Du rêve à la réalité avec le BFGoodrich Drivers Team

 

En remportant le 77e Rallye Monte-Carlo, le Français Sébastien Ogier a offert à l’opération
‘’ BFGoodrich Drivers Team  ‘’ son tout premier succès, qui plus est sur l’épreuve routière la plus mythique au monde !

Nul doute que cette  fantastique victoire fera date dans l’histoire de la marque de
pneumatiques américaine BFGoodrich et qui appartient au groupe manufacturier Michelin.

Pour le lancement de sa deuxième édition, le ’’ BFGoodrich Drivers Team ‘’ ne pouvait espérer meilleur résultat avec la victoire d’un jeune pilote que le Rallye Monte-Carlo a toujours fait rêver.

Sébastien Ogier est né à Gap, Hautes Alpes, et toute son enfance fut bercée par le Rallye
Monte-Carlo
qui traversait la ville chaque mois de janvier. Un jour c’est sûr, il serait au départ de cette course  légendaire et mythique….

Les années ont passées.

Et l’heureuse mais inattendue nouvelle tomba le vendredi 9 janvier 2009  en fin de matinée à l’issue du vote organisé avec les journalistes Français dont autonewsinfo, à Paris :

Sébastien Ogier avait été élu pour piloter la Peugeot 207 S2000 du BFGoodrich Drivers Team
au Rallye Monte-Carlo :

« Nous l’avons joint sur son portable, entourés des membres du jury.

Sébastien qui se trouvait alors au volant de sa voiture dans sa bonne vile de Gap, n’y croyait pas »,

Se souvient Jacques Morelli, Responsable du programme IRC pour BFGoodrich.

Une semaine plus tard, Sébastien Ogier et son copilote Julien Ingrassia s’installaient à bord de la Peugeot 207 S2000 Championne IRC en titre couvée par le team Kronos Racing pour une séance d’essais et de prise en main.

116 kilomètres étaient parcourus dans des conditions hivernales. Sérieux et
appliqué, Sébastien  testa toute la gamme de pneumatiques BFGoodrich et écouta
attentivement les conseils prodigués par les ingénieurs du Team Kronos et son technicien BFGoodrich :

Il faut rappeler que les choix de pneumatiques ont toujours été déterminant sur ce rallye.

Mercredi 21 janvier, il fait encore nuit sur le port de Monaco.

La première spéciale est annoncée  verglacée et la suivante… sèche. !

Se pose alors le premier mais pas le dernier inévitable casse-tête du choix des pneumatiques ! Lequel pour Seb ne fait  cependant que commencer…

En pneus neige ‘’ g-Force Winter ‘’ non cloutés, Sébastien Ogier s’installe au pied du podium de cette mise en jambes

Le lendemain soir, après un choix de pneus audacieux, le pilote du ’’BFGoodrich Drivers Team ‘’  s’empare de la tête du rallye. Il confirme sa suprématie dans la spéciale de Laborel sous les yeux émus de ses parents, puis sort en grand vainqueur de la fameuse « Nuit du Turini ».

Il est 1h30 du matin ce samedi  sur le podium de Monaco, Sébastien Ogier ne rêve plus :

Lui, l’enfant de Gap vient de gagner le mythique Rallye Monte-Carlo grâce à l’opération ‘’ BFGoodrich Drivers Team.’’
 
Sébastien Ogier :

« C’est rêve qui se réalise et je vais m’en souvenir longtemps ! Il y a 15 jours je ne savais même pas que j’allais participer au Rallye Monte Carlo. Sans cette opportunité qui m’a été donnée par le programme ‘’ BFGoodrich Drivers Team ‘’ et les journalistes, je n’aurais jamais pu être au départ du plus mythique des rallyes ! Cette édition s’est courue dans des conditions climatiques difficiles et piégeuses, caractéristiques d’un vrai Monte Carlo– glace, neige, pluie – et le choix des pneumatiques a été déterminant. Merci aux techniciens BFGoodrich pour leurs excellents conseils ! »

De son côté, Frédéric Henry-Biabaud, le  Directeur du département compétition du groupe Michelin – BFGoodrich a tenu à analyser ce résultat fabuleux pour l’opération qu’il a lancé

« Ce résultat, c’est la magie du BFGoodrich Drivers Team ! Sébastien Ogier, le pilote élu pour la manche française du BFGoodrich Drivers Team vient de remporter le rallye le plus prestigieux  au monde : le Monte Carlo. Quoi de plus magique que ce résultat ? Il y a 15 jours il rêvait de participer au Monte Carlo. Il a été élu par un jury de 16 journalistes français et aujourd’hui il gagne le Rallye de Monte Carlo ! Cette victoire est également celle de ce programme : le BFGoodrich Drivers Team. C’est une grande aventure humaine et c’est ce que nous souhaitions en le mettant en place
Après six  épreuves BFGoodrich Drivers Team depuis son lancement début 2008, nous avons
aujourd’hui atteint un résultat dont nous avions rêvé : une victoire ! »

Gilles Gaignault

Sport

About Author

admin

Leave a Reply