WRC rallye de Norvège : Les ambitions du Citroën Junior Team

 

 Benoit Nogier avec Conrad Rautenbach

Pour son second rallye de la saison, le « Citroën Junior Team » voit l’arrivée du jeune Russe de 18 ans Evgeny Novikov copiloté par Dale Moscatt aux côtés des duos, Conrad Rautenbach -Daniel Barritt et Sébastien Ogier – Julien Ingrassia.

Cette épreuve Norvégienne donne on l’a déjà dit, le coup d’envoi de la saison d’Evgeny Novikov. Après avoir disputé une saison en catégorie Production, Evgeny intègre le « Citroën Junior Team » pour disputer huit épreuves cette saison. Il a découvert le pilotage de sa Citroën WRC lors d’une séance d’essais programmée avant le départ du rallye de Norvège. Pour lui comme pour ses équipiers, le premier objectif de ce ‘’Rally Norway ’’ sera  avant tout d’acquérir un maximum d’expérience au volant de la Citroën C4 WRC.

Conrad Rautenbach et Daniel Barriit ont remarquablement débuté la saison lors de la première journée du Rallye d’ Irlande. Mais une erreur le second jour le samedi les a empêchés de réaliser un très bon résultat :

« C’est oublié », assure le Zimbabwéen.

Et d’ajouter :

« Nous avons pu reprendre nos marques en fin de rallye et travailler sur la voiture. Je suis impatient d’être en Norvège. L’épreuve sera certainement moins difficile. Des essais ont «été organisés avant le départ. J’ai ainsi pu rouler durant deux jours pour m’habituer au pilotage sur la neige. Je n’ai pas une grande expérience sur cette surface mais j’ai de bonnes sensations dans ces conditions. L’objectif est à nouveau de marquer des points. Si nous parvenons à avoir le même rythme que lors de la première journée du Rallye d’ Irlande, lorsque nous étions dans le Top 5, nous devrions être en mesure de signer un bon résultat. »

Auteurs d’une bonne prestation en Irlande, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia vont poursuivre leur découverte des différentes épreuves du Championnat du Monde en Norvège :

« Nous avons beaucoup appris en Irlande. Ces kilomètres parcourus sur un rallye asphalte – si l’on peut l’appeler un rallye asphalte compte tenu des conditions – nous serviront à l’avenir. A chaque fois que nous montons dans la voiture, nous découvrons de nouvelles choses et nous progressons. »

Et le lauréat du Monte Carlo dont il fut pourtant ‘’ l’invité surprise ‘’ de la dernière heure ayant été sélectionné par BF Goodrich lors d’un vote, on le sait dix jours avant le départ, de poursuivre :

« Le Rallye de Norvège sera certainement plus plaisant, même s’il ne sera pas forcément plus facile. Je suis impatient d’y être. Nous serons confrontés à une concurrence habituée des épreuves hivernales. J’ai déjà roulé en Suède au volant d’une Groupe N et je vais profiter De la journée d’essais faite avant les reconnaissances. L’un des principaux buts de ce test était de m’habituer aux pneumatiques et au pilotage sur la neige. Ensuite, comme en Irlande, l’objectif est bien de finir le rallye sans commettre trop d’erreurs. Nous verrons notre position après les premières épreuves spéciales pour envisager un objectif en termes de résultat. »

Premiers points pour le Citroën Junior Team

Mais revenons sur le récent Rallye d’Irlande. Le Citroën Junior Team a terminé sa première épreuve en WRC avec deux voitures dans le Top 6 et avec ses deux pilotes nominés dans les points.

Pour ses débuts avec la Citroën C4 WRC, Chris Atkinson termine cinquième, juste devant le Champion du Monde Junior Sébastien Ogier.

Après une sortie samedi, Conrad Rautenbach a pu repartir pour marquer le dernier point au classement des constructeurs.

Avec les trois Citroën C4 WRC à l’arrivée, Benoit Nogier tirait un bilan très positif pour le Citroën Junior Team :

« Le résultat d’ensemble est remarquable. Nous n’avons pas connu le moindre problème technique, ce qui confirme l’excellente fiabilité de la C4 WRC. La cinquième position de Chris est un très bon résultat. Nous espérons qu’il sera bientôt de retour dans la Citroën Junior Team car il a montré qu’il faisait partie des meilleurs pilotes mondiaux. Sébastien et Conrad ont beaucoup appris et ils ont pu progresser ce week-end. Durant les trois jours, les temps de Sébastien ont été prometteurs compte-tenu des conditions. Pour un pilote qui découvre encore la voiture, c’est une belle performance. »

Gilles Gaignault

WRC

About Author

admin

Leave a Reply