WRC Rallye d’Irlande : Seb Loeb et Citroën caracolent en tète intouchables

 

Sébastien Loeb et Daniel Elena au volant de leur C4 Citroën poursuivent leur incroyable domination laquelle devient d’ailleurs une véritable démonstration sur les routes sinueuses du Rallye d’Irlande.

Le pilote Français en effet s’il occupe toujours la tête de cette première manche du Championnat du Monde des Rallyes WRC  ce samedi  soir à Sligo au terme de la seconde des trois étapes, n’en a pas moins encore accru son avance sur ses deux poursuivants

Toujours second son coéquipier Dani Sordo pilote numéro 2 du Team Citroën se retrouve non plus à 44’’ 4 comme la veille mais ce samedi soir, il accuse dorénavant 1′ 09" alors que le Finlandais Mikko Hirvonen, le pilote de l’équipe Ford a vu lui son retard lui passer de 1’04 » 08    à…  2’30" !!!   Un vrai gouffre  !

Que dire devant de tels écarts ?

Que le duo Loeb-Citroën est intouchable et démarre la nouvelle saison comme il avait conclu la précédente. En surclassant tous ses adversaires. Et comme nous l’écrivions déjà, cet homme la est un EXTRA-TERRESTRE

En Rallye, il y a … Loeb et puis des rivaux surclassés, dominés, laminés, incapables de lui tenir tète. Sauf dans leurs interviews. A preuve l’espoir Finlandais Latvala qui à la veille de démarrer le Rallye d’Irlande déclarait :

« J’ai beaucoup appris la saison dernière et dorénavant je serais plus sage dans mon pilotage et plus réfléchi ! »

Total dés la seconde spéciale, victime de sa fougue légendaire malgré son jeune âge, Jari Mari était déjà contraint à l’abandon. Vœux pieux et belles paroles oubliées et envolées au coin d’un … simple talus Irlandais ! 

Et eu égard au nombre restreint d’épreuves cette année, de précieux points déjà lâchés bêtement dans l’optique du titre mondial !

Mais revenons à cette journée de samedi

Parti le matin en pneus neige sous une pluie battante, comme vendredi, le Champion du Monde en titre s’est adjugé cinq des six spéciales de la journée (ES9, ES10, ES11, ES13, ES14).ne laissant que des miettes à la concurrence une nouvelle fois archi dépassée et laminée par le talent conjugué de Loeb et l’efficacité de sa monture, la fabuleuse Citroën C4

Sébastien Loeb a un moment mais un instant seulement l’espace d’une spéciale la douzième, levé le pied laissant Mikko Hirvonen en profité pour la remporter avec la Ford Focus. Lequel gagne donc enfin une spéciale Irlandaise.

Loeb et Daniel Elena filent donc tranquillou vers la victoire en Irlande ayant même on l’a vu creusé l’écart sur Dani Sordo et Mikko Hirvonen au cours de cette journée.
 
La pluie encore présente a pourtant poussé Sébastien Loeb à la faute au cours de la douzième spéciale. Le Français a perdu un peu de temps sur ce chrono  mais il a remporté  dix des douze spéciales disputées depuis le départ du rallye, Exploit qui lui permet d’envisager la dernière étape avec sérénité possédant plus d’une minute d’avance sur son équipier, Dani Sordo.

Mikko Hirvonen toujours troisième avec sa Ford officielle est loin, accusant lui  2’30 »9 de retard cependant que la Ford Stobart de Henning Solberg, se retrouve certes quatrième mais encore beaucoup plus loin à 5’57 »4 !

Derrière, l’Australien Chris Atkinson qui  prend ses marques car il découvre en Irlande le pilotage de sa nouvelle monture la Citroën C4 a profité de la sortie de route du Zimbabwéen Conrad Rautenbach, un de ses  équipiers au sein du Junior Team  Citroën, pour récupérer la cinquième place.

Quant à son autre équipier, le Champion du Monde Junior Sébastien Ogier, lui il  a perdu  pas mal de temps dans la première spéciale de la journée, la dixième et ce à la suite d’une petite erreur.  Retombé au huitième rang,  il est  ensuite remonté lors des spéciales de l’après-midi dans le classement ou il occupe ce samedi soir, à nouveau la sixième devançant tout de même, ce qui n’est pas un mince exploit, la Ford Stobart de Matthew Wilson.

Dépité et déçu de son résultat, Mikko Hirvonen lâchait à Sligo en regagnant le parc de regroupement :

"J’ai eu des problèmes de direction assistée aujourd’hui. Je me suis rapproché de Dani Sordo. Peut-être pourra-t-on continuer ainsi dimanche. On verra, mais je dois d’abord essayer de terminer ce Rallye".

De son côté Sébastien Ogier racontait sa dure journée :

« On s’est posés bêtement sur un petit talus, sur un freinage très glissant dans l’ES9. La voiture est un peu partie en glisse mais rien de grave. J’ai un peu galéré pour repartir car on était un tanké dans la boue. On a perdu 1 min 15 sec pour repartir. Et puis, après ça, le problème est que j’ai ouvert ma porte pour appeler les spectateurs. Finalement, je n’en ai pas eu besoin car je suis sorti tout seul, mais je ne suis jamais parvenir à la refermer. Il y avait un problème avec la serrure. Du coup, j’ai fait la deuxième moitié de la spéciale en tenant la porte. C’était un freinage glissant qui n’était pas dans les notes. C’est toujours un cumul des deux (notes et pilotage), mais c’est vrai qu’on ne l’avait pas noté. Avec deux passages de reconnaissance ici, ce n’est pas facile : il y a énormément de trucs à noter. Les routes sont rapides, étroites, bosselées, glissantes. Il y a énormément d’informations à mettre dans les notes et ça arrive d’en oublier quelques-unes. Les pneus "neige" ne sont pas les plus rassurants à conduire mais c’est vrai qu’ils ne sont pas mal »

Pour ce qui le concerne, Yoann Bonato avec sa Suzuki Swift, lui il continue d’apprendre. Il est toujours la et figure à la vingt troisième place dans le classement à 35’44’9’ de Sébastien Loeb précédé par la Citroën C4 de Rautenbach qui accuse elle maintenant 34’04’’6 de retard sur le leader

Gilles Gaignault

La Mitsubishi de Shaun GALLAGHER 

Le classement général provisoire samedi soir

1 Sébastien LOEB (Citroën C4)  2:20:02.8

2 Dani SORDO (Citroën C4)  à 1:09.1

3 Mikko HIRVONEN (Ford Focus) à 2:30.9

4 Henning SOLBERG (Ford Focus) à 5:57.4

5 Chris ATKINSON (Citroën C4) à 6:02.1

6 Sebastien OGIER (Citroën C4) à 9:13.4

7 Matthew WILSON (Ford Focus) à 9:51.3

8 Khalid AL QASSIMI  (Ford Focus) à 11:50.0

9 Eamonn BOLAND (Subaru Impreza) à 12:40.4

10 Aaron MACHALE (Ford Focus) à 13:40.4

11 Urmo AAVA (Ford Focus) à 14:16.9

12 Gareth MACHALE (Ford Focus) à 14:51.2

13 Shaun GALLAGHER (Mitsubishi Evo IX) à 17:45.9

14 Tim MCNULTY (Subaru S12B) à 17:50.4

WRC

About Author

admin

Leave a Reply