Trophée Andros : Jean-Philippe Dayraut : « Notre équipe a été réactive et efficace »

 

L’indéniable talent de Jean-Philippe Dayraut conjugué aux performances de sa nouvelle monture cette saison, la très efficace Skoda Fabia lui a donc permis d’enlever enfin son  tout premier Trophée Andros, au volant de la Škoda Fabia, débutante dans la discipline.

Le lauréat, bien que ravi de son succès, insistait ce dimanche à l’issue de la finale disputée en Auvergne à Superbesse, sur la qualité des hommes qu’il avait autour de lui cette saison

– Quelle analyse faites-vous de votre belle saison avec Škoda ?

– « J’ai pu bénéficier d’un avantage que je n’avais pas eu au cours de mes expériences précédentes. Celui de pouvoir compter sur une équipe réactive, répondant immédiatement à mes souhaits sur le plan des réglages techniques : motricité, direction (*), suspensions, etc. Nous avons trouvé l’efficacité assez rapidement, et grâce au sérieux de l’équipe – notre Fabia n’est jamais tombée en panne – nous avons pu marquer des points à chaque fois. Nous avons également été performants sur tous les circuits, ce qui n’était pas le cas ces dernières années, et le résultat est là. »

– C’est donc la première fois que vous vous êtes retrouvé dans le rôle du chef d’orchestre ?

– « Oui, et cela m’a bien plu, car je me sens autant technicien et mécanicien que pilote. J’ai débuté en préparant moi-même mes voitures, c’est un aspect qui me passionne. Grâce à l’expérience que j’ai accumulée, je suis vraiment en mesure d’apporter un plus sur le plan technique, et comme c’est moi qui tient le volant, je suis à la fois le producteur et le consommateur. C’est très simple finalement. J’exprime mes attentes, l’équipe AS Events et celle de Sport garage qui lui prête son concours le réalise parfaitement, et… çà marche ! »

 


 
– Quand avez-vous compris que vous étiez bien parti pour remporter le titre ?

– « Probablement à la reprise du Trophée début janvier à Lans-en-Vercors, quand j’ai constaté que la voiture fonctionnait vraiment très bien et que nous dominions, même avec un lest de 40 Kg. J’ai compris à ce moment-là que la Fabia allait être très efficace jusqu’au bout, et… que çà allait être dur pour les autres. Il suffisait alors de ne pas commettre de faute, et de jouer placé à chaque fois. »

– Aurez-vous à cœur de défendre votre titre l’an prochain ?

– « Bien sûr, et j’espère bien que ce sera avec Škoda. Maintenant, une 2e place ne peut plus me satisfaire, et nous nous battrons pour défendre ce titre comme nous nous sommes battus cette année pour le décrocher. »

– D’ici là, on vous retrouvera sur les circuits ?

– « Je viserai le championnat de France GT-FFSA avec Wilfried Mérafina sur une Corvette C6 du Team belge SRT J’organiserai par ailleurs une nouvelle saison de Mit’Jet Série, dont une manche se déroulera à Marrakech début mai, en lever de rideau du championnat du monde FIA-WTCC. »

Gilles Gaignault

Photos: Bernard Bakalian

(*) Les voitures du Trophée Andros sont des 4 roues directrices, et le réglage de la came de direction arrière est un paramètre très important.

 Jean Philippe Dayraut félicité par le boss de Skoda France Jean Marc Prince

Le classement général  final du Trophée Andros 20108-2009

1. Jean-Philippe Dayraut (Škoda Fabia) : 862 pts

2. Alain Prost (Toyota) : 839 points

3. Franck Lagorce (Renault Clio III) : 810 points

4. Olivier Panis (Toyota) :798 points

5. Jean-Baptiste Dubourg (Renault Clio III) : 779 points

6. Bertrand Balas (BMW) : 759 points

Trophée Andros

About Author

admin

Leave a Reply