Monte Carlo historique : Inattendu doublé des équipages Norvégiens

 

 

 
La douzième édition du Monte Carlo Historique est restée fidèle à la légende de cette prestigieuse épreuve. Le rallye a connu de multiples rebondissements et finalement c’est lors de l’ultime étape parcourue de nuit et qui comprenait quatre épreuves de régularité que tout s’est joué pour la victoire !

Le Norvégien Jorstad, qui possède douze points d’avance laisse filer de précieux points dans le Turini et ne pourra jamais refaire son retard sur son compatriote Lund qui s’impose et signe sa première victoire en terres monégasques.

La Norvège renoue ainsi avec la victoire. Karlan avait gagné en 2004, mais ses compatriotes réalisent cette année un beau très beau mais néanmoins tout à fait inattendu  doublé.

Du jamais vu en Principauté !

Le Belge Alain Lopes longtemps au commandement au volant de sa Porsche 911 complète le podium mais affichait  toutefois sa déception lui qui a été en tête pendant les deux tiers du rallye… avant de tout perdre lors de cette dernière étape.

Sur les 326 concurrents au départ, seuls 253 accèdent au podium d’arrivée, installé quai Albert 1er à Monaco.

La Norvège complète le tableau final en remportant également la Coupe de la meilleure écurie qui revient au ‘Norwegian Rally Drivers’. Notons aussi les victoires de l’Italien Sala (Porsche 911) en catégorie 2 et du Monégasque Raimondo (Porsche 356) en catégorie 1.

La coupe des Dames est remportée par les Allemandes, Edelhoff-Binder sur Ford Escort. lt

On saluera aussi bien sur l’exploit réalisé par la minuscule  Vespa 400, laquelle s’était élancée depuis … la Norvège et sa capitale Oslo de l’équipage Agostini-Delliere.

Leur contrat qui consistait à terminer l’épreuve pour célébrer royalement à Monaco  les 50 ans de la participation de cette voiture au Monte-Carlo, est ainsi rempli !  Mais n’avait rien d’évident.

A titre indicatif, rappelons tout de même ce qui rehausse encore plus le réel exploit accompli que cette voiture développe seulement … 12 CV !

En conclusion de cette très belle épreuve et comme chaque hiver, tous les concurrents n’ont désormais plus qu’une seule idée en tête : s’inscrire pour l’édition 2010 et attendre celle 2011 qui devrait être gigantesque puisqu’elle marquera la célébration du ‘’ Centenaire   ‘’ du plus mythique des rallyes

Gilles Gaignault

Sport

About Author

admin

Leave a Reply