LMS et Le Mans : Peugeot recrute bien Bourdais et David Brabham

 

Comme nous l’avons annoncé  le Team Peugeot jouera bien la continuité cette saison dans les compétitions d’endurance en conservant son effectif 2008 et en renouvelant les deux seuls pilotes retenus  l’an passé pour compléter les équipages lors des 24 Heures du Mans, le Canadien Jacques Villeneuve et le Brésilien Ricardo Zonta

Aux habituels pilotes que sont les Français Stéphane Sarrazin – Nicolas Minassian et Franck Montagny, l’Espagnol  Marc Géne, le Portugais Pedro Lamy et les Autrichiens Alexander Wurz et Christian Klien, l’équipe Française a donc recruté et fait appel à deux pilotes renommés et possédant déjà une solide expérience de l’épreuve mancelle .

Justement le sarthois Sébastien Bourdais élevé et formé sur le circuit  manceau et qui compte plusieurs participations  aux 24 Heures  dont une avec Peugeot et la 908 ponctuée d’une brillante seconde place en 2007. Mais l’équipe basée à Vélizy a  aussi retenu le très chevronné pilote Australien David Brabham. Lequel  a déjà disputé à quinze reprises les deux tours d’horloge de l’épreuve sarthoise. Avec à la clé ces dernières années la victoire en GT1 avec l’équipe Aston Martin..

Et dont le frère Geoff a déjà fait parti de l‘équipe Sochalienne avec qui il a d’ailleurs on le sait remporté l’édition 1992 des 24 Heures du Mans au volant de l’illustre devancière des 908, la 905. En compagnie de Christophe Bouchut et d’Eric Hélary

Jean Philippe Colin, le directeur général d’Automobiles Peugeot au cours de son allocution de présentation des troupes a été très clair :

 «  L unique objectif cette année qui est notre priorité ABSOLUE  à 100%est bien de gagner à nouveau cette épreuve mythique  C’est le défi de Peugeot »

Par conséquent point d’engagement à l’année comme ce fut le cas ces deux dernières saisons dans le Championnat LMS (Le Mans Séries) mais de multiples séances d’essais à huit clos et des «24 Heures à blanc » pour tester les autos et entrainer les pilotes privés de compétitions

Un seul galop dans la configuration course en LMS étant programmé à l’occasion des 1000 kms de Spa courant mai. Probablement afin de s’étalonner face à la concurrence. Même si l’adversaire numéro 1 désigné,  l’ogre Audi, inamovible vainqueur des 24 Heures est lui aussi absent cette saison en LMS. Mais il sera intéressant de comparer les performances des 908 HDi dont trois exemplaires seront alignés dans l’épreuve Ardennaise face aux .. Audi RT 10 privées du Team Kolles et véritables épouvantails des pistes d’endurance ces dernières années avant que la firme d’Ingolsatdt ne sorte cette saison sa dernière née la RT 15 ! Voiture dont on ne sait rien, absolument rien , le ‘’ huit clos absolu ‘’  entourant ses séances de tests depuis la mi décembre…

Quoiqu’il en soit, les ‘’ lionnes ‘’ seront toutefois déjà en piste à la mi mars, étant alignées en ALMS lors des traditionnelles et réputées 12 Heures de Sebring les 20 et 21 mars prochain. Si l’an passé une seule auto avait effectuée le lointain déplacement floridien, cette année elles seront deux.

Confiées d’une part à un équipage 100 % tricolore et composé d’un sacré et redoutable trio : Stéphane Sarrazin – Sébastien Bourdais et Franck Montagny. Cependant que la seconde 908 HDi sera aux mains de Nicolas Minassian – Christian Klien et Pedro Lamy.

Ces équipages étant identiques et reconduits pour l’épreuve LMS de Spa, exception faite de Sébastien Bourdais, absent  car il  participera ce week-end là au Grand Prix d’Espagne de F1 avec la Toro Rosso, laissant les seuls Sarrazin et Montagny au volant de leur 908.

Spa ou la troisième  voiture sera engagée pour les autres pilotes de l’escadrille Peugeot dispensés eux de la course de Sebring : Géne- Wurz et la recrue David Brabham.

Comme on le constate dans un environnement économique difficile, Peugeot a décidé de maintenir et de poursuivre en 2009 tous ses programmes sportifs, tant de haut niveau International en Endurance que ses programmes de promotion sportive de ses produits( IRC et Spider Trophy)

Cette crise a d’ailleurs amené la direction du Groupe PSA Peugeot-Citroen à opérer des synergies à l’intérieur du Groupe PSA Peugeot Citroen en nommant Olivier Quesnel à la tête de Peugeot Sport

« Chez Citroen on a déjà atteint la vitesse de croisière par conséquent je peux parfaitement accorder plus de temps à l’équipe Peugeot d’endurance.»

Et Olivier, d’ajouter un brin malicieux :

«  Il n’y a pas beaucoup de distance entre les deux constructeurs tous deux établis à Velizy »

On le sait en 2008 la déception fut grande de passer si près de la victoire au Mans après une démonstration de force fournie lors des essais ou les 908 ultra performantes
s’étaient montrées et révélées intouchables. Comme l’avaient auparavant démontré les trois victoires en LMS à Barcelone – Monza et Spa .

Depuis le temps a passé…

Toute l’équipe Peugeot Sport ne s’est pas relâchée loin de là ne comptant pas ses efforts et elle a travaillé dur en priorité ses points faibles qui l’avaient handicapé dans sa lutte pour la victoire au Mans : Optimisation du ‘’ traction, control ‘’ réduction de l’encrassement des radiateurs, amélioration du montage des roues afin d’en faciliter le remplacement par les mécaniciens, avant de se concentrer sur l’adaptation de la 908 version 2009 à la toute nouvelle règlementations édictée par lACO dont l’objectif est de réduire très significativement les performances des bolides.

Le directeur technique, Bruno Famin nous explique les axes principaux :

« Nous avons refait complètement la mise au point du moteur pour prendre en compte les brides et la pression de suralimentation réduite générant une baisse d’environ 10% de la puissance, nous avons également beaucoup travaillé l’aérodynamique pour rééquilibrer la voiture du fait de la réduction très significative de l’aileron arrière dont la largeur passe de 2 à 1,60 m et enfin nous avons réalisé – et réalisons encore – un gros travail de développement pour installer un système – obligatoire – de climatisation de l’habitacle permettant de rester sous la température réglementaire.
En parallèle nous avons aussi continué le développement des performances de la voiture : allégement continu afin d’essayer de se rapprocher du poids mini même  avec la clim, travaux sur l’optimisation de la combustion diesel, des filtres à particules ( avec notre partenaire Dow)
Ainsi que du système d’injection( avec Bosch) et recherché de la meilleure adéquation possible ente châssis et pneumatiques ( avec Michelin).»

Puis Olivier Quesnel a pris le relais :

«  Nous avons mis en place un très important programme de préparation avec des essais notamment des simulations d’endurance sur différents circuits ( Paul Ricard – Barcelone ). Nos deux sorties avant Le Mans (Sebring et Spa ) seront des tests en grandeur nature et des répétitions générales pour toute l’équipe.»

Un mot enfin pour préciser que le programme pour  être complet dans la seconde partie de la saison. Mais auparavant il faudra avoir remporté ‘’ l’objectif ‘’ de la saison 2009 : Une victoire aux 24 Heures du Mans.

Le mot de la fin , la conclusion nous les laisserons au pilote Autrichien Alexander Wurz victorieux des 24 Heures en 1996 :

«  Comme dans le fameux Tour de France cycliste, il n’y a qu’une place pour enter dans l’histoire : La première !»

Ce n’est pas Sébastien Bourdais qui le démentira, lui qui rêve de s’imposer devant son public .

Un Sébastien qui vient de vivre deux rêves en moins de trois jours : Se voir confirmer en Formule 1 avec l’écurie Toro Rosso. Et étre rappelé par l’équipe Peugeot pour son épreuve de prédilection !

Confirmant ainsi le célèbre dicton :

‘’ Un bonheur n’arrive jamais seul ! ‘’

Fasse que l’équipe des ‘’ Tops Guns ‘’ de Vélizy vive cette joie de gagner ce pari de s’imposer le dimanche 14 juin prochain.

Et d’offrir à la sublime 908, le palmarés qu’elle mérite. Comme son illustre devancière er soeur ainée, l’inoubliable … 905 !

 Gilles Gaignault

Photos : Bernard Asset

Sport

About Author

admin

Leave a Reply