F1 :Richard Branson ne viendra pas à n’importe quel prix !

Richard Branson ne viendra pas à n’importe quel prix !

Qu’on se le dise.

Même s’il est considéré comme l’une des plus grosses fortunes du monde, l’un des hommes les plus riches, le milliardaire britannique Sir Richard Branson, propriétaire du tour puissant groupe Virgin s’il s’intéresse de prêt à la F1, n’est pas prêt d’y venir et d’y investir à n’importe quel prix !!!

Annoncé depuis dix jours comme le candidat le plus sérieux à la reprise de l’écurie Honda, Sir Branson qui était, malgré la confirmation des dirigeants de Honda de son intérêt à la reprise de leur Team de GP, resté curieusement fort discret, est enfin sorti de son silence.

Et il a bien confirmé être en négociations pour ajouter éventuellement à son fleuron d’entreprises, le Team F1

C’est ce qui ressort du long entretien qu’il a accordé ce week-end à la radio Anglaise BBC

Et pour commencer le riche homme d’affaires de préciser qu’il n’est pas demandeur :

 « C’est la F1 qui vient vers lui »

Et immédiatement de préciser ces conditions :

« Que la Formule 1 soit plus rentable et aussi beaucoup plus respectueuse de l’environnement. J’adore les Grands Prix. Si Bernie Ecclestone peut parvenir à en faire une affaire rentable, selon les critères de la marque Virgin, et s’il pouvait  réussir à rendre les épreuves de sports mécaniques plus "verts", chose tout à fait réalisable et possible en s’assurant que toutes les voitures roulent avec des carburants propres, alors nous serions à ce moment tentés de nous impliquer.»

On le sait s’il est un parfait dirigeant, Sir Richard Branson, n’en est pas moins respectueux de notre planète et il est mondialement réputé et reconnu pour en être un fervent militant de la réduction des émissions de carbone

« Je pense qu’il y a des erreurs qui devraient être corrigées avant que nous arrivions en F1 »

En conclusion l’homme d’affaires a ajouté :

« Qu’il avait été un tantinet en colère d’apprendre l’information de son intérêt  éventuel par la reprise de l’équipe Honda publiée aussi rapidement dans les media et que le grand public ait pu l’apprendre aussi vite »

 Et le patron du groupe éponyme de conclure :

«Si nous étions en discussion avec Honda, alors croyez-moi je ne serai pas autorisé à en dire plus parce qu’il y aurait  comme une sorte de clause qui m’interdirait d’en parler et donc de le dire  »

A écouter les propos tenus par Sir Richard Branson, il ne semble pas si évident que le tout puissant homme d’affaires anglais reprenne le Team nippon dans la période actuelle et les conditions qu’il pose et formule trés nettement.

Rappelons tout de même que les dirigeants Japonais doivent faire connaître leur décision finale avant la fin du mois de février

Soit ils acceptent l’offre qui leur est faite par un repreneur potentiel et Sir Richard Branson pourrait être l’un de ceux-là, soit l’équipe Honda F1 ex BAR ex Tyrrell disparaitra et sera définitivement à classer dans les souvenirs….

Comme tant d’autres, elles aussi avec des noms prestigieux et qui ont disparus de la scène des Grands Prix.

Parmi les plus renommées avec des palmarès élogieux et des titres mondiaux, citons Lotus et Brabham. Mais aussi  Ligier et Alfa Roméo.

Et  plus d’une trentaine de Teams qui ont quittées l’univers des GP au cours des vingt dernières années.

Gilles Gaignault

F1

About Author

admin

Leave a Reply