Inédit ! Le Rallye Gran Tourisme Marathon en juin 2009

 

 
Dès son invention, l’homme a utilisé l’automobile pour élargir son horizon, explorer des pays et traverser des continents.

Avec l’esprit inné de compétition de l’homme, sont rapidement apparues de grandes courses routières à travers le monde. La première fut l’incroyable Pékin-Paris de 1907. Puis suivirent de nombreux rallyes et raids : le célèbre Rallye de Monte-Carlo, la Carrera Panamericana, le Liège-Sofia-Liège, les Londres-Sydney et Londres-Mexico

Jusqu’au début des années 60, traverser l’Europe en voiture était un véritable exploit tant le réseau routier était rudimentaire.

Conçues pour voyager plus loin et plus vite, les voitures de Grand Tourisme étaient alors les reines de la route et de ces grands rallyes… Et puis, avec le développement de la circulation et l’amélioration du réseau routier, ces grandes courses ont peu à peu disparu…

Pourtant, les voitures de Grand Tourisme sont plus que jamais des machines de rêve, performantes et confortables, de vraies invitations au voyage pour les passionnés qui les possèdent.

C’est la raison qui a donc poussée les organisateurs de cette toute nouvelle compétition dénommée Gran Turism Marathon, Pascal Rostagny et Stéphane Muller a inventé cette épreuve unique en son genre

Laquelle est bien évidemment  réservée aux voitures de Grand Tourisme strictement de série. Le parcours s’effectuera entièrement sur routes goudronnées à travers l’Europe et l’Asie, découpé en étapes. Le classement sera basé sur la régularité et la navigation.

 

Les concurrents affronteront de longues étapes sur des routes où il faudra être vigilant et endurant, où la fiabilité et les qualités routières des voitures seront particulièrement mises en évidence. Cette compétition originale permettra aux propriétaires de véhicules de Grand Tourisme d’effectuer un vrai et long voyage et de participer à une réelle aventure sportive redonnant ainsi tout son sens originel au terme « Grand Tourisme ».

Ce sera surtout une véritable épreuve d’endurance tant pour les équipages que pour leur véhicule. C’est aussi toute l’atmosphère incomparable, conviviale et sportive, des grands rallyes des années 50 et 60, que les participants retrouveront dans ce nouveau ‘’ Marathon de la route.’’

Chaque étape comportera des secteurs de régularité, contrôlés par un système de tracking. Des pénalités seront attribuées selon l’écart par rapport au temps imparti et à la moyenne imposée. Des contrôles de passage réels ou virtuels seront à trouver sur le parcours uniquement en suivant le road-book (pas de point GPS).

Le classement sera élaboré en combinant ces deux critères de régularité et de navigation.
Le code de la route des pays traversés devra être respecté.
La possibilité d’organiser une véritable étape marathon sur deux  jours en totale autonomie est actuellement étudiée avec, en particulier, un créneau horaire d’arrêt obligatoire contrôlé par tracking

Les voitures acceptées

Les modèles devront être des coupés ou des cabriolets 2 portes strictement de série et en parfait état mécanique. Aucune préparation spéciale ne sera demandée, hormis la présence de matériel de sécurité comme un extincteur. Les équipages de deux personnes sont obligatoires.

La participation de véhicules de collection pourra être acceptée, sous réserve du contrôle de l’état du véhicule. Tous les concurrents devront emporter pneus et roues de secours, soit à
bord de leur véhicule si cela est possible, soit confiés aux camions ateliers de l’organisation. Quelques pièces détachées comme filtres, amortisseurs sont recommandées.

Le Comité d’Organisation se réserve le droit d’accepter ou non un véhicule.

 

Le parcours

En quittant Paris, les concurrents se dirigeront vers l’est de la France puis pénétreront en l’Allemagne pour deux étapes. Après Berlin, le parcours traversera la Pologne puis s’orientera vers le nord pour visiter les trois pays Baltes (Estonie-Lituanie – Lettonie) L’entrée en Russie se fera avec une première halte à St Petersbourg, l’inoubliable et sublime ville Impériale.

A Moscou, soit à mi-parcours, les participants bénéficieront d’une journée de repos.
Puis il faudra affronter les routes vers l’est de la Russie. Avec la traversée de l’Oural, les concurrents entreront en Asie et aborderont les grandes steppes caractéristiques de ce continent. Les deux dernières étapes seront tracées au Kazakhstan avec une arrivée dans le cadre étonnant de l’ultra moderne Astana, nouvelle capitale du pays.

Le rallye en bref

�� 7500 km en 13 étapes
�� Entre 400 et 700 km par jour
�� Une journée de repos
�� Possibilité de changer l’équipage lors de la journée de repos
�� Hébergement en hôtels
�� Assistance technique par l’organisation
�� Transport des bagages par l’organisation
�� Camion balai porte-voitures
�� Itinéraires à suivre sur road book
�� Points de passage obligatoires
�� Equipe médicale d’urgence
�� Retour des voitures en containers
�� Tracking des véhicules par satellite Iridium
�� PC course permanent

Pour tous renseignements :

Gran Tourism Marathon

Agence Silver : Pascal Rostagny – Stéphane Muler
13 Rue Cortambert – 75116 Paris – France
Tél : +33 (0)1 45 04 29 92
Email : contact@gtmarathon.com

Sport

About Author

admin

Leave a Reply