition après avoir conquis une troisième couronne mondiale.

Qui pour lui succéder ?

Curieusement mais qui s’en plaindra, si la crise économique frappe de plein fouet, les sports mécaniques, la discipline du Superbike rassemblera elle, cette saison un nombre record de marques et d’écuries :

Aprilia – BMW – Ducati – Honda – Kawasaki – Suzuki et Yamaha.

Le départ à la retraite de l’inoubliable Troy Bayliss, trois fois Champion du Monde de la catégorie (2001- 2006 – 2008),  lequel a véritablement dominé sa discipline en trustant les podiums (94), les victoires (52) et aussi les pôles (26), au cours de sa brillante carrière en Superbike, ou il a disputé 158 courses, laisse maintenant enfin le champ libre aux prétendants à sa succession.

A commencer par le double Champion du Monde, Troy Corser, sacré lui déjà deux fois en 1996 et 2005. Lequel tente l’audacieux pari de se relancer avec un nouveau venu dans la discipline, la réputée firme Allemande BMW !

 

Vice-champion du Monde 2008, Troy ne manque pas d’ambition avant d’attaquer  cette nouvelle saison :

« Nous avons déjà effectué de nombreuses séance d’essais et je me sens plutôt à l’aise sur ma nouvelle moto. Nous progressons plutôt bien et même s’il nous reste encore beaucoup de travail, dans le Team on travaille dur. On verra bien. Rendez-vous ce week-end ! »

Parmi les pilotes à surveiller, citons son ex-coéquipier le toujours rapide Japonais Noriyuki Haga. Lui aussi a déserté le Team Yamaha pour  piloter maintenant lui une Ducati cette saison.

Associé à Michel Fabrizio, huitième l’année dernière, le pilote nippon espère enfin décrocher un titre mondial après avoir trop longtemps du se contenter des places d’honneur. A l’exception de la saison 2004, Haga a en effet toujours bien figuré au sommet de la hiérarchie mais il n’est  jamais parvenu à remporter le titre : 2e en 2000 et 20073e en 2004, 2005, 2006 et 2008. Haga espère donc enfin y parvenir cette année :

« J’ai toujours dit que j’aimais le circuit de Phillip Island même si je n’y ai eu que des résultats mitigés. Mon meilleur classement remonte à 2007 avec ma troisième place mais j’ai également remporté la seconde manche en 1998. Depuis je n’ai eu que peu de chances et j’espère bien que les choses vont enfin changer cette saison. »

Ces deux  pilotes devront néanmoins particulièrement se méfier et  surveiller l’ Allemand Max Neukirchner, véritable  révélation la saison dernière, ponctuée par une cinquième place grâce à ses sept podiums dont deux victoires. Sa toute nouvelle Suzuki K9 a d’ailleurs déjà impressionné lors des essais privés justement en Australie sur la piste de  Phillip Island la semaine dernière ou cette Suzuki semble afficher un énorme potentiel.

Difficile enfin de ne pas penser et parler de la paire Biaggi – Nakano aligné par le Team officiel Aprilia de retour en Superbike. Les deux anciens pilotes de GP. L’Italien et le Japonais auront quand même quelques difficultés à lutter et contrer les puissantes et  intouchables Ducati.

Ducati ou justement le seul pilote Français en lice, Régis Laconi va tenter de briller également sur les circuits de Superbike. Depuis sa seconde place en 2004, le pilote tricolore à bien du mal à revenir sur le devant de la scène entre moto défaillante et blessures à répétition notamment.

Cette année, Régis retrouve Ducati, avec le Team DFX Corse, une marque avec laquelle il a conquis dix de ses onze victoires et assuré quatorze podiums en 2004 justement.

Une double chance pour Régis Laconi qui, à la fin de la saison 2008, s’est  retrouvé sans guidon après avoir mis un terme à son alliance infructueuse et frustrante avec Kawasaki.

Un  beau pari et aussi un très beau challenge

Phillippe Desport

Photos : Stan Pérec

Moto

About Author

admin

Leave a Reply