LMS : Le Team ORECA à la découverte du moteur AIM

 

Trois mois après avoir signé un partenariat moteur avec AIM, le Team Oreca s’apprête à effectuer son premier roulage avec le V10 nippon.

Les 26 et 27 janvier, une Courage-Oreca sera en effet en piste sur le circuit HTTT Paul Ricard, avec Olivier Panis et Nicolas Lapierre au volant. Les deux hommes se chargeront de réaliser cette première séance d’essais.

Un roulage où les nouveautés seront nombreuses !

« Depuis plusieurs mois, l’équipe a fourni une grande somme de travail et nous sommes impatients de découvrir le verdict de la piste »

Explique David Floury, Responsable de Projet du  ‘’Défi Le Mans’’.

Après plusieurs semaines de recherche, le bureau d’études a finalisé l’intégration
du moteur AIM en décembre, l’assemblage ayant débuté dès les premiers jours de l’année 2009.

« Il a fallu tenir compte de l’angle du moteur qui est différent, ainsi que de son centre de gravité qui est plus bas »

Tient à préciser David Floury.

« En conséquence, nous avons revu toute la périphérie moteur, y compris la position de la boîte à air ou des échappements. Nous en avons profité pour mettre en pratique tous les enseignements tirés au cours de la saison écoulée. En parallèle, nous avons défini les axes de travail en étroite collaboration avec AIM. En plus de bénéficier d’un moteur plus léger, ce partenariat nous offre des perspectives de développement intéressantes, avec une belle capacité à évoluer. Nous avons hâte de voir les qualités du V10 AIM ! »

A l’occasion de ce premier roulage avec AIM, le Team Oreca va intégrer les premières évolutions qui composeront la toute nouvelle Courage-Oreca, dont les débuts devraient être effectués à Barcelone en avril prochain.

Ces nouveautés importantes concernent particulièrement les liaisons au sol :

« Nous avons conçu de nouvelles suspensions, au sens général du terme. La configuration des trains avant et arrière a été revue en profondeur, avec de nouveaux éléments. Nous n’avons pas fait de compromis pour la nouvelle voiture et nous avons donc décidé de tout redessiner, y compris les portes moyeux ou les jantes, avec un double objectif : une meilleure fiabilité et une intervention plus rapide lors des ravitaillements. »

Après cette séance d’essais, « qui s’annonce riche d’enseignements » dixit David Floury, le Team Oreca poursuivra sa préparation pour la saison prochaine avec un nouveau
passage en soufflerie.

Un programme intense en perspective pour toute l’équipe !

Gilles Gaignault

Sport

About Author

admin

Leave a Reply