IRC – Rallye Monte Carlo : Nicolas Vouilloz et Peugeot au commandement

  

Champion IRC en 2008, le Français  Nicolas Vouilloz au volant de son habituelle Peugeot 207 S2000 de l’équipe Kronos n’a laissé à personne le soin de remporter ce mercredi matin la  toute première spéciale du Rallye Monte Carlo.

Nicolas Vouilloz  est donc le premier leader du 77e Rallye Monte-Carlo, première manche du Challenge intercontinental des rallyes (IRC) et ce dès la première épreuve spéciale longue de 24,77 km et disputée ce  mercredi matin dans les Alpes-Maritimes.

Champion IRC en titre, le jeune Français s’est élancé avec le numéro 1 sur une route très glissante entre Tourette du Château et Saint-Antonin. Il ne s’est toutefois pas laissé piéger et a devancé…. trois  pilotes Finlandais !

 Avec dans l’ordre Juho Hanninen sur la nouvelle Skoda Fabia puis Toni Gardemeister et Anton Alen, tous deux au volant des Fiat Abarth Grande Punto.

Le Champion du Monde Junior WRC,  le Français Sébastien Ogier, pour son tout premier Monte-Carlo et sa première participation au volant lui aussi d’une Peugeot 207 S2000 du Team Kronos  et aux couleurs du ‘’BF Goodrich Drivers Team’’, a pris une très belle cinquième place, des plus encourageantes dans cette première spéciale ‘’ oh ‘’ combien difficile.

 

Le clan  Fiat Abarth a déjà perdu l’un  de ses atouts !  l’Italien Luca Rossetti anciennement pilote Peugeot en 20008. Le Champion d’Europe en titre a été malheureusement pour lui victime d’une sortie de route dés le kilomètre 8. Heureusement sans danger pour l’équipage. Pour lui la course est déjà finie. La spéciale n’a pas été interrompue suite à cet incident. Et pour Peugeot, c’est l’un de ses plus sérieux adversaires qui quitte prématurément la course

Luca Rossetti, l’un des trois pilotes officiels de la marque au scorpion, est donc la première grosse victime de marque de ce rallye Monte Carlo qui s’annonce très délicat à cause des conditions d’adhérence très changeantes.

Tout comme l’ancien Champion du Monde des Rallyes Français, Didier Auriol, annoncé comme ayant … officiellement abandonné lors de cette première spéciale. A la suite d’ennuis de suspensions selon Françoise Conconi

Autre pilote retardée ce mercredi matin, le Tchèque Jan Kopecky  membre lui de l’équipe Skoda. Au volant de sa  Fabia, il a déjà concédé… quatre minutes !

Deux autres épreuves spéciales figurent encore au menu ce mercredi.

A partir de 13h12 (ES2) puis ensuite à16h05 (ES3), avec assistance en  fin d’étape à Valence dans la Drôme, ou est prévu le regroupement des concurrents.

Gilles Gaignault

Classement de la première spéciale

1. Vouilloz-Klinger (Peugeot) 22’22 »9
2. Hanninen-Markkula (Skoda) à 2 »3
3. Gardemeister-Tuominen (Abarth) à 16 »3
4. Alen-Alanne (Abarth) à 17 »9
5. Ogier-Ingrassia (Peugeot) à 22 »6
6. Loix-Smets (Peugeot) à 50 »9
7. Meeke-Nagle (Peugeot) à 55 »8
8. Sarrazin-Renucci (Peugeot) à 56 »3

Sport

About Author

admin

Leave a Reply