WRC Rallye d’Irlande : Il y a Sébastien Loeb et les autres déjà loin derrière !

 

Après avoir souffert ce vendredi matin dans la toute première spéciale car il ouvrait la route, et remportée par la Ford de Latvala avec une confortable avance sur son suivant Aava ( + 17’’6), Sébastien Loeb au volant de sa Citroën, seulement sixième a 42’’ par la suite survolait les spéciales irlandaises pluvieuses grâce à un choix judicieux de pneumatiques parfaitement adaptés.

Sébastien a vraiment fait étalage de sa classe et de son immense talent et brillé au fil des épreuves spéciales, terminant cette première journée très largement en tête du rallye Irlandais. L’Alsacien Champion du Monde en titre a en effet réalisé cinq temps scratch  dans les spéciales  ES2 – ES3- ES4 – ES5 et  ES 6 devançant à chaque fois les mêmes pilotes. Tout d’abord son propre coéquipier chez Citroën, l’Espagnol Dani Sordo et son dauphin au Championnat du Monde 2008, le Finlandais de chez Ford, Mikko Hirvonen.  Par la suite Les deux dernières spéciales (ES7 et ES8) ont été annulées en raison de la pluie.

Victime d’aquaplaning au cours de la sixième spéciale, l’éphémère leader de la matinée qui s’était emparé du commandement après le retrait de Latvala, le jeune Estonien, Urmo Aava qui conduit l’une des Ford du Team Stobart a lui aussi déjà perdu le rallye car il occupe désormais la … onzième place et loin à …6’00 »2 !

 

Auparavant le tout premier vainqueur du jour, le Finlandais Jari Mari Latvala  a été victime d’une double crevaison qui a entraîné des dommages sur la direction et sur un arbre de transmission de sa Ford. Le jeune finlandais parvenait à rejoindre le Point Stop mais c’en était hélas déjà fini ! Il ne poursuivrait pas le Rallye ; Et n’irait pas plus loin. Il abandonnait la mort dans l’âme des la seconde spéciale de cette première étape !!! Et rejoignait son aiistance installée au beau milieu d’une ferme.

Dur, dur pour l’équipe Ford ce début de Rallye d’Irlande.

Et Citroën de placer deux de ses C4 au commandement avec Seb Loeb et Dani Sordo, ce dernier magnifique dauphin suite aux abandons des Ford d’Urmo Aava  et de Jari-Matti Latvala 

Au classement général, Sébastien Loeb s’est déjà envolé et semble intouchable. Dani Sordo  son suivant de lieutenant se retrouve second mais à 44 »4. Cependant que le rescapé de l’armada Ford, Mikko Hirvonen  occupe la troisième place certes mais encore plus loin relégué …à 1’04 »8. !

Derrière on trouve, Henning Solberg également sur Ford puis de nouveau trois Citroën C4 avec dans l’ordre en embuscade, celle de Rautenbach – Ogier et Atkinson. Suivent deux autres Ford Focus dont celle de Matthew Wilson et une Subaru classée dixième.

Onzième après la première boucle, Sébastien Ogier n’a cessé de progresser au classement dans l’après-midi pour conclure sa journée au sixième rang : 

« Avec l’équipe, nous avons pu inverser la tendance. Les réglages de la Citroën C4 WRC étaient bons et nous avons eu des pneumatiques adaptés aux conditions. Je suis presque déçu de ne pas pouvoir continuer ce soir. Nous allons désormais essayer de récupérer le temps perdu dans la matinée. »

Quant à l’autre pilote Français, Yoann Bonato qui roule en Junior, il se retrouve ce vendredi soir vingt sixième au général au volant de sa petite Suzuki Swift à 21’45 »8 de Loeb

 Au soir de cette première journée dantesque, Sébastien Loeb a livré ses premières impressions :

« Il est étonnant de constater qu’un pneu neige fonctionne mieux qu"un pneu asphalte sous la pluie. Je me suis rapidement aperçu que je ne pouvais pas attaquer en gomme  prévue pour asphalte, au départ de la première spéciale car dans l’obscurité matinale , j’avais du mal à visualiser et distinguer  les nombreuses coulées d’eau et la voiture partait constamment en aquaplaning, même à basse vitesse. Je ne voulais pas prendre le risque de sortir de la route dès la première spéciale du Championnat et j’ai sagement préféré prendre mon mal en patience. Par la suite, j’étais beaucoup plus en confiance avec ma C4  chaussée de pneus Sottozero (pneus neige). Les réactions étaient beaucoup plus progressives et j’ai ainsi  pu attaquer à ma guise. Malgré ma position de leader et mon avance sur Hirvonen, je reste prudent car je ne suis pas à l’abri d’une erreur. Il était sans doute raisonnable d’annuler les deux dernières spéciales du jour, même si je n’aurais pas été contre le fait de les disputer. J’ai surtout une pensée pour les spectateurs qui nous attendaient sur le bord des routes et qui doivent être bien dépités. J’ose espérer qu’on les aura prévenus à temps et qu’ils ne poireauteront pas des heures pour rien »

De son coté son second d’équipier, Dani Sordo, ajoutait :

«  C’était vraiment de la folie  ce matin dans les spéciales 1 et 3 Au passage des flaques d’eau, la voiture faisait un peu ce qu’elle voulait J’ai perdu quelques secondes en calant dans une épingle de la troisième spéciale, mais je suis satisfait d’être toujours en course. J’ai pris beaucoup de plaisir cet après-midi, la voiture était plus facile à conduire et j’avais de bonnes sensations. Je suis satisfait d’avoir passé Urmo Aava et Mikko Hirvonen et de me retrouver second en protection de Seb »

Quant au patron des deux leaders ce vendredi soir, Olivier Quesnel, lui il concluait :

«  Citroën occupe ce soir les deux premières positions, c’est un résultat parfait certes mais qui demande confirmation lors des deux prochaines étapes. Je crois que nous revenons de loin. Ce matin, nous avons tout simplement commis une erreur dans le choix des pneumatiques en choisissant des  gommes standards au lieu de la neige. Après une première spéciale difficile, Sébastien s’est craché dans les mains et il s’est immédiatement remis dans la course. L’après-midi, à armes égales, il a démontré qu’il est plus que jamais le pilote de référence en WRC. Dani lui  a parfaitement joué son rôle d’équipier  et le fait que nous occupions les deux premières places provisoires illustre bien la compétitivité de la C4 WRC. Au bout du compte, je dirais que nous commençons 2009 comme nous avons terminé 2008 !»

Dans le camp Ford, c’était tout le contraire, la soupe à la grimace. Seul Mikko Hirvonen semblait satisfait :

« Il y avait énormément d’eau, à tel point que de nombreuses flaques ressemblaient plutôt à des gués. J’ai perdu complètement le contrôle de ma voiture à plusieurs endroits. Je n’étais pas du tout content de mon choix de pneus. Je pense que j’aurais mieux fait d’opter pour des gommes hiver.»

Option indispensable et que Miko adoptera ensuite

«  Je me suis senti vite plus en confiance avec ces pneus la. Malgré une température ambiante de 7° et des routes détrempées, ils ont étonnement bien fonctionné. J’ai perdu quelques secondes dans la dernière spéciale où j’ai calé après avoir tiré le frein à main pour éviter de tirer tout droit à un carrefour. Cependant Dani Sordo reste dans ma ligne de mire, seulement vingt  secondes devant moi. Ce samedi, le parcours sera plus rapide et j’espère que je pourrais regagner du temps sur lui. Je regrette que les deux dernières spéciales aient été annulées ce soir car j’aime conduire de nuit »

Quant au malheureux Jari-Matti Latvala, lui il affichait une mine des mauvais jours:

«  Mon accident s’est produit dans un virage gauche rapide avec un talus sur le côté extérieur. La voiture s’est mise en travers sur une flaque d’eau. En essayant de corriger j’ai dû couper le virage et j’ai tapé un rocher par l’avant. Le choc a projeté la voiture vers le talus. J’ai fini les dix derniers kilomètres de la spéciale avec une double crevaison. Le bras de suspension était cassé. Le cardan était également sorti de son logement mais nous avons réussi à le réparer. Je suis extrêmement déçu de cette faute vis à vis de mon équipe. J’ai le sentiment de l’avoir laissé tomber. J’aurais dû me montrer plus prudent »

Le mot de la fin nous le laissons à son patron, Malcolm Wilson qui dirige l’équipe Ford. Laquelle des le premier jour a perdu gros !

«  Nous avons réalisé le meilleur départ sur asphalte en tout début de rallye. Nous n’avons malheureusement pas confirmé. Jari-Matti avait fait un bon choix de pneus mais il s’est fait piéger par les conditions. Son abandon a mis notre équipe sous pression mais Mikko a bien réagi en préservant sa troisième place »

Gilles Gaignault

 

Le classement général provisoire après la première étape

1. Loeb-Elena (Citroen C4 Wrc) in 1.09’35”2
2. Sordo-Marti (Citroen C4 Wrc) a 44”4
3. Hirvonen-Lehtinen (Ford Focus Wrc) a 1’04”8
4. H. Solberg-Menkerud (Ford Focus Wrc) a 3’09”4
5. Rautenbach-Barritt (Citroen C4 Wrc) a 4’18”3
6. Ogier-Grassia (Citroen C4 Wrc) a 4’23”2
7. Atkinson-Prevot (Citroen C4 Wrc) a 4’51”2
8. Wilson-Martin (Ford Focus Wrc) a 4’56”0
9. McHale-Murphy (Ford Focus Wrc) a 5’05”1
10. Boland-Morrissey (Subaru Impreza Wrc) a 5’54”5

WRC

About Author

admin

Leave a Reply