USF1 : Le nouveau Team Américain cherche un moteur

 

 On attendait des révélations, des noms, une marque de moteur voire le nom d’un important partenaire !

Hélas, il n’en a rien été  et nous sommes un peu restés sur notre curiosité. *

Point d’effet d’annonce choc, rien de très concret. Aucune certitude.

Pourtant comme ils l’avaient laissé entendre il y a une quinzaine de jours, Peter Windsor et Ken Anderson, les promoteurs du  projet de création d’une toute nouvelle équipe Américaine dénommée USF1, s’ils n’ont rien dévoilés, n’en ont pas pour autant tenu ce mardi 24 février, leur toute première conférence de presse au sujet de leur futur Team, destiné à se lancer dans les Grands Prix du Championnat du Monde de Formule 1, à partir de la saison 2010

Les deux hommes qui sont à l’origine de ce projet, que l’on pourrait aisément qualifier d’insensé, au moment ou une équipe, telle que Honda, propriété de l’un des géants de l’industrie automobile mondiale, jette l’éponge et se retire de la scène des GP, Peter Windsor et Ken Anderson, ont donc organisé ce mardi une conférence de presse à Charlotte en Caroline du  nord aux Etats-Unis, pour  présenter leur programme et évoquer cet étonnant  projet de la création d’une toute nouvelle équipe de F1.

Pour commencer, ils ont clairement expliqué que leur objectif est bien de débarquer en Grand Prix, dés la saison prochaine, pour s’aligner dans le Championnat en 2010 ;

A l’heure actuelle, leur principale préoccupation est de parvenir à trouver un accord, pour disposer d’un moteur, comme l’a révélé Ken Anderson :

« Nous allons envoyer une proposition de partenariat à tous les constructeurs actuellement en Formule 1, pour leur dire que nous arrivons et envisager de collaborer avec eux »

Et Anderson d’ajouter :

« Pour tous les constructeurs présents en Formule 1 actuellement, les Etats-Unis représentent le plus gros marché. La seule exception est Renault, mais eux ils ont un accord avec Nissan, donc cela pourrait  aussi avoir un certain intérêt commercial pour eux. »

A ce jour, à l’aube de la saison 2009, précisons que parmi les constructeurs actuellement impliqués en F1,  un seul la firme Allemande BMW ne fournit pas ses moteurs à une autre équipe. Les autres Ferrari, Mercedes – Toyota et Renault possèdent tous un accord pour la fourniture de leurs moteurs à une seconde écurie.

Si aucun de ces constructeurs ne se déclare intéressé pour vendre ses V8 au Team USF1, l’équipe américaine envisage alors d’avoir recours et d’utiliser, le tout nouveau moteur standard conçu et fabriqué par Cosworth, dans ses usines anglaises de Northampton.

Concernant les pilotes, le jeune Américain Marco Andretti est le plus sérieux candidat pour piloter l’une des deux monoplaces du Team USF1. L’actuel pilote en série Indycar, fils de Michael et petit-fils de Mario, ancien Champion du Monde de F1 en 1978 a déjà effectué des essais avec l’équipe…  Honda en 2007.

On a aussi évoqué le nom de la ‘’ Star ‘’ de la Nascar, la plus importante et la plus médiatisée des disciplines automobiles aux USA, Kyle Busch. D’autres noms ont également été cités, comme celui de l’Américain Scott Speed déjà vu en F1 chez Red Bull.

Et puis celui aussi de la jeune Américaine Danica Patrick, première femme à remporter une course de monoplace Indycar au Japon à Motegi l’an dernier et dont nous avons déjà évoqué le nom ici sur autonewsinfo

Questionnés sur l’opportunité de lancer un projet d’une telle ampleur en pleine crise économique, Peter Windsor et  Ken Anderson, d’un avis unanime et de concert, ont estimé que :

«  Justement la crise économique pourrait  parfaitement  aider USF1, la FIA  (Fédération Internationale de l’Automobile) ne cessant depuis plusieurs mois de prendre de sérieuses  mesures destinées à  réduire les coûts.»

Décision qui devrait  toujours selon les créateurs du Team US

«  Largement faciliter la concrétisation de leur projet.» !!!!

Sans donner aucun détail sur le financement de leur écurie, Windsor et Anderson ont  simplement révélé, qu’ils prévoyaient un budget de fonctionnement annuel de… 62 millions de dollars? somme qui représente 48 millions d’euros.

Comme on le voit? on n’a pas appris grand-chose de très concret et l’avenir de ce projet demeure, à nos yeux encore extrêmement flou

Gilles Gaignault

F1

About Author

admin

Leave a Reply