F1 : La hache de guerre à nouveau bientôt sortie ?

 

Rien ne va plus en F1 !

Outre la grave crise économique qui plane au dessus des équipes et qui après le retrait de la firme Japonaise Honda pourrait bien nous valoir quelques surprises cette année notamment du coté des sponsors, il semble bien que la grande entente avec le grand argentier, soit du domaine du passé…

En effet au moment ou les écuries vivent une période délicate et doivent envisager au plus vite de baisser leurs couts, la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile) a d’ailleurs déjà pris les devants, en changeant sans crier gare, les   »sacro-saints »  règlements qui auparavant étaient gelés, à cause des fameux «  Accords dits de la Concorde et datant de… 1980, une nouvelle partie de bras de fer, semble devoir se faire jour !!!

On le sait, tout dernièrement le patron de la Scuderia Ferrari, Luca di Montezemolo et également boss de la FOTA (Association des équipes) a laissé entendre qu’il fallait revoir le système de distribution des recettes et gains qu’engendre la F1 , estimant  insuffisant ce que les équipes qui font le spectacle, touchent, c’est à dire 50% de ces revenus

Du coup, le grand argentier et grand manitou  alias Bernie Ecclestone qui au fil des ans depuis qu’il présidait lui la FOCA (Formula One Constructors Association) s’est considérablement enrichi et construit un empire – n’est t’il pas la sixième plus grosse fortune de Grande Bretagne ! – sort de sa réserve et se révolte.


Bernie Ecclestone vient d’affirmer et assurer qu’il y a très peu de chance de voir le revenu des écuries s’accroître au cours des prochaines années…

Bien au contraire !

Et il prévient. Dans un entretien explosif et publié par le très sérieux quotidien Britannique  » Financial Times ‘’ ce mardi, ces propos sont de la ‘’ dynamite ‘’ !

Pourtant, la  toute puissante FOTA veut tout faire justement pour renégocier les contrats dès 2012 et obtenir et exiger davantage que les 50% actuels que les équipes reçoivent à l’heure actuelle.

Mais Bernie ne l’entend pas de cette oreille et n’a pas peur d’attaquer :

« Nous n’avons pas besoin de payer plus les Teams. Nous avons  même à leur donner moins. Dans le passé, le bon vieux temps, tout ce que nous devions faire était de discuter avec les personnes qui avaient l’argent. Mais maintenant, elles débarquent et se présentent avec leurs  batteries d’avocats et leurs masseurs et elles ne peuvent s’entendre sur rien »

Et Ecclestone de conclure :

« Elles pourraient demander plus d’argent mais elles ne l’auront pas.»

Nul doute que ces paroles vont rapidement trouver … écho !

Et que la hache de guerre va être à nouveau déterrée et de mise.

On voit mal la FOTA et son dynamique Président, Luca di Montezemolo ne pas réagir avec force et vigueur…

Il en va peut-être même de l’avenir de certaines équipes, financièrement au plus mal et franchement dans une situation financière délicate et catastrophique. Pour ne pas dire à l’agonie ! C’est notamment le cas de l’écurie Williams… dont on n’a cessé tout l’hiver en Angleterre de parler d’énormes difficultés financières. Il est vrai que son principal partenaire RBS (Royal Bank of Scotland) est dans la panade…

Comme bien d’autres établissements bancaires, il est vrai. Mais tous ne sponsorisent pas un Team de F1 ! Heureusement…

Gilles Gaignault

Photos: Bernard Bakalian

F1

About Author

admin

Leave a Reply