Un Volant Caterham pour Stéphane Panepinto

 

Le pilote de Montigny-le-Bretonneux Stéphane Panepinto a remporté le Volant Caterham, décerné le 7 février dernier sur le circuit d’Alès. Cette année, le concours s’est déroulé sur deux week-ends, avec au final deux lauréats, qui se verront offrir un meeting de course chacun dans le cadre de la Coupe Caterham 2009.

Stéphane Panepinto a totalement dominé son sujet sur le tracé technique du Pole Mécanique d’Alès. Les 12 candidats en lice disposaient de trois Caterham 1600 cm3 (150 chevaux / 540 kg) et de quatre séances pour se départager. Le Francilien a réalisé à chaque fois le meilleur temps, le matin sur une piste humide puis en voie d’assèchement, comme sur l’asphalte sec mais froid de l’après-midi. La messe était dite !

« Au début, je suis parti dans le quatrième et dernier groupe, ce qui représentait un petit avantage, mais j’ai gardé une marge pour ne pas me faire piéger. L’après-midi, l’ordre de passage a été inversé, j’ai donc roulé avec des pneus plus froids, tout en parvenant à améliorer sensiblement mes chronos. »

Stéphane a ainsi gagné le droit de disputer une épreuve sans bourse délié, mais il espère, avec le soutien de ses partenaires, être en mesure de participer à l’ensemble de la saison 2009 pour jouer le titre.

Son début de carrière sur quatre roues laisse à penser qu’il en a les capacités, même si, jusqu’à présent, il a dû se contenter de courir au coup par coup.

En karting d’abord, il s’est illustré dans les grandes courses d’endurance, avec une sixième place aux 24 Heures du Mans 2005, suivie d’une autre sixième place au Championnat Euro Endurance Série en 2006.

Il a ensuite également su profiter des rares opportunités de prendre les commandes d’une monoplace pour signer des résultats probants. Ainsi, après avoir – déjà ! – remporté un Volant fin 2003, il gagne sa catégorie à Magny-Cours et termine troisième à Croix-en-Ternois en Coupe de France des Circuits. En 2007, il dispute deux courses du Championnat de France de Formula Renault 2.0 et prend la troisième place de la Challenger Cup (Championnat B) au Val de Vienne, avant de l’emporter devant les 100.000 spectateurs de la World Séries by Renault à Magny-Cours !

L’environnement humain du pilote des Yvelines plaide tout autant en sa faveur puisque son parrain sportif n’est autre qu’ Anthony Beltoise, triple champion de la Porsche Carrera Cup et lui-même pilote en Caterham 1600 à ses débuts. Il peut aussi compter sur les conseils d’un manager du calibre de Dominique Delestre, ancien pilote et dirigeant d’équipe en Formule 3000. Enfin, son père Eric a travaillé aux côtés de Jean Todt à l’époque des 905 Peugeot.

Stéphane compte donc sur cette saison 2009 pour véritablement lancer sa carrière de pilote et escalader la pyramide des disciplines «Tourisme» et «Grand Tourisme».

La Coupe Caterham offre des bagarres en peloton d’une rare intensité, et représente par conséquent un outil redoutable pour révéler les talents. Réplique et héritière officielle de la légendaire Lotus Seven, créée en 1957 par Colin Chapman, la Caterham est animée par une mécanique Ford de conception moderne. Double symbole de l’avenir et de l’histoire du sport auto, elle nous rappelle l’épopée de ‘’ l’Opération Ford Jeunesse’’, destinée dans les années soixante à favoriser l’éclosion des espoirs Français. Un certain Henri Pescarolo, quadruple vainqueur des 24 Heures du Mans, en fut le premier lauréat en 1964 !

Rappelons que cette Formule Caterham doit son essor en France à Christian Bonal, infatigable promoteur de cette discipline depuis une bonne décennie

La saison 2009 débutera à l’occasion des traditionnelles Coupes de Pâques, sur le circuit gersois de Nogaro, les 11, 12 et 13 avril prochains.

Gilles Gaignault

Sport

About Author

admin

Leave a Reply