LMS : Cap sur les Le Mans Séries pour le Pegasus Racing

 

L’équipe Strasbourgeoise ‘’Pegasus Racing ‘’ de Claude et Julien Schell, en association avec le pilote de sport-prototype Philippe Thirion, va se lancer en 2009 en LMS (Le Mans Series).

Et c’est une Courage-Oreca LC75 équipée d’un moteur AER 2 litres turbo, conforme à la catégorie LMP2 qui a été retenue pour ce nouveau défi !

Pegasus Racing vient de remporter son deuxième titre en ‘’Challenge Européen d’Endurance Moderne Proto’’, et son accession à l’élite de l’endurance ne la verra cependant pas pour autant déserter les rangs de l’excellente série VdeV d’Eric Van de Wyver !

Bien au contraire : Le Team Pegasus y défendra son titre et en alignant … trois Ligier, soit une de plus qu’en 2008 !!!

Agréable surprise d’inter-saison en cette période ou les mauvaises nouvelles sont foison dans le petit monde de la course automobile…

Cette escalade de la pyramide apparaît cependant logique au regard des multiples succès engrangés depuis sa création par l’équipe Pegasus Racing.

Et ce tant en monoplace comme en sport-proto.

 

Elle a toutefois été rendue possible grâce à la rencontre avec Philippe Thirion, un pilote alsacien installé à Lyon.

Lequel écume les circuits depuis une bonne quinzaine de saisons.

Pour avoir animé la structure ’’ Top Loc ‘’ pendant plusieurs années, il possède aussi l’expérience de la gestion d’une équipe.

Après avoir été adversaires dans le ‘’Challenge d’Endurance’’ du VdeV, Julien Schell et Philippe Thirion se partageront donc désormais le cockpit de la Courage-AER engagée dans l’édition 2009 des LMS  (Le Mans Séries), et peut-être aussi qui sait aux  prochaines 24 Heures du Mans…

« En tant que pilote comme pour le Team, je suis extrêmement heureux de pouvoir accéder aux Le Mans Séries »

Précise Julien Schell. Et  de s’empresser d’ajouter :

« Il s’agit du Championnat International de référence en endurance. On y retrouve les plus belles autos et des pilotes de grand renom. Quand nous avons commencé à évaluer les bases du projet, nous avons contacté de nombreux constructeurs et motoristes. A l’époque, nous courions en Peugeot THP Spider Cup, en lever de rideau des épreuves des Le Mans Séries, et Yves Courage nous avait fait une offre intéressante pour racheter un châssis équipé d’un moteur AER.
Puis la reprise de Courage par Oreca est intervenue à l’hiver 2007-2008. Nous nous sommes alors concentrés sur la découverte de la Ligier JS49 que nous avons menée au titre en Challenge d’Endurance VdeV. En fin de saison, les responsables d’Oreca sont revenus vers nous pour nous proposer la même Courage, qui entre-temps avait servi de voiture de développement. C’est une solution intéressante car la voiture est complète, prête à courir. Oreca nous fait bénéficier de sa connaissance en terme de set-up, nous fournit un package de pièces de rechange et sera à nos côtés sur les circuits. Nous allons pouvoir faire un « shakedown » ensemble la semaine prochaine sur le circuit Paul Ricard avant de ramener la voiture dans nos ateliers. Pour nous, 2009 sera une saison d’apprentissage, mais nous espérons bien être retenus par l’ACO pour participer aux 24 Heures du Mans. »

Si l’équipe Pegasus Racing voudra démontrer, dès  l’épreuve de Barcelone, qu’elle a tout à fait sa place dans le concert relevé des épreuves de 1000 kilomètres des Le Mans Séries, elle a déjà largement fait ses preuves dans les courses de 3 – 6 et 8 heures du Challenge Européen d’Endurance Proto VdeV.

Elle y  remettra donc son titre en jeu avec ses  trois nouvelles Ligier JS51, dont deux sont d’ores et déjà attribuées aux Champions 2008, Julien Schell et David Caussanel, et aussi à Jean et Jean-Christophe Metz, qui avaient obtenus eux, la médaille de bronze en 2006.

On ne peut que féliciter et encourager cette dynamique écurie. Et lui souhaiter de poursuivre son irrésistible ascension….

 Gilles Gaignault

Sport

About Author

admin

Leave a Reply