Dakar 2009 : La onzième étape annulée !!!

 

Décidemment chaque jour qui passe apporte des modifications au programme et au parcours initialement prévu !

On aura tout connu!

Et après une neutralisation puis des étapes amputées et considérablement raccourcies, voici venu maintenant le   tour et le jour de … l’annulation !

 En effet ce mardi soir, les organisateurs du Dakar ont décidé d’annuler la onzième spéciale, qui devait se disputer ce mercredi 14 janvier entre Copiapo et Fiambala au Chili.
 
Le motif ?

La longueur de l’étape de ce mardi pourtant déjà considérablement courte par rapport au menu proposé avant le départ à Buenos-Aires et le fort brouillard prévu pour ce  mercredi ont donc poussé la direction de course à annuler cette étape !

L’heure du départ de la spéciale n’a pas pu être repoussé, à cause du passage de la Cordillère des Andes et du retour en Argentine, après plusieurs jours au Chili.

Cette étape devait comporter une courte liaison (20 km) puis un parcours chronométré (215 km). Ensuite, l’étape devait se terminer par une longue liaison (445 km) comprenant le passage de la frontière entre le Chili et l’Argentine.

Le programme du jour se résumera à une longue liaison à travers la Cordillère des Andes, avec plus de 120 km à très haute altitude et un passage à 4 700 mètres. Les paysages promettent d’être magnifiques. En fin d’étape, les concurrents seront de nouveau en Argentine, dans le tout petit bourg de Fiambala, où les camions d’assistances ne seront pas autorisés.

Les pilotes effectueront donc cette étape en liaison et la course reprendra jeudi, entre Fiambala et La Rioja.

C’est bien dommage car une fois de plus cela fausse la course. En tout cas pour ceux qui jouent la victoire et qui jour après jour voient… fondre comme neige au soleil, le kilométrage de l’épreuve.

On peut toutefois au vu de ces changements incessants et devenus quotidiens depuis plusieurs jours, se poser inévitablement la bonne question :

ASO et ses responsables du parcours validés inévitablement par la direction  n’ont t’ils pas vus un peu trop grand ?

Il y a certes quelques pilotes chevronnés, talentueux et de très grand niveau. Mais le gros de la troupe, constitué d’amateurs, soit passionnés, soit fortunés, rame derrière…

Ceci explique surement cela.

Car on ne peut laisser ici au fin fond des Andes au Chili, les dizaines et dizaines de retardataires.

 Comme cela était très souvent devenu le cas sur les pistes Africaines des Dakar … d’antan !!

Gilles Gaignault

Sport

About Author

admin

Leave a Reply