Endurance : Oreca ferme Courage au Mans !!!

 

C’est un peu une ‘’ bombe ‘’… qui vient de tomber en Sarthe !

Un peu plus d’un an après avoir racheté l’entreprise Courage Compétition, Hugues de Chaunac, le PDG d’Oreca vient de décider de fermer la structure Courage dans le Technoparc du circuit  du Mans.

Une nouvelle page de l’histoire de l’équipe mancelle vient donc à nouveau de se tourner, au grand dam d’Yves Courage.

Ce dernier que nous avons réussi à joindre ce mercredi soir, alors qu’il rentrait d’une réunion à Paris et regagnait sa bonne ville du Mans, était terriblement abattu par cette nouvelle, à laquelle il ne s’attendait absolument pas.

Et pour cause comme il nous l’explique

Et qui cloture une tranche de vie… La vie de celui qui a consacré toute sa vie à la célèbre épreuve mancelle des 24 Heures du Mans. Et qu’a remarquablement raconté dans un ouvrage intitulé  25 ANS AU MANS   notre excellent confrére du Maine Libre, Michel Bonté.

 

«  Lorsque j’ai choisi de vendre Courage Compétition à Hugues plutôt qu’à l’autre candidat qui s’était proposé, c’est avant tout parce qu’il m’avait assuré non seulement de la continuité en Sarthe de mon entreprise mais également parce qu’il parlait de continuité et de développements futurs. Et très sincèrement si j’ai fait affaire avec Hugues, c’est principalement pour ces raisons Il m’avait  donné des garanties de poursuite en Sarthe. Alors d’apprendre  de sa part un an à peine après la vente, qu’il cesse toutes activités sur le site du Mans, c’est franchement un terrible coup dur. Une vraie douche froide à laquelle je ne m’attendais pas. Un terrible coup de massue. Quelle énorme déception lorsqu’Hugues m’a téléphoné pour m’informer.
Que vont devenir les fidèles des années Courage, ceux de mes collaborateurs qui bossaient à mes cotés depuis des années. Comme Jean Luc Chedorge (30ans de maison) ou Pascal Emilienne (25ans). Sans oublier Joël Poirier et Jérôme Fougeray ? »

 Le mardi 1er avril 2008: Présentation de l’équipe Oreca-Courage dans les ateliers Sarthois

Quoiqu’il en soit, en décidant de renoncer à l’antenne Oreca- Courage basée dans la Technopole du Circuit Bugatti, Hugues de Chaunac met définitivement fin à l’aventure d’Yves Courage, commencée en 1981 dans une ferme d’Ypré l’Evêque au nord du Mans. Pas très loin de Champagné ou un autre illustre Sarthois, le regretté Jean Rondeau préparait ses bolides éponymes…

Avant que la bande à Yves ne rejoigne le boulevard Demorieux d’abord. Puis ensuite la Technopole au début des années 90

Dorénavant toute la partie qui se trouvait au Mans et notamment la fabrication et le montage des toutes nouvelles FLM (Formule Le Mans) va être définitivement rapatriée vers la Provence et l’unité varoise de Signes.

Pour conclure, il est évident que le patron d’Oreca qui est à la tète de plusieurs autres sites (Signes dans le Var et Magny Cours dans la Nièvre) n’a pas pris cette décision de gaité de cœur.

Eu égard à la terrible conjoncture économique qui s’annonce pour les épreuves de sport automobile, nul doute que l’ami Hugues de Chaunac a du recentrer ses différentes activités. Et sacrifié malheureusement la mort dans l’âme, l’une de ses bases.

On ne peut que le regretter et le déplorer. Mais il en va très certainement de l’avenir et de la survie d’Oreca. Laquelle doit faire face à la crise économique et assurer l’avenir de ses activités.

En tout cas, le nom Courage ne disparaitra complètement, les bolides engagés par Oreca s’appelant encore… Courage-Oreca ;

Ultime souvenir et clin d’œil au riche passé de l’entreprise Courage !

Gilles Gaignault

Photos: Jean Pierre Herlin – Thierry Coulibaly – Philippe Janot

Sport

About Author

admin

Leave a Reply