IRC Monte Carlo : Pour Ogier la victoire finale se dessine ! Plus que 19,13 km …

 

Pour cette avant dernière spéciale courue pour la seconde fois en cette ‘’ Nuit du Turini ‘’ le Champion du Monde Junior n’a comme lors de la première montée en début de nuit, pas lâché trop de temps sur les 34,68 km que comportait cette treizième  spéciale et  à nouveau disputée entre le Col de Braus et la Bollène Vésubie

En effet Sébastien ne lâche que …  5’’8  sur son dauphin au général et propre coéquipier au sein de l’équipe Kronos, Freddy Loix.

Le belge finissant très exactement à 53’9 du meilleur temps réalisé par le troisième du classement général provisoire, le troisième homme de Peugeot, Stéphane Sarrazin.

Le pilote officiel Peugeot l’emporte dans cette redoutable montée du Turini avec – excusez du peu – 29’’9 d’avance sur la Skoda du Tchèque Kopecky,39’’9 sur la Fiat Abarth Punto Grande de Giandomenico Basso, 41’’7 sur celle d’Anton Alen et donc 53’’9 et 59’’7 sur les deux premiers du général, dans le désordre .

 

Avant de disputer l’ultime spéciale, entre Lantosque et Lucéram sur 19,13 km, Sébastien Ogier le pilote BF Goodrich et sa Peugeot 207 S 2000  possède 1’56’’ 6 sur Loix et  2’46’’1 sur Sarrazin et surtout 3’18’’ sur Kopecky  et sa Skoda!

Autant dire que sauf malheur, une sortie de route voire une casse mécanique toujours possible, le Champion du Monde Junior se dirige vers la victoire dans ce Monte Carlo ou Peugeot vise … le triplé.

Car maintenant il faut rentrer dare dare à Monaco et ramener les trois Peugeot sur le podium monégasque.

Et permettre à la firme Sochalienne de renouer avec la victoire dans ce rallye de légende que Peugeot n’a plus gagnée depuis le succès de son Finlandais préféré alias Ari Vatanen !!

C’est loin, car son triomphe remonte à … 1985 et la glorieuse époque des inoubliables 205 Turbo 16.

Gilles Gaignault

Sport

About Author

admin

Leave a Reply